Berlioz - Les Troyens - J. Nelson - Erato (2017)

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2514
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Berlioz - Les Troyens - J. Nelson - Erato (2017)

Message par dge » 10 nov. 2017, 17:58

Bernard C a écrit :
10 nov. 2017, 17:33
voilà un disque que je vais acheter .
où est ce que ça se trouve ?

Bernard
À la FNAC ou sur FNAC.com mais je crois qu'il ne sera disponible que dans qq jours ( cf supra)

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8851
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Berlioz - Les Troyens - J. Nelson - Erato (2017)

Message par Bernard C » 10 nov. 2017, 18:12

dge a écrit :
10 nov. 2017, 17:58
Bernard C a écrit :
10 nov. 2017, 17:33
voilà un disque que je vais acheter .
où est ce que ça se trouve ?

Bernard
À la FNAC ou sur FNAC.com mais je crois qu'il ne sera disponible que dans qq jours ( cf supra)
Dans qques jours ok merci je vais surveiller ça.
( À moins que l'on puisse acheter un téléchargement ,je préfèrerais )
désolé je n'achète jamais de disque mais Spyres dans Enee et ce que vous avez dit de cette distribution ça doit être quelque chose !

Merci
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2514
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Berlioz - Les Troyens - J. Nelson - Erato (2017)

Message par dge » 10 nov. 2017, 19:54

Bernard C a écrit :
10 nov. 2017, 17:33
voilà un disque que je vais acheter .
où est ce que ça se trouve ?

Bernard
https://musique.fnac.com/a11109902/Hect ... D-CD-album

Prix très attractif pour 4CD et 1 DVD.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8851
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Berlioz - Les Troyens - J. Nelson - Erato (2017)

Message par Bernard C » 10 nov. 2017, 20:55

dge a écrit :
10 nov. 2017, 19:54
Bernard C a écrit :
10 nov. 2017, 17:33
voilà un disque que je vais acheter .
où est ce que ça se trouve ?

Bernard
https://musique.fnac.com/a11109902/Hect ... D-CD-album

Prix très attractif pour 4CD et 1 DVD.
MERCI :bowdown:
c'est fait ...au 24 novembre .

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8851
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Berlioz-Les Troyens- J. Nelson 4 CD Erato (2017)

Message par Bernard C » 25 nov. 2017, 00:25

JdeB a écrit :
06 nov. 2017, 09:07
oui, c'est enthousiasmant !
Je poste ma critique dans la semaine, promis !
Je l'ai reçu cet après midi et je viens d'écouter "Malheureux roi"...
Tout ça est séduisant, émouvant presque trop...tu disais discrètement que ça " frôlait l'emphase" jusque là c'est le cas...

Comme j'adore, j'adore Les Troyens c'est comme Pelleas ,je me fiche un peu de la façon dont cette musique est servie ( je vais faire hurler) ; en même temps j'ai une préférence pour un Berlioz sans tout ce rubato , que de rubato !...( Le superbe chant de Chorebe "Reviens à toi" ... même chose un poil++ too much .)

Bon j'emmènerai ça dans mes heures d'avion .

C'était certainement à craquer en salle tellement ils y mettent de l'âme mais l'orchestre nous fait un Grand Romantisme Allemand aux paysages échevelés Sturm und Drang.


... Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8851
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Berlioz - Les Troyens - J. Nelson - Erato (2017)

Message par Bernard C » 25 nov. 2017, 01:11

La nuit avançant, je n'ai pas résisté à sauter avant que les lumières s'éteignent au final du IV.
Et là le duo, je dois dire, ne m'a pas transporté, hélas, hélas.

Je suis depuis presque 20 ans inconditionnel de JDD et un fan nouveau de Spyres.
Merveilleux chanteurs que pour mille raisons j'admire et qui me transportent .

Pourtant ce duo excessivement modulé , est surjoué au niveau des accents , avec là encore un rubato abusif pour une intention qui devient maniérée.
L'émotion ne surgit plus de la ligne, du ruban de la phrase , et les voix montrent plus la décoration d'un mélodrame que l'intensité d'une fusion intérieure.

Je sais bien que c'est un enregistrement et que j'ai un peu de peine avec ça.

Mais ce couple de chanteurs merveilleux n'est pas merveilleux.
Je suis très loin de cette symbiose à Berlioz que Graham/Hymel forment encore aujourd'hui quasi idéalement.
Surtout Graham a compris bien plus que Joyce la tenue de la mélodie de Berlioz et son articulation sans abus de labiale , sans excès de miel , mais avec une sensualité naturelle et non maniérée que la chère Joyce ne trouve pas ici , de surcroît affectée tout de même par son vibrato de plus en plus instable.
Hélas je suis obligé de dire comme je suis surpris que M.S. soit encore plus fatigué à ce stade que B.H. et que la fragilité des aigus soit si manifeste alors qu'il doit garder à cet instant une virilité du caractère du personnage dans la douceur et la volupté.
On n'a pas vraiment ça, mais plutôt un moment un peu laborieux .Qui probablement dans le fil d'une représentation intense était moins sensible que ce que révèle la sévérité d'un microsillon.


Hélas

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

philipppe
Ténor
Ténor
Messages : 939
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Berlioz - Les Troyens - J. Nelson - Erato (2017)

Message par philipppe » 25 nov. 2017, 21:27

J’en suis encore à la chute de Troie . La voix de Marie Nicole Lemieux ne doit pas être très phonogénique car ce que j entends me semble loin des louanges lues précédemment. Les aiguës sont même assez douloureux

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9250
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Berlioz - Les Troyens - J. Nelson - Erato (2017)

Message par HELENE ADAM » 26 nov. 2017, 09:51

Bernard C a écrit :
25 nov. 2017, 01:11
Hélas je suis obligé de dire comme je suis surpris que M.S. soit encore plus fatigué à ce stade que B.H. et que la fragilité des aigus soit si manifeste alors qu'il doit garder à cet instant une virilité du caractère du personnage dans la douceur et la volupté.
Je suis d'accord mais moins étonnée que toi. Il me semble que c'est une constante chez MS dans les rôles un peu soutenus : je l'ai constaté dans Don José l'an dernier et surtout dans Hoffmann cet été à Munich. Alors qu'à l'inverse BH était brillant jusqu'au très périlleux final du rôle d'Henri dans les Vêpres....y compris dans les aigus assénés avec force, vigueur et conviction.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9250
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Berlioz - Les Troyens - J. Nelson - Erato (2017)

Message par HELENE ADAM » 26 nov. 2017, 09:52

philipppe a écrit :
25 nov. 2017, 21:27
J’en suis encore à la chute de Troie . La voix de Marie Nicole Lemieux ne doit pas être très phonogénique car ce que j entends me semble loin des louanges lues précédemment. Les aiguës sont même assez douloureux
Même constatation :cry:


Le concert est retransmis ce soir sur Medici TV

https://www.medici.tv/fr/concerts/berli ... mes-jolly/
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
jmc
Ténor
Ténor
Messages : 518
Enregistré le : 07 déc. 2008, 00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Berlioz - Les Troyens - J. Nelson - Erato (2017)

Message par jmc » 26 nov. 2017, 16:26

Découverte de l'œuvre avec cette première écoute des quatres CD :cry: .
Le ton emphatique de Marie-Nicole Lemieux et le timbre baroque de Michael Spyres ne me font pas croire à la chute de Troie ni suivre les pas de l'épopée d'Enée. La dramaturgie de Berlioz est aussi en cause car il esquive les moments qui auraient pu être puissants. Nul besoin de cheval sur scène et les adieux d'Enée sont si lâches. Il y a des dieux mais pas de vrai héros.
Un duo d'amour larmoyant au clair de lune, une marche servie à toutes les sauces et des ballets brusquement interrompus tout cela n'a rien de grandiose.
Je souhaite un éclair de génie à Dmitri Tcherniakov pour la mise en scène lors de la prochaine saison à Bastille.
Mais à l'impossible nul n'est tenu.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 22 invités