John Osborn - A tribute to Duprez / Michael Spyres - Espoir (CD - 2017)

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8024
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Osborn et Spyres s'attaquent à Gilbert Duprez

Message par jerome » 20 sept. 2017, 18:28

Comme on peut te laisser sur les tiennes (je te rappelle que la règle ici c'est le tutoiement!)
Par ailleurs, on peut avoir une communication normale sans s'agresser et sans forcément convaincre autrui.
Et me signifier que tu me laisses sur mes certitudes ne veut absolument pas dire que sur le fond c'est toi qui as raison ...
Par ailleurs, j'ose espérer que dans la vraie vie, tu acceptes un peu plus facilement et sans agressivité l'expression d'avis contraires aux tiens ...
Cool! zen! Il n'est question que d'opinions sans importance sur de la musique! Je pense qu'il y a dans la vie des sujets autrement importants ...

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 850
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Re: Osborn et Spyres s'attaquent à Gilbert Duprez

Message par Peleo » 20 sept. 2017, 18:45

En regardant mes messages il est facile de constater que la plupart comporte "à mon avis" ou "je pense que". C'est dire si je comprends tout à fait qu'on puisse avoir une autre opinion que la mienne.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8024
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Osborn et Spyres s'attaquent à Gilbert Duprez

Message par jerome » 20 sept. 2017, 18:49

Peleo a écrit :
20 sept. 2017, 18:45
C'est dire si je comprends tout à fait qu'on puisse avoir une autre opinion que la mienne.
Alors tout va très bien! Il en va de même pour moi.

Avatar du membre
Asvo
Ténor
Ténor
Messages : 863
Enregistré le : 05 févr. 2011, 00:00
Contact :

Re: Osborn et Spyres s'attaquent à Gilbert Duprez

Message par Asvo » 21 sept. 2017, 20:50

Passionants ces récitals. Et puisque je trouve ça amusant de comparer les deux (en précisant qu'aucun n'est à jeter), je choisirais Osborn... Pourquoi ? En effet, Spyres est peut-être plus homogène techniquement (quitte à m'éloigner des récitals, le jouissif "Oui, j'irai dans leurs temples" est bien plus impressionnant par Spyres dans l'intégrale Opera Rara que par Osborn dans le récital, surtout l'aigu final).
Mais, chez Osborn, il y a une qualité incroyable, c'est une forme d'insolence : il donne toujours l'impression de nous dire "je m'en fous de ne pas être un vrai baryténor, de ne pas être la voix de Pollione, etc., mais j'ose et j'en ai le toupet !" Et cette attitude est terriblement séduisante, donnant un corps, un poids à chacun de ses personnages !

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8024
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Osborn et Spyres s'attaquent à Gilbert Duprez

Message par jerome » 21 sept. 2017, 21:01

Asvo a écrit :
21 sept. 2017, 20:50
Et cette attitude est terriblement séduisante, donnant un corps, un poids à chacun de ses personnages !
euh ... ou pas! lol
Faut pas exagérer non plus! Cet album a suffisamment de qualités pour qu'il ne soit pas nécessaire de lui en "inventer" lol

Avatar du membre
Asvo
Ténor
Ténor
Messages : 863
Enregistré le : 05 févr. 2011, 00:00
Contact :

Re: Osborn et Spyres s'attaquent à Gilbert Duprez

Message par Asvo » 21 sept. 2017, 21:26

jerome a écrit :
21 sept. 2017, 21:01
Asvo a écrit :
21 sept. 2017, 20:50
Et cette attitude est terriblement séduisante, donnant un corps, un poids à chacun de ses personnages !
euh ... ou pas! lol
Faut pas exagérer non plus! Cet album a suffisamment de qualités pour qu'il ne soit pas nécessaire de lui en "inventer" lol
Bah je n'en "invente" pas, et je parle d'Osborn dans ce récital déjà mais aussi dans ce qu'il a pu enregistrer d'autre ou ce qu'il a pu montrer sur scène. Le panache/l'insolence/peu importe comme on l'appelle est à mon sens une des qualités caractérisant ce chanteur. Et cela me suffit à gommer les quelques défauts relevés dans ce récital.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6564
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Osborn et Spyres s'attaquent à Gilbert Duprez

Message par MariaStuarda » 21 sept. 2017, 22:09

Moi les raisons pour laquelle je préfère l’album d’Osborn, c’est le mélange terriblement sensuel de cette diction parfaite et de cette façon, dans les passages lents, de caresser les mots tout en douceur.

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1568
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Osborn et Spyres s'attaquent à Gilbert Duprez

Message par Adalbéron » 21 sept. 2017, 23:30

Vous me donnez envie de réécouter Osborn.
Je suis accro en ce moment au duo de Guido et Ginevra de Halévy dans le récital Spyres (avec Joyce El-Khoury, qui a aussi sorti un récital chez Opera Rara que je continue d'écouter et que j'aime beaucoup pour le moment). Je trouve le texte absolument ridicule ("je vis, j'existe, c'est bien moi", on dirait du Descartes) mais la musique est tellement exaltante ! Un nanar sublimé :D.
Et dans la scène finale de Lucia, Spyres est tellement élégant et touchant... (et surtout, lui chante la fin de l'opéra qui est ce que je préfère dans Lucia je crois avec l'air du baryton au premier acte et les introductions orchestrales lorsque Lucia entre en scène).
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12235
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Osborn et Spyres s'attaquent à Gilbert Duprez

Message par PlacidoCarrerotti » 22 sept. 2017, 08:27

Personne n'a remarqué un raccord de bande loupé dans le CD de Spyres ;-) ?
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
Epsilon
Soprano
Soprano
Messages : 95
Enregistré le : 05 avr. 2017, 11:56
Localisation : Lyon/Marseille

Re: Osborn et Spyres s'attaquent à Gilbert Duprez

Message par Epsilon » 05 oct. 2017, 15:01

Enfin, j’ai écouté les trois ténors dont les CD d’airs français sont sortis à l’automne.
Je préfère ne pas trop dire de Kaufmann, trop de « fabriqué », trop d’affectation, même dans Berlioz, la comparaison est cruelle pour lui.
Le Cd de M. Spyres offre des airs peu connus donc intéressants, il est très agréable sans être enthousiasmant, pour moi du moins.
Le cd d’Osborn, par contre, passe en boucle: quelle musicalité, quelle diction, quelle simplicité dans l’expression, quel naturel. C’est d’autant plus méritoire qu’il s’attaque, lui, à des airs très connus, sur lesquels on a beaucoup de références, et pas des moindres. Celui-là, je l’ai acheté!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités