Page 2 sur 2

Re: Félicien David (1810-1876). 3 CD PBZ (08/2017)

Posté : 30 août 2017, 07:36
par JdeB
Moi je crois au contraire qu'il y a beaucoup d'ouvrages passionnants à redécouvrir (mais je pense que nous sommes opposés sur presque tout)
Depuis 30 ans, la Renaissance baroque ou rossinienne l'ont bien démontré, non ?

Iris de Mascagni, Siberia de Giordano, ce ne sont pas des chef d’œuvre absolu certes mais ce sont deux ouvrages tout à fait dignes de figurer au répertoire courant.

Re: Félicien David (1810-1876). 3 CD PBZ (08/2017)

Posté : 30 août 2017, 12:07
par Polyeucte
Macbetto a écrit :
29 août 2017, 22:40
Je ne nie pas l'existence de quelques belles pages ( pas de quoi grimper aux rideaux non plus) mais il y a de ces tunnels et des passages affreusement linéaires. C'est de mon point de vue le genre de chose auquel on ne revient pas souvent, voire jamais une fois la curiosité et l'excitation de la nouveauté passées. C'est pour moi un critère relativement important sinon essentiel :wink:
De toutes façons, de manière plus générale, je commence de plus en plus à douter qu'il y ait encore des chefs-d'oeuvre quasi inconnus qui nous auraient échappé, qui nous attendraient sagement et qui méritent réhabilitation, c'est plutôt du domaine de la légende sympathique et c'est fait pour les optimistes.
Mais je suis tout à fait disposé à reconnaitre cependant que c'est quand même plus sexy qu'une énième Aida avec un robinet d'eau tiède ou un Lohengrin avec la même fourniture de plomberie. :|
Dans les résurrections du PBZ, il y a quand même des choses comme Proserpine ou Cinq-Mars qui sont à mon goût de véritables chef-d'oeuvre... Herculanuum est peut-être un petit cran en dessous, mais à mon sens c'est assez formidable comme ouvrage!

Donc oui, on peut encore bien trouver des choses rares mais de qualité géniales. Après bien sûr, tout ne marche pas aussi bien. Il y a forcément un peu de loupés dans les retours en grâce!

Re: Félicien David (1810-1876). 3 CD PBZ (08/2017)

Posté : 28 sept. 2017, 18:23
par HELENE ADAM
JdeB a écrit :
07 août 2017, 08:06
Un jalon majeur dans la redécouverte d’un musicien de premier plan qui sort enfin de son purgatoire ; en majesté !
Jérôme Pesqué
+1
Dans une interprétation magistrale en effet.

jerome a écrit :
22 août 2017, 11:01
Macbetto a écrit :
22 août 2017, 02:33
parce que hein, soyons franc,...Herculanum, ça m'est tombé des mains :|
comment ça ?
J'avais déjà adoré Herculanum et je suis à présent sous le charme absolu de ce triple CD de PBZ que j'ai enfin le temps d'écouter tranquillement.
Et je dois dire que rien que Cyrille Dubois dans les "mélodies" mérite le déplacement. :D
'il faut l'entendre chanter vaillamment "nous l'avons eu votre Rhin Allemand" sans se dégonfler sur le contre ré final glorieux.
Quel talent....