Discographie des opéras d'Ambroise Thomas

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !

La meilleure scène de la folie d'Ophélie

Maria Callas
1
7%
Edita Gruberova
0
Aucun vote
Joan Sutherland
2
14%
Luciana Serra
0
Aucun vote
Natalie Dessay
7
50%
Beverly Sills
0
Aucun vote
June Anderson
2
14%
Jeanine Micheau
1
7%
Kathleen Battle
0
Aucun vote
Une autre (Nino Machaidze, Alexandrina Penda, Christine Barbaux ...)
1
7%
 
Nombre total de votes : 14

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie des opéras d'Ambroise Thomas

Message par aroldo » 01 août 2017, 09:41

Oui, je supposais bien qu'un décideur avait volontairement mis de côté cette musique. C'est vraiment dommage, en effet.

Il reste donc les DVDs de Compiègne.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie des opéras d'Ambroise Thomas

Message par aroldo » 01 août 2017, 11:20

J'ai réécouté ma sélection (qui, par définition, évite les éventuels "tunnels") allemande et c'est décidément admirable : Seefried est très à son aise dans cette tessiture à ce stade de sa carrière (avec de rares et appropriés poitrinages, rares chez elle) et tout y est, la légèreté évocatrice un peu partout, le ton populaire sans afféterie (dans "Je connais une pauvre enfant") et la souffrance poétique dans le grand monologue, magnifiquement senti, avec un très beau crescendo à la fois musical et expressif. Et les deux airs pour ténor trouvent Haefliger idéal d'émission et de tenue, merveilleusement chantant et juvénile, à fleur de lèvres sans jamais devenir sucré (défaut d'un Vanzo, parfois). Malgré l'allemand, je crois que je n'hésiterai pas à conseiller ces quelques plages (ouverture et interlude, entrée et polonaise de Philine, 3 airs pour elle, 2 pour lui, le duo et l'air de Lothario) pour aborder l’œuvre : l'entourage et la direction contribuent également à lui donner une couleur mélancolique et une certaine noblesse. A certains moments, on dirait du lied.

Je regrette une intégrale et aussi, éventuellement, une sélection de Carmen avec la même équipe.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

DieFeen
Alto
Alto
Messages : 432
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Discographie des opéras d'Ambroise Thomas

Message par DieFeen » 01 août 2017, 21:53

PlacidoCarrerotti a écrit :
01 août 2017, 09:38
aroldo a écrit :
01 août 2017, 09:26
Pour PBZ, pour l'instant, Auber et Ambroise Thomas sont les grands absents (même si je suis content qu'ils exploitent autant le catalogue de Saint Saens, évidemment).
Dratwicki n'apprécie ni l'un ni l'autre malheureusement.
C'est étonnant cela : comment ne pas aimer Auber ? Connaît-on ses arguments, ses motivations ?

Avatar du membre
Ouf1er
Ténor
Ténor
Messages : 871
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Discographie des opéras d'Ambroise Thomas

Message par Ouf1er » 02 août 2017, 09:25

aroldo a écrit :
27 juil. 2017, 19:33

En français, je connais l'intégrale Horne/Vanzo/Welting chez Sony ... mais je ne garde réellement en tête que le merveilleux Frédéric de Von Stade (qui était prévue pour le rôle titre).
Von Stade est toujours sublime mais là il y a de quoi être en colère de ne pouvoir l'entendre que dans le rôle de Frédéric alors qu'elle aurait sans doute été LA Mignon définitive et superlative (comme sa Cendrillon de Massenet). Welting est parfaite en Philine, comme d'habitude. (oui elle était peut-être un peu foldingue dans le genre catho illuminée, mais c'était une femme charmante, et une artiste très exigeante.
J'avoue beaucoup aimer cette oeuvre, qui mériterait des reprises plus fréquentes, alors que Hamlet me gave un peu....

DieFeen
Alto
Alto
Messages : 432
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Discographie des opéras d'Ambroise Thomas

Message par DieFeen » 02 août 2017, 09:39

Ouf1er a écrit :
02 août 2017, 09:25
aroldo a écrit :
27 juil. 2017, 19:33

En français, je connais l'intégrale Horne/Vanzo/Welting chez Sony ... mais je ne garde réellement en tête que le merveilleux Frédéric de Von Stade (qui était prévue pour le rôle titre).
Von Stade est toujours sublime mais là il y a de quoi être en colère de ne pouvoir l'entendre que dans le rôle de Frédéric alors qu'elle aurait sans doute été LA Mignon définitive et superlative (comme sa Cendrillon de Massenet). Welting est parfaite en Philine, comme d'habitude. (oui elle était peut-être un peu foldingue dans le genre catho illuminée, mais c'était une femme charmante, et une artiste très exigeante.
J'avoue beaucoup aimer cette oeuvre, qui mériterait des reprises plus fréquentes, alors que Hamlet me gave un peu....
Je commence à partager ton impression : Mignon doit s'installer -d'où cet acte I.... Mais une fois la musique posée, c'est un opéra vraiment très agréable et assez virtuose.
Tu aurais préféré inverser Horne et Von Stade : est-ce idiomatique ou affaire de tessiture ?

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie des opéras d'Ambroise Thomas

Message par aroldo » 02 août 2017, 10:19

Horne "joue" Mignon et la compose (pas si mal d'ailleurs) mais Von Stade aurait été aussi poétique et attachante que possible, on peut l'imaginer les yeux fermés. La gavotte de Frédéric est un moment délicieux, mais ça ne fait pas un rôle (cela dit, c'est écrit pour contralto, Horne aurait pu y être très bien). Au niveau de la tessiture, je ne sais pas, en principe, ça devrait être comparable à Carmen (où on imagine peu Von Stade) mais le caractère était fait pour une artiste de ce type.

Cela dit, encore une fois, Horne n'est pas nécessairement indigne dans la tendresse françaises : les moments les plus délicats et les plus lyriques de sa Cassandre avec Prêtre sont à faire pleurer les pierres, tellement c'est bien senti.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1736
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Re: Discographie des opéras d'Ambroise Thomas

Message par Polyeucte » 02 août 2017, 10:25

aroldo a écrit :
02 août 2017, 10:19
Horne "joue" Mignon et la compose (pas si mal d'ailleurs) mais Von Stade aurait été aussi poétique et attachante que possible, on peut l'imaginer les yeux fermés. La gavotte de Frédéric est un moment délicieux, mais ça ne fait pas un rôle (cela dit, c'est écrit pour contralto, Horne aurait pu y être très bien). Au niveau de la tessiture, je ne sais pas, en principe, ça devrait être comparable à Carmen (où on imagine peu Von Stade) mais le caractère était fait pour une artiste de ce type.
J'ai parfois du mal avec Horne dans le répertoire français. Même dans Fidès par exemple je la trouve très exotique.
Alors dans la délicatesse de Mignon, je n'ai jamais osé franchir le cap (mais j'ai trouvé la version avec Moizan!! :D).
Von Stade aurait en effet été peut-être plus délicate et sensible ici.
Cela dit, encore une fois, Horne n'est pas nécessairement indigne dans la tendresse françaises : les moments les plus délicats et les plus lyriques de sa Cassandre avec Prêtre sont à faire pleurer les pierres, tellement c'est bien senti.
Ah là pour le coup je suis d'accord. Emportée par le feu déversé par Prêtre, et son étrangeté va très bien à Cassandre.



Sinon, j'ai commencé le Hamlet dirigé par Bonynge... et ma foi, ça commence très bien tout ça! :Jumpy:
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie des opéras d'Ambroise Thomas

Message par aroldo » 02 août 2017, 10:30

On attend ta critique avec impatience (qu'elle soit bonne ou mauvaise). Il est toujours bon d'avoir des impressions variées (et le fait d'adorer Sutherland dans le répertoire français ne me rend sans doute pas objectif).


Horne exotique en Fidès ? Mais alors qui écoutes-tu ? Les enregistrements ne sont pas pléthoriques.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1736
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Re: Discographie des opéras d'Ambroise Thomas

Message par Polyeucte » 02 août 2017, 10:38

aroldo a écrit :
02 août 2017, 10:30
On attend ta critique avec impatience (qu'elle soit bonne ou mauvaise). Il est toujours bon d'avoir des impressions variées (et le fait d'adorer Sutherland dans le répertoire français ne me rend sans doute pas objectif).
Oh mais je l'aime bien dans ce répertoire!! Esclarmonde, le Roi de Lahore... je la trouve assez parfaite dedans (je suis un peu moins fan de sa Marguerite des Huguenots... mais faut dire aussi que l'entourage en dehors d'Huguette est assez terne :cry: )

Horne exotique en Fidès ? Mais alors qui écoutes-tu ? Les enregistrements ne sont pas pléthoriques.
Ben Horne... avec Scotto pleine de stridence. Mais j'aimerai tellement une autre version...
A priori c'est prévu chez CPO d'après les représentations faites à Essen, avec Cornetti en Fidès et Osborn en Jean... et il semble que la production de Toulouse ait été filmée : avec toujours Osborn, mais Aldrich en Fidès cette fois!
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie des opéras d'Ambroise Thomas

Message par aroldo » 02 août 2017, 11:06

Sur ces questions, nos avis divergent : j'aime autant le Prophète de Lewis que les Huguenots de Bonynge (mais j'adore Arroyo, ça compte aussi).

Le Prophète de Toulouse a vraiment reçu des critiques enthousiastes, une captation sera précieuse.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 16 invités