Les Nuits d'été et autres mélodies avec orchestres et cantates françaises

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !

Vos Nuits d'été sont (en)chantées par (en plus de Régine Crespin)

Janet Baker
3
21%
Victoria de Los Angeles
0
Aucun vote
Véronique Gens
3
21%
Bernarda Fink
1
7%
Eleanor Steber
1
7%
Anne Sophie Von Otter
1
7%
Suzanne Danco
0
Aucun vote
Susan Graham
3
21%
Frederica Von Stade
1
7%
Une ou un autre
1
7%
 
Nombre total de votes : 14

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Les Nuits d'été et autres mélodies avec orchestres et cantates françaises

Message par aroldo » 25 juil. 2017, 09:41

La période s'y prêtant, je réécoutais hier le très beau disque "Turbulent Heart" (Melba) où le ténor Steve Davislim chante Le Poème de l'amour et de la mer (l'oeuvre a été pensée pour ténor) et surtout quatre œuvres de Louis Vierne, sur des poèmes de Victor Hugo, Murger et Anna de Noailles.
Je salue d'abord la direction de Guillaume Tourniaire, romantique sans emphase et sans alanguissement, d'une très grande lisibilité (prise de son exceptionnelle). Une lecture non wagnérienne, dirai-je. Le ténor est admirable et admirable en français, ce qui s'entend particulièrement dans le "poème symphonique avec voix" qui ouvre le disque d'après "Les Djins". Ici, pour d'évidentes raisons de virtuosités métriques, tout est affaire de français,c 'est l'orchestre qui a la charge des mélodies : le ténor doit faire entendre les mots et, en particulier, les couleurs spécifiques de chaque voyelle. Quelque chose d'un peu blême, pâle, inquiet est superbement suggéré par la voix du ténor (je ne sais pas si c'est consubstantiel, je ne le connais que dans ce disque) : on a parfois l'impression que le timbre se vide progressivement de toute couleur, alors que la voix semble pourtant d'une grande solidité et d'une grande égalité sur l'ensemble de la tessiture. Un bel art de la coloration.

J'adore Le Poème (et il est intéressant de l'entendre chanter par un homme), mais je suis surtout impressionné par la virtuosité de l'écriture de Vierne, aussi bien sur le plan de l'orchestre que sur celui de la progression et du soutien constant de l'intérêt de l'auditeur.

Je n'ai pas ouvert un fil sur ce disque peu connu (voire méconnu) mais j'en profite pour faire un point sur la mélodie française avec orchestre.

Je pense aux Nuits d'été, au Poème d'amour et de la mer, à différents cycles de Ravel (ne pas oublier les Mallarmé et surtout les Madécasse), au Poèmes pour Mi et à certaines œuvres isolées de Massenet, entre autres. D'autres suggestions ?

Sondage à ne pas prendre au sérieux, encore une fois, limité à 10 choix et qui exclut Crespin qui aurait dominé pour cette oeuvre, de toute manière.
Je ne mets pas la plus grande interprète des Nuits d'été, pour moi, Jennifer Smith. Ce disque, anglais, est rare.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1736
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Re: Les Nuits d'été et autres mélodies françaises avec orchestre

Message par Polyeucte » 25 juil. 2017, 13:42

Alors dans ces cycles de mélodies françaises avec orchestre, il y a Nuit persane de Saint-Saëns...
Il existe les Mélodies persanes pour soliste et piano, mais là on est dans un cycle beaucoup plus étrange et compliqué!
Les mélodies sont réparties entre ténor, contralto et choeur, et tout ceci est entrecoupé par une récitante... et bien sûr grand orchestre derrière.

C'est assez fascinant d'arriver à ce degré de complexité.

Et on le trouve chez Melba, en "complément" (enfin avec un disque en plus carrément!) de Hélène du même Saint-Saëns.
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2231
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Les Nuits d'été et autres mélodies françaises avec orchestre

Message par aurele » 25 juil. 2017, 15:21

Pour "Les nuits d'été", j'ai répondu au sondage Véronique Gens qui a enregistré deux fois ce cycle. Je trouve son interprétation plus fouillée, plus intéressante dans son deuxième enregistrement, celui de John Axelrod avec l'Orchestre National des Pays de la Loire. En plus, le programme comprend également Shéhérazade de Ravel dont Gens est mon interprète fêtiche et Herminie de Berlioz. Néanmoins, j'aime beaucoup Anne Sofie von Otter dans ce cycle et Janet Baker me touche beaucoup.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Les Nuits d'été et autres mélodies françaises avec orchestre

Message par aroldo » 25 juil. 2017, 17:26

@ Polyeucte, je crois que tu es un grand admirateur de ce disque. C'est le même ténor, je crois. Tu peux en dire un peu plus ? Tu avais préféré aux Barbares ? (où est le smiley "coeur") ? - (OOT, j'ai aussi vu que Davislim avait enregistré un récital de Folksongs de Britten, ça doit être intéressant.)

@ Aurèle, Pour Shéhérazade, j'en reste classiquement à Crespin, à cause du souffle et du côté flottant de la voix. J'ai essayé de réécouter quelques versions (c'est pratiquement toujours couplé avec des Nuits d’été, de toute manière), mais aucune ne m'a laissé une grande impression. Ah si ... Berganza avec Plasson, mais même là j'ai été un peu déçu à la réécoute.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Epsilon
Soprano
Soprano
Messages : 73
Enregistré le : 05 avr. 2017, 11:56
Localisation : Lyon/Marseille

Re: Les Nuits d'été et autres mélodies françaises avec orchestre

Message par Epsilon » 25 juil. 2017, 17:59

Très hésitante entre Véronique Gens et Susan Graham, j'ai finalement opté pour cette dernière, à cause de sa voix plus ronde et plus ample. La finesse des interprétations se valent, à mon humble avis.
Mais si vous aviez parlé de la Mort de Cléopatre, c'était Gens devant toutes les autres (Je préfère de beaucoup Cléopatre à Herminie)

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Les Nuits d'été et autres mélodies françaises avec orchestre

Message par aroldo » 25 juil. 2017, 18:24

Cléopâtre, pour moi, c'est Baker forever.

Souvenir épouvantable d'un concert radiodiffusé de Larmore. Je crois qu'il y a eu un disque après, j'espère que c'était meilleur.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1736
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Re: Les Nuits d'été et autres mélodies françaises avec orchestre

Message par Polyeucte » 25 juil. 2017, 21:18

aroldo a écrit :
25 juil. 2017, 17:26
@ Polyeucte, je crois que tu es un grand admirateur de ce disque. C'est le même ténor, je crois. Tu peux en dire un peu plus ? Tu avais préféré aux Barbares ? (où est le smiley "coeur") ? - (OOT, j'ai aussi vu que Davislim avait enregistré un récital de Folksongs de Britten, ça doit être intéressant.)
Oui, toujours Davislim et Tournière.
C'est hyper original comme orchestre, très inspiré de l'orient bien sûr, avec des climats palpables...
Bon, la contralto est pas au top, mais c'est tout de même superbe.

Et pour Hélène, c'est un versant plus "léger" de Saint-Saëns, avec ces deux amants qui sont poussés par Vénus, mais retenus par Pallas... et sentir cette Hélène submergée et bouleversée... je pense que ça devrait te plaire!

Sinon le disque Britten est super chouette aussi oui...
Il a aussi fait un disque de Lied avec orchestre de Strauss et un Wintterreise aussi.


Sinon, pour Shéhérazade, Gens... aussi... j'admire. Crebassa a proposé aussi quelque chose de superbe à la Philharmonie il y a quelques mois.
Et pour Cléopâtre... Antonacci... sans conteste!
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

Avatar du membre
Ouf1er
Ténor
Ténor
Messages : 871
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les Nuits d'été et autres mélodies françaises avec orchestre

Message par Ouf1er » 25 juil. 2017, 22:23

Merci pour ce fil !
Les Nuits d'Eté bénéficient d'un nombre impressionnant de "bonnes versions", même si aucune, pour moi, n'attend la perfection (sauf, peut-être Crespin). J'aime beaucoup Von Stade et Von Otter, il faudrait que je réécoute les autres (Gens, dans mon souvenir, ne m'avait pas totalement emballé).

Je regrette aussi de ne pas entendre plus souvent le Poeme de l'Amour et de la Mer, et l'enregistrement de Davislim m'avait beaucoup plus. J'ai gardé un souvenir plus confus des Vierne qui complétait ce CD. Là, par contre, les enregistrements de reférence ne sont pas légion... Karine Deshayes devrait s'y coller !!!

Un grand oublié dans le fil : Canteloube et ses Chants d'Auvergne, des petits-chefs d'oeuvre d'orchestration. Pour moi, LA seule et unique : Von Stade chez CBS/Sony. On y trouve tout : le charme et la beauté de la voix, la poésie, l'humour....

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Les Nuits d'été et autres mélodies françaises avec orchestre

Message par aroldo » 25 juil. 2017, 22:50

Ah, des Cantaloube, je n'ai que les somptueux extraits avec Moffo/Stokowski ... un vrai disque bonbon. Je n'ai jamais compris ce qu'était d'ailleurs exactement cette musique. Des chants populaires orchestrés ? Et il y a plusieurs livres, c'est ça ? Ça forme un corpus très large ?

Pour Les Nuits d'été, j'insiste, si on aime l’œuvre, il faut essayer d'écouter Jennifer Smith, dont le français est carrément magique et qui a une vibration, comme un aura même, qui donne instantanément la poésie que cette musique mérite. Pour moi - attention blasphème - elle surpasse Crespin qui est extraordinaire effectivement (Le Spectre de la Rose !) mais peut aussi m'apparaître un peu stridente et métallique.

Quant au Poème de l'amour et de la mer, en fait, j'ai Baker et Ferrier, les deux valant l'écoute à mon sens. J'ai découvert avec Ferrier, le son est épouvantable, mais elle a la couleur automnale exacte de cette musique, sans parler du ton mélancolique (du moins, à mes oreilles).
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2231
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Les Nuits d'été et autres mélodies françaises avec orchestre

Message par aurele » 26 juil. 2017, 07:47

Pour le Poème de l'amour et de la mer, l'enregistrement de Felicity Lott avec Armin Jordan à la tête de l'Orchestre de la Suisse Romande est une merveille. Lott m'avait énormément touché.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 17 invités