Récitals consacrés à Puccini et à la Jeune Ecole (jusqu'en 2010)

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Récitals consacrés à Puccini et à la Jeune Ecole (jusqu'en 2010)

Message par aroldo » 19 juil. 2017, 22:20

Je me suis longtemps ennuyé en écoutant Puccini. Depuis quelques années, insensiblement, j'ai pris l'habitude (mais par grande chaleur) d'écouter certains de ses opéras (et en italien en plus, toute honte bue) l'été. Et j'ai même fini par acheter des récitals qui lui sont exclusivement consacrés. J'ai carrément débordé et j'ai fini par remplir mes étagères de Mascagni et de Giordano ... bref.

Ne me jugez pas, je suis un être humain, en tant que tel, je mérite votre respect.

Avez-vous des préférences dans ce registre ? (plutôt jusqu'en 2010 : les récitals plus récents sont assez connus et populaires pour, en général, susciter des discussions spécifiques).


On a pas mal parlé des Puccini de Sass dans le fil à côté.

Pour rester en Hongrie italienne, aujourd'hui, j'ai remis dans la platine le disque d'Eva Marton (CBS - celui dirigé par Patané, je n'ai pas l'autre) qui m'avait été conseillé sur un autre forum. C'est magnifique (très différent de Sass, hein ... on s'en doute) violemment vocal mais parfaitement maîtrisé. De manière symptomatique, les airs qui m'ont le plus impressionnés ont été ceux qui demandent le plus de délicatesse : ceux de La Rondine (ça, c'est un air que j'ai toujours beaucoup aimé. J'avais écouté l'intégrale avec Kiri-Te-Kanawa-Dimanche-pleurera, mais je me suis beaucoup ennuyé), de La Villi et, paradoxalement, "Tu che di gel sei cinta" où j'ai rarement entendu une telle mélancolie et une telle véhémence.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1750
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Re: Récitals consacrés à Puccini et à la Jeune Ecole (jusqu'en 2010)

Message par Polyeucte » 20 juil. 2017, 09:09

Alors en fouillant un peu dans mes listes... quelques idées qui pourraient te faire dresser les cheveux sur la tête :
Image
Puccini (Le Villi, Edgar, Manon Lescaut, Tosca, La Fanciulla, La Rondine, Il Tabarro, Suor Angelica), Mascagni (Cavalleria Rusticana), Leoncavallo (Pagliacci), Catalani (La Wally), Giordano (Chénier, Fedora), Cilea (Adriana Lecouvreur), Zandonai (Francesca da Rimini)

Image
Puccini (Le Villi, Manon Lescaut, La Bohème, Suor Angelica, Gianni Schicchi, La Rondine, Edgar, Madama Butterfly), Catalani (La Wally), Cilea (Adriana Lecouvreur), Mascagni (Lodoletta, Iris), Wolf-Ferrari (Il Segreto di Susanna)

Image
Boito : Mefistofele, Acte III
Cilea : Adriana Lecouvreur, Acte IV
Catalani : La Wally, Acte IV
Mascagni : Iris : Scènes des actes II et III

Image
Mascagni (Cavalleria Rusticana), Puccini (Tosca, Madama Butterfly, Manon Lescaut, La Bohème, Turandot, Gianni Schicchi), Leoncavallo (I Pagliacci), Catalani (La Wally), Cilea (Adriana Lecouvreur), Verdi (Aida, La Forza del Destino)

Image
Puccini (Suor Angelica, La Rondine, La Bohème, Manon Lescaut, Turandot), Mascagni (Iris, Lodoletta), Catalani (La Wally), Leoncavallo (La Bohème, Zaza), Zandonai (Conchita), Cilea (Gloria, Fedora), Giordano (Siberia)

Image
Cilea (L'Arlesiana, Adriana Lecouvreur), Giordano (Andrea Chénier), Catalani (La Wally, Loreley), Alfano (Rizurrezione), Mascagni (Cavalleria Rusticana, Lodoletta, Iris), Zandonai (Francesca da Rimini), Puccini (Gianni Schicchi)

Image
Leoncavallo (I Pagliacci; La Bohème), Catalani (Loreley), Giordano (Andrea Chénier, Fedora, Marcella), Cilea (Adriana Lecouvreur, L'Arlesiana), Franchetti (Germania), Mascagni (cavalleria Rusticana, Lodoletta, Guglielmo Ratcliff)


Voilà, il y a à boire et à manger... :eyes:
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

DieFeen
Ténor
Ténor
Messages : 508
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Récitals consacrés à Puccini et à la Jeune Ecole (jusqu'en 2010)

Message par DieFeen » 20 juil. 2017, 09:29

Polyeucte a écrit :
20 juil. 2017, 09:09

Image
Leoncavallo (I Pagliacci; La Bohème), Catalani (Loreley), Giordano (Andrea Chénier, Fedora, Marcella), Cilea (Adriana Lecouvreur, L'Arlesiana), Franchetti (Germania), Mascagni (cavalleria Rusticana, Lodoletta, Guglielmo Ratcliff)

Voilà, il y a à boire et à manger... :eyes:
Alors là on risque surtout de pleurer :lol:
Malheureusement, je n'ai jamais accroché avec la voix de ce type : non pas qu'il prenne des libertés avec les partitions, mais c'est le timbre voire sa tessiture, à la limite du ténor ; et les coups de glotte : :evil:

DieFeen
Ténor
Ténor
Messages : 508
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Récitals consacrés à Puccini et à la Jeune Ecole (jusqu'en 2010)

Message par DieFeen » 20 juil. 2017, 09:33

aroldo a écrit :
19 juil. 2017, 22:20
Je me suis longtemps ennuyé en écoutant Puccini. Depuis quelques années, insensiblement, j'ai pris l'habitude (mais par grande chaleur) d'écouter certains de ses opéras (et en italien en plus, toute honte bue) l'été. Et j'ai même fini par acheter des récitals qui lui sont exclusivement consacrés. J'ai carrément débordé et j'ai fini par remplir mes étagères de Mascagni et de Giordano ... bref.
Ne me jugez pas, je suis un être humain, en tant que tel, je mérite votre respect.
Tu ne pourras jamais demeurer insensible à un bon enregistrement de Manon Lescaut dont la partition annonce déjà tout ce Puccini développera plus tard.
Pour les récitals, je n'ai aucun conseil CD à te fournir : exception faite de Bartoli, je ne suis pas mateur de l'exercice. :wink:

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Récitals consacrés à Puccini et à la Jeune Ecole (jusqu'en 2010)

Message par aroldo » 20 juil. 2017, 09:46

@ Polyeucte :
la compilation Zampieri et le récital Fleming sont écoutés régulièrement, j'y reviendrai ... la prudentissima, en revanche ... :mrgreen:

@ DieFeen : précisément, le tournant pour moi, ça a été Manon Lescaut (dans la version RCA avec Albanase, qui a horrible réputation). Avant, je n'écoutais que Suor Angelica.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2726
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Récitals consacrés à Puccini et à la Jeune Ecole (jusqu'en 2010)

Message par Loïs » 20 juil. 2017, 09:53

aroldo a écrit :
19 juil. 2017, 22:20
Avez-vous des préférences dans ce registre ? (plutôt jusqu'en 2010 : les récitals plus récents sont assez connus et populaires pour, en général, susciter des discussions spécifiques).
Je n'aime pas trop le récital , privilégiant les intégrales et les intégrales live mais je peux te conseiller (en plus des disques ci-dessus notamment Scotto & Freni):
Image
Image

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Récitals consacrés à Puccini et à la Jeune Ecole (jusqu'en 2010)

Message par aroldo » 20 juil. 2017, 09:59

Merci pour Zylis-Gara, je n'y aurais pas pensé.

Même si on est pas sensible au studio et au format récital, je conseille ça, de mon côté, que j'ai réécouté en partie hier soir (entre deux Dubois) et qui est vraiment superbe (et superbement chanté) :

Image

C'est vraiment une invitation au voyage (dans le temps, en l'occurrence).
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

DieFeen
Ténor
Ténor
Messages : 508
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Récitals consacrés à Puccini et à la Jeune Ecole (jusqu'en 2010)

Message par DieFeen » 20 juil. 2017, 10:05

aroldo a écrit :
20 juil. 2017, 09:46
@ DieFeen : précisément, le tournant pour moi, ça a été Manon Lescaut (dans la version RCA avec Albanase, qui a horrible réputation). Avant, je n'écoutais que Suor Angelica.
Très humblement, j'ai vraiment l'impression que Manon Lescaut est la clef d'entrée pour le répertoire de Puccini à toute personne qui n'y arriverait pas spontanément, tans par les émotions dégagées que dans la composition ; on y retrouve même un accord du futur Nessun dorma !

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Récitals consacrés à Puccini et à la Jeune Ecole (jusqu'en 2010)

Message par aroldo » 20 juil. 2017, 10:08

DieFeen a écrit :
20 juil. 2017, 10:05
aroldo a écrit :
20 juil. 2017, 09:46
@ DieFeen : précisément, le tournant pour moi, ça a été Manon Lescaut (dans la version RCA avec Albanase, qui a horrible réputation). Avant, je n'écoutais que Suor Angelica.
Très humblement, j'ai vraiment l'impression que Manon Lescaut est la clef d'entrée pour le répertoire de Puccini à toute personne qui n'y arriverait pas spontanément, tans par les émotions dégagées que dans la composition ; on y retrouve même un accord du futur Nessun dorma !
Oui et puis en plus, pour moi, dès qu'il y a une robe à panier et une perruque poudrée, je frétille, en plus.

J'ai la nette impression de ne pas être à la hauteur de la conversation.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

DieFeen
Ténor
Ténor
Messages : 508
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Récitals consacrés à Puccini et à la Jeune Ecole (jusqu'en 2010)

Message par DieFeen » 20 juil. 2017, 10:13

aroldo a écrit :
20 juil. 2017, 10:08
DieFeen a écrit :
20 juil. 2017, 10:05
aroldo a écrit :
20 juil. 2017, 09:46
@ DieFeen : précisément, le tournant pour moi, ça a été Manon Lescaut (dans la version RCA avec Albanase, qui a horrible réputation). Avant, je n'écoutais que Suor Angelica.
Très humblement, j'ai vraiment l'impression que Manon Lescaut est la clef d'entrée pour le répertoire de Puccini à toute personne qui n'y arriverait pas spontanément, tans par les émotions dégagées que dans la composition ; on y retrouve même un accord du futur Nessun dorma !
Oui et puis en plus, pour moi, dès qu'il y a une robe à panier et une perruque poudrée, je frétille, en plus.

J'ai la nette impression de ne pas être à la hauteur de la conversation.
Quelle hauteur ? Ras le bol de l'auto-castration sur ce forum : si certains ne sont pas satisfaits de l'altitude de ces débats, il existe plein de fils pour causer des contre-ut de machine à Helsinki en 1938 :lol:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 18 invités