les plaisirs coupables

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
robertram
Soprano
Soprano
Messages : 84
Enregistré le : 03 déc. 2012, 00:00

Re: les plaisirs coupables

Message par robertram » 11 juil. 2017, 08:42

Pour rejoindre un autre fil, je m'aperçois que mon plaisir coupable ces temps-ci c'est de ré-écouter (avec plaisir donc !) Bonisolli dans Gustave III à Hambourg (direction Rudel), dans le Duc de Mantoue à Vienne (direction-et censure des suraigus- Muti), dans Pollione à Munich (direction Patané) et dans Don José à San Francisco (direction Adler). Mes lointains souvenirs de lui sur scène (Manrico et Calaf à Londres) en sont ravivés.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8024
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: les plaisirs coupables

Message par jerome » 11 juil. 2017, 09:20

Mais ce plaisir là n'a rien de coupable! :)

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: les plaisirs coupables

Message par aroldo » 11 juil. 2017, 10:47

Et il faudrait poster sur le fil Bonisolli (7 pages, c'est pas mal, mais on peut faire mieux)

Et en plus, pour le coup, les détails m'intéressent beaucoup parce que je ne connais aucun de ces disques. :D
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2726
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: les plaisirs coupables

Message par Loïs » 26 juil. 2017, 12:38

Vu que j'y reviens régulièrement et que ce régulièrement s'est traduit par aujourd'hui, un bel exemple de crossover avec Brel & Trenet, Berstein & Gershwin:

Image

https://www.youtube.com/watch?v=zZ4zJz8lMXY
https://www.youtube.com/watch?v=SkTf0dJxiBg

Et vu que nous sommes pendant le festival de Montpellier , je me souviens que c'est là que nous la découvrimes en première partie (Séverac & Canteloube, magnifiques) de Gundula Janowitz (chiante comme la pluie ce soir là)

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: les plaisirs coupables

Message par aroldo » 26 juil. 2017, 13:53

Ah, je me rappelle très bien du "Musique au coeur". Comme je ne connais rien en variété française, je me demandais d'où sortaient certains trucs (précisément "Quand on a que l'amour").
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2726
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: les plaisirs coupables

Message par Loïs » 26 juil. 2017, 14:04

aroldo a écrit :
26 juil. 2017, 13:53
Comme je ne connais rien en variété française, je me demandais d'où sortaient certains trucs (précisément "Quand on a que l'amour").
Tu plaisantes?

DieFeen
Ténor
Ténor
Messages : 508
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: les plaisirs coupables

Message par DieFeen » 26 juil. 2017, 17:40

jerome a écrit :
11 juil. 2017, 09:20
Mais ce plaisir là n'a rien de coupable! :)
Bibliquement parlant, tout plaisir n'est-il pas coupable en soi ? :wink:

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8024
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: les plaisirs coupables

Message par jerome » 26 juil. 2017, 18:28

DieFeen a écrit :
26 juil. 2017, 17:40
jerome a écrit :
11 juil. 2017, 09:20
Mais ce plaisir là n'a rien de coupable! :)
Bibliquement parlant, tout plaisir n'est-il pas coupable en soi ? :wink:
Eh ben non figure-toi! :lol:
Sans verser dans l'exégèse des saintes écritures (qui n'aurait rien à faire sur notre forum), le plaisir n'y est pas désigné comme devant être une source de culpabilité.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: les plaisirs coupables

Message par aroldo » 26 juil. 2017, 18:51

Loïs a écrit :
26 juil. 2017, 14:04
aroldo a écrit :
26 juil. 2017, 13:53
Comme je ne connais rien en variété française, je me demandais d'où sortaient certains trucs (précisément "Quand on a que l'amour").
Tu plaisantes?
Absolument pas : je n'ai jamais écouté de variété française, même celle de très grande qualité. Donc, en fait, la première fois (et probablement l'unique fois) où j'ai entendu "Quand on a que l'amour" ... c'était par Françoise Pollet (!) et j'avais 18 ou 20 ans, je ne sais plus.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2333
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: les plaisirs coupables

Message par micaela » 26 juil. 2017, 19:06

Pas de variété française, des artistes à la retraite, et pas (ou peu) de spectacle live, ça te fait tout de même un horizon musical assez limité.
Gwyneth Jones, c'est très bien , Scotto aussi, mais il existe aujourd'hui des artistes fort intéressantes qui ont le même répertoire.
Ne pas s'étonner du déclin de l'opéra : si une majorité du public réagit comme ça, les artistes peuvent songer à la reconversion...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 20 invités