Armida de ROSSINI - discographie

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1804
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Armida de ROSSINI - discographie

Message par Lucas » 01 mars 2017, 09:57

jerome a écrit :
28 févr. 2017, 19:45
Fleming n'est pas pleinement convaincante! Gatti dirige trop lentement! Elle a des moyens superlatifs mais le style est trop bellino-donizetto- ... puccinien!! (et la faute en incombe à Gatti! Car elle fera beaucoup mieux que ça à Carnegie Hall
Jérôme, tu fais allusion à sa prestation au Carnegie Hall mais n'est-ce pas plutôt au Met auquel tu pensais avec ce DVD ?

Image

Avatar du membre
raph13
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 2798
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Armida de ROSSINI - discographie

Message par raph13 » 01 mars 2017, 10:02

Loïs a écrit :
01 mars 2017, 09:21
raph13 a écrit :
28 févr. 2017, 22:57
Je suis dans daccord pour l'arrogance vocale de Deutekom, en revanche sa vocalisation si étrange, à mi chemin entre le cri des sioux et le gloussement de la dinde, la disqualifie pour moi.
Ah bon ! J'ai toujours considéré que c'était la plus grande des yodleuses et qu'elle a raté sa carrière au milieu des vaches.
Ses moyens et sa technique aussi impressionnants et irréprochables l'un que l'autre ne compense pas une absence la plus totale d'italianità (ce qui l'élimine pour moi du bel canto).
Après je sais "si vous n'aimez pas ça n'en dégouttez pas les autres".....

Pour la conclusion seule Callas me convainc (et m'enthousiasme) mais il manque le son et l'entourage pour jouir de l'enregistrement
Dans Armida, qui est magicienne et donc un peu extra terrestre, le timbre "glacé" de Deutekom me gêne moins.
Mais effectivement sa vocalisation façon yodle est rédhibitoire pour moi.
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
raph13
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 2798
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Armida de ROSSINI - discographie

Message par raph13 » 01 mars 2017, 10:03

Lucas a écrit :
01 mars 2017, 09:57
jerome a écrit :
28 févr. 2017, 19:45
Fleming n'est pas pleinement convaincante! Gatti dirige trop lentement! Elle a des moyens superlatifs mais le style est trop bellino-donizetto- ... puccinien!! (et la faute en incombe à Gatti! Car elle fera beaucoup mieux que ça à Carnegie Hall
Jérôme, tu fais allusion à sa prestation au Carnegie Hall mais n'est-ce pas plutôt au Met auquel tu pensais avec ce DVD ?
Il existe une bande d'un live au Carnegie Hall en 1996.
http://www.nytimes.com/1996/04/19/arts/ ... rmida.html
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2796
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Armida de ROSSINI - discographie

Message par Loïs » 01 mars 2017, 10:25

raph13 a écrit :
01 mars 2017, 10:02
Dans Armida, qui est magicienne et donc un peu extra terrestre, le timbre "glacé" de Deutekom me gêne moins.
Mais effectivement sa vocalisation façon yodle est rédhibitoire pour moi.
Armida doit "charmer" au sens moyenageux du terme Roland et compagnie donc j'attends un timbre "muy sensual y muy caliente" :D (à des années lumières de Deutekom mais cela devait convenir à Ricciarrelli). Elle doit aussi posséder des couleurs inquiétantes de magicienne (à la limite Deutekom peut foutre la pétoche) mais faire preuve d'autorité (la seule limite de Gasdia) car ce n'est pas n'importe quelle sorcière.
Et tout cela dans un style belcantiste et non "bellino-puccinien" (pour citer avec approbation Jérôme)

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1754
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Armida de ROSSINI - discographie

Message par aroldo » 01 mars 2017, 11:02

Oui mais cela dit un timbre "muy sensual et muy caliente" ça me semble aussi extrêmement subjectif. Ce qui te fera de l'effet n'en fera pas nécessairement aux autres.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2796
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Armida de ROSSINI - discographie

Message par Loïs » 01 mars 2017, 11:14

aroldo a écrit :
01 mars 2017, 11:02
Oui mais cela dit un timbre "muy sensual et muy caliente" ça me semble aussi extrêmement subjectif. Ce qui te fera de l'effet n'en fera pas nécessairement aux autres.
Bien entendu mais les critères de voix en opéra peuvent s'associer à un physique au cinéma et Sophia Loren, Gina Lolobridgida Sivana Mangano, Monica Vitti, etc.... font de l'effet à tout le monde; pour d'autres (par gentillesse je ne mettrai pas de noms) il faut avoir un gout certain ou un certain gout (mais y en a qui aiment) :D

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1697
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Armida de ROSSINI - discographie

Message par Adalbéron » 01 mars 2017, 11:41

Loïs a écrit :
01 mars 2017, 11:14
aroldo a écrit :
01 mars 2017, 11:02
Oui mais cela dit un timbre "muy sensual et muy caliente" ça me semble aussi extrêmement subjectif. Ce qui te fera de l'effet n'en fera pas nécessairement aux autres.
Bien entendu mais les critères de voix en opéra peuvent s'associer à un physique au cinéma et Sophia Loren, Gina Lolobridgida Sivana Mangano, Monica Vitti, etc.... font de l'effet à tout le monde; pour d'autres (par gentillesse je ne mettrai pas de noms) il faut avoir un gout certain ou un certain gout (mais y en a qui aiment) :D
Mouais. Tout ça demeure toujours très subjectif. Sophia Loren ne me fait pas l'effet d'une Monica Vitti. Silvana Mangano par exemple, si elle me fait de l'effet, cela s'accompagne toujours d'un sentiment de trouble, parce que c'est dans des rôles de mères que je la connais surtout (Lucia dans Théorème, Jocaste, mère de Tadzio, Vierge Marie, femme mûre mère-amante de Berger dans Violence et Passion).

Il serait intéressant d'ailleurs d'ouvrir un fil sur la beauté des timbres non ? Se demander si une chanteuse ou un chanteur pourrait faire l'unanimité sur cette question. Et qu'est-ce qui fait la beauté d'un timbre pour chacun ; etc.
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing.
»
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8033
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Armida de ROSSINI - discographie

Message par jerome » 01 mars 2017, 11:50

Loïs a écrit :
01 mars 2017, 10:25
Armida doit "charmer" au sens moyenageux du terme Roland et compagnie donc j'attends un timbre "muy sensual y muy caliente" :D (à des années lumières de Deutekom mais cela devait convenir à Ricciarrelli). Elle doit aussi posséder des couleurs inquiétantes de magicienne (à la limite Deutekom peut foutre la pétoche) mais faire preuve d'autorité (la seule limite de Gasdia) car ce n'est pas n'importe quelle sorcière.
Et tout cela dans un style belcantiste et non "bellino-puccinien" (pour citer avec approbation Jérôme)
quelques remarques:
1) C'est prioritairement par la magie qu'Armida exerce son charme.
2) les appréciations sur la sensualité d'un timbre sont assez subjectives mais respectables. Ceci dit je ne les partage pas d'autant que les couleurs inquiétantes et l'autorité et le respect du style, Deutekom les a pleinement.
3) Non l'autorité n'est pas la seule limite de Gasdia! En termes de vocalisation, c'est loin d'être impeccable! Que de traits savonnés!

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2796
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Armida de ROSSINI - discographie

Message par Loïs » 01 mars 2017, 12:06

jerome a écrit :
01 mars 2017, 11:50
Loïs a écrit :
01 mars 2017, 10:25
Armida doit "charmer" au sens moyenageux du terme Roland et compagnie donc j'attends un timbre "muy sensual y muy caliente" :D (à des années lumières de Deutekom mais cela devait convenir à Ricciarrelli). Elle doit aussi posséder des couleurs inquiétantes de magicienne (à la limite Deutekom peut foutre la pétoche) mais faire preuve d'autorité (la seule limite de Gasdia) car ce n'est pas n'importe quelle sorcière.
Et tout cela dans un style belcantiste et non "bellino-puccinien" (pour citer avec approbation Jérôme)
quelques remarques:
1) C'est prioritairement par la magie qu'Armida exerce son charme.
2) les appréciations sur la sensualité d'un timbre sont assez subjectives mais respectables. Ceci dit je ne les partage pas d'autant que les couleurs inquiétantes et l'autorité et le respect du style, Deutekom les a pleinement.
J'avais bien dit qu'elle foutait la pétoche!
jerome a écrit :
01 mars 2017, 11:50
3) Non l'autorité n'est pas la seule limite de Gasdia! En termes de vocalisation, c'est loin d'être impeccable! Que de traits savonnés!
D'où ma réserve hier sur sa prestation. Mais dans ce cas je lie les vocalises à l'autorité car dans le bel canto romantique on ne vocalise pas pour vocaliser , chaque vocalise a un sens (perche immensément tendue pour reparler de Deutekom :mrgreen: mais faut savoir changer de sujet). Le savonnage de Gasdia me semble plus lié chez Armida à une limite vocale (format) que technique (ok les deux sont bien sur liés) et par conséquent ses vocalises limitées, atrophiées, ....limitent la grandeur du personnage et donc son autorité

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8033
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Armida de ROSSINI - discographie

Message par jerome » 01 mars 2017, 12:53

Loïs a écrit :
01 mars 2017, 12:06
dans le bel canto romantique on ne vocalise pas pour vocaliser , chaque vocalise a un sens (perche immensément tendue pour reparler de Deutekom :mrgreen: mais faut savoir changer de sujet).
Tout à fait! La vocalisation a une signification dramatique et la nature des moyens vocaux impacte considérablement cette signification dramatique. C'est bien pourquoi, en soprano drammatico coloratura qu'elle est, Deutekom apporte techniquement une dimension dramatique incroyable.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 20 invités