Elīna Garanča - Revive - CD - Deutsche Grammophon - 2016

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
sopranolove
Alto
Alto
Messages : 476
Enregistré le : 16 avr. 2014, 14:17

Re: Elīna Garanča - Revive - CD - Deutsche Grammophon - 2016

Message par sopranolove » 08 nov. 2016, 17:22

Tous ces renseignements techniques montrent combien il est difficile d'avoir une diction (ou prononciation ou articulation) parfaite, et qu'il est un peu injuste d'accuser un chanteur.... Mais deux choses m'étonnent alors : pourquoi, si les mécanismes du chant sont les mêmes, pourquoi les voix graves, surtout masculines, sont-elles audibles alors ? Et pourquoi à une certaine époque, il n'y avait pas de dictions déficitaires ? Ce serait bien de retrouver leur secret !

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8661
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Elīna Garanča - Revive - CD - Deutsche Grammophon - 2016

Message par HELENE ADAM » 08 nov. 2016, 17:31

sopranolove a écrit :Tous ces renseignements techniques montrent combien il est difficile d'avoir une diction (ou prononciation ou articulation) parfaite, et qu'il est un peu injuste d'accuser un chanteur.... Mais deux choses m'étonnent alors : pourquoi, si les mécanismes du chant sont les mêmes, pourquoi les voix graves, surtout masculines, sont-elles audibles alors ? Et pourquoi à une certaine époque, il n'y avait pas de dictions déficitaires ? Ce serait bien de retrouver leur secret !
Ce n'est pas une question d'époque à mon avis. Parmi les mezzo actuelles, Jamie Barton a une diction impeccable en Français dans Dalila, là où celles d'Anita Rachvelishvili ou d'Elina Garanca laissent vraiment à désirer. Et il y a sûrement d'autres exemples en cherchant bien.
Les voix masculines sont loin d'être équivalentes non plus d'un ténor ou d'un baryton à l'autre. La technique du chant est plus ou moins travaillée, et certains interprètes attachent manifestement une grande importance au fait d'être parfaitement compréhensibles dans la langue où ils chantent, d'autres moins, d'où le "reproche" légitime.
On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra (Desproges).

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1786
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Elīna Garanča - Revive - CD - Deutsche Grammophon - 2016

Message par Lucas » 10 nov. 2016, 08:57

HELENE ADAM a écrit :
sopranolove a écrit :Tous ces renseignements techniques montrent combien il est difficile d'avoir une diction (ou prononciation ou articulation) parfaite, et qu'il est un peu injuste d'accuser un chanteur.... Mais deux choses m'étonnent alors : pourquoi, si les mécanismes du chant sont les mêmes, pourquoi les voix graves, surtout masculines, sont-elles audibles alors ? Et pourquoi à une certaine époque, il n'y avait pas de dictions déficitaires ? Ce serait bien de retrouver leur secret !
Et il y a sûrement d'autres exemples en cherchant bien.
Roberto Alagna ou Vittorio Grigolo prononcent divinement le français. Le premier car il est issue d'une double culture franco-italienne et le second car il a appris notre langue dès l'âge de 11 ans.

Ce qui est frappant chez eux, c'est que le placement de leur voix (y compris parlée) est rigoureusement le même dans les deux langues quand logiquement il faudrait en changer. Quand Alagna parle, sa voix est inhabituellement projetée par une utilisation des résonateurs à l'italienne quand Grigolo place la sienne si haut que sa voix parlée a des couleurs presque féminines.

C'est, à mon avis, la clef de leur réussite car ils ont instinctivement trouvé un compromis dans le placement et l'usage des résonateurs qui leur permet de ne pas remettre à plat leur technique vocale quand ils passent de l'italien au français. Et cela leur permet aussi de garder un timbre rare et solaire dans la langue de Molière.

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2249
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Elīna Garanča - Revive - CD - Deutsche Grammophon - 2016

Message par aurele » 12 nov. 2016, 21:43

Un disque inégal. Je trouve contrairement à d'autres que le grave de Madame Garanca ne sonne pas assez naturel, est forcé. Elle est moins froide qu'à une époque à mon sens, plus engagée. La diction française est clairement son gros point faible mais son autre handicap, c'est ce chef de troisième zone qu'est Roberto Abbado. Il est même médiocre selon moi. L'air de Marina, celui de Didon malgré la diction, celui de Charlotte, celui de La Bohème de Leoncavallo et celui d'Henry VIII sont ceux qui m'ont le plus convaincu. La voix est très épaisse, avec un côté lourd qui dessert un certain nombre d'airs, notamment "Connais tu le pays" ou "Nei giardin del bello", je l'aurais attendue dans "O don fatal/O don fatale". L'air de Preziosilla ou même celui d'Adriana Lecouvreur pour le rôle titre sont dispensables. Néanmoins, il faut dire ce qui est, la voix reste somptueuse et l'aigu s'est bien épanoui. J'aimerais qu'elle ose enfin aborder Amneris, qu'on lui propose un tel personnage.

Markossipovitch
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 162
Enregistré le : 05 août 2011, 23:00

Re: Elīna Garanča - Revive - CD - Deutsche Grammophon - 2016

Message par Markossipovitch » 20 nov. 2016, 20:43

D'accord avec Aurèle sur bien des points : en tout cas ce CD ne la met pas en valeur. Dans l'ensemble cela fait quand même un enregistrement très frustrant. Ils ne sont pas très en forme chez DGG. Bien sûr, cela se vendra grâce aux journalistes et publicitaires, mais que tout cela est vide....

Markossipovitch
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 162
Enregistré le : 05 août 2011, 23:00

Re: Elīna Garanča - Revive - CD - Deutsche Grammophon - 2016

Message par Markossipovitch » 20 nov. 2016, 20:57

Rêvons un peu : l'autre Abbado, Claudio, qui lui aurait fait chanter la Comtesse de la Dame de pique, (et Pauline quant à faire...), Marguerite de la Damnation, O don fatal en français, La Favorite en français, la princesse de Bouillon, Laura de Gioconda (voire la Cieca pour se faire plaisir), Adalgisa, Oktavian... cela aurait eu une autre gueule!!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Epsilon et 20 invités