Coffret Decca Sound

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
DieFeen
Alto
Alto
Messages : 432
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: DECCA SOUND

Message par DieFeen » 03 août 2017, 22:58

jerome a écrit :
03 août 2017, 22:54
PlacidoCarrerotti a écrit :
03 août 2017, 22:05
Je crois que c'est le seul opéra grand répertoire que je déteste. Stupidité du livret. Grandiloquence. Musique de fête foraine (pour celle qui est la plus inspirée...).
Quand j'entends le duo Gioconda / Laura, "L'amo come fulgor del creato", je visualise une mendiante tournant la manivelle d'un orgue de barbarie avec un singe sur son épaule.
Caballé à Orange éructant "Volesti mio corpo demon maledouyahouyé"... Quelle poilade.... ( un peu cher la rigolade).
Désolé pour le HS, mais si quelqu'un veut créer un fil intitulé " Faut-il déterrer Ponchielli et disperser ses cendres sur du fumier ?" ce serait une bonne idée.
Placido, pitié! pas toi!! Y a rien de vrai dans tout ça! Il y a beaucoup de pages absolument magnifiques dans cette oeuvre dont le livret n'est pas spécialement stupide. Quant à la remarque sur Caballé, elle est un peu indigne d'autant qu'en termes de poilade toutes les grosses dans tous les rôles qu'elles ont abordés et qu'elles abordent (car il reste des grosses en art lyrique!) se posaient et se posent là! Je pensais qu'on avait dépassé ce stade là (toi notamment!)
Musicalement et vocalement, y a rien à jeter dans cette oeuvre!
Si le libretto devait être l'argument suprême, cela ferait du tri dans la production lyrique qu'il faut aimer... :cry:

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: DECCA SOUND

Message par aroldo » 03 août 2017, 22:59

Bon, il ne reste plus à Jérôme qu'à créer un fil avec discographie quand il en aura le temps.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

DieFeen
Alto
Alto
Messages : 432
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: DECCA SOUND

Message par DieFeen » 03 août 2017, 23:02

aroldo a écrit :
03 août 2017, 22:59
Bon, il ne reste plus à Jérôme qu'à créer un fil avec discographie quand il en aura le temps.
Fais-le toi : je t'ai trouvé fort efficace ^^

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: DECCA SOUND

Message par aroldo » 03 août 2017, 23:05

Je suis trop habitué au discographie en mosaïques et je suis surtout un fétichiste des jolies images (et des coffrets CDs ...) je pourrais commenter après, évidemment, j'ai écouté plusieurs versions et j'aimerais avoir les opinions des uns et des autres.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

DieFeen
Alto
Alto
Messages : 432
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: DECCA SOUND

Message par DieFeen » 03 août 2017, 23:12

Jérôme, Jérôme, Jérôme : Une mosaïque stp :-)

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7927
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: DECCA SOUND

Message par jerome » 03 août 2017, 23:45

oui suis en train de la préparer lol

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2530
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: DECCA SOUND

Message par Loïs » 04 août 2017, 06:58

jerome a écrit :
03 août 2017, 22:54
PlacidoCarrerotti a écrit :
03 août 2017, 22:05
Je crois que c'est le seul opéra grand répertoire que je déteste. Stupidité du livret. Grandiloquence. Musique de fête foraine (pour celle qui est la plus inspirée...).
Quand j'entends le duo Gioconda / Laura, "L'amo come fulgor del creato", je visualise une mendiante tournant la manivelle d'un orgue de barbarie avec un singe sur son épaule.
Caballé à Orange éructant "Volesti mio corpo demon maledouyahouyé"... Quelle poilade.... ( un peu cher la rigolade).
. Quant à la remarque sur Caballé, elle est un peu indigne d'autant qu'en termes de poilade toutes les grosses dans tous les rôles qu'elles ont abordés et qu'elles abordent (car il reste des grosses en art lyrique!) se posaient et se posent là!
Un grand moment que cette mort (pourquoi diantre Manuguerra se complique la vie pendant 4 actes pour ce "corps là"?) et ce "maledetto" tenu 3 plombes devant lui qui tourne en rond, je m'agenouille, je regarde derrière moi, je pose la main sur la scène, je m'allonge et je meurs. :lol: Un grand fou rire. Mais il y eu aussi ce "madre" en entrée où la note fut tenue indéfiniment pendant que Caballé traversait la scène (et on connait l'immensité de la scène et la lenteur de la marche de Caballé). Vite le retour de Gioconda (j'espère avec Netrebko)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11948
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: DECCA SOUND

Message par PlacidoCarrerotti » 04 août 2017, 09:09

jerome a écrit :
03 août 2017, 22:54
PlacidoCarrerotti a écrit :
03 août 2017, 22:05
Je crois que c'est le seul opéra grand répertoire que je déteste. Stupidité du livret. Grandiloquence. Musique de fête foraine (pour celle qui est la plus inspirée...).
Quand j'entends le duo Gioconda / Laura, "L'amo come fulgor del creato", je visualise une mendiante tournant la manivelle d'un orgue de barbarie avec un singe sur son épaule.
Caballé à Orange éructant "Volesti mio corpo demon maledouyahouyé"... Quelle poilade.... ( un peu cher la rigolade).
Désolé pour le HS, mais si quelqu'un veut créer un fil intitulé " Faut-il déterrer Ponchielli et disperser ses cendres sur du fumier ?" ce serait une bonne idée.
Placido, pitié! pas toi!! Y a rien de vrai dans tout ça! Il y a beaucoup de pages absolument magnifiques dans cette oeuvre dont le livret n'est pas spécialement stupide. Quant à la remarque sur Caballé, elle est un peu indigne d'autant qu'en termes de poilade toutes les grosses dans tous les rôles qu'elles ont abordés et qu'elles abordent (car il reste des grosses en art lyrique!) se posaient et se posent là! Je pensais qu'on avait dépassé ce stade là (toi notamment!)
Musicalement et vocalement, y a rien à jeter dans cette oeuvre!
Tu me prêtes de mauvaises pensées. Caballé, ce n'était pas un problème physique à Orange : c'était un mélange de placidité scénique totale, de paresse dans l'articulation et de vulgarité vocale (j'espère que je n'ai rien oublié).

En plus, à l'époque, elle s'arrêtait avant de balancer un aigu, en deux temps (elle faisait penser à un rugbyman tentant une transformation : je plante le ballon, je tape).
Du genre : "OUH. (un temps) OUHOUHOUHOUHOUHOUHOUHOUHOUHOUH.

Plantée au milieu de la scène, tournée vers le public avec des yeux de cabillaud mort, elle braillait en poitrinant comme une Baltsa tuberculeuse. Ça donnait, pour la réplique précitée : "Yoléhi io oho (poitrinage dégueulando) ouh-OUH (hululement sur le mode précité) ouyahouyé".

Bon, à la limite, ça n'a pas de rapport avec Ponchielli : elle faisait pareil dans d'autres œuvres à la même époque. Mais ce n'est pas ça qui facilitait l'accès à ce pénible ouvrage.
En fait, il n'y a de bien que la Danse des Heures qui soit écoutable et, étonnamment, Votto (dans une version Callas) la dirige excellemment : c'est la seule fois apparemment où il a été réveillé à la tête de l'orchestre de la Scala. Quand on pense aux intégrales calassiennes qu'il a pourries ...

[EDIT] En remontant le fil, Aroldo me fait penser aux vocalises de Montserrat dans le duo final "de séduction". Une espèce de moteur de camion qui aurait des ratés.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2530
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: DECCA SOUND

Message par Loïs » 04 août 2017, 09:15

PlacidoCarrerotti a écrit :
04 août 2017, 09:09
Tu me prêtes de mauvaises pensées. Caballé, ce n'était pas un problème physique à Orange : c'était un mélange de placidité scénique totale, de paresse dans l'articulation et de vulgarité vocale (j'espère que je n'ai rien oublié).
pas grave je la mets dans mes plaisirs coupables (et t'es un gros méchant :mrgreen: )

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11948
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: DECCA SOUND

Message par PlacidoCarrerotti » 04 août 2017, 09:24

Loïs a écrit :
04 août 2017, 09:15
PlacidoCarrerotti a écrit :
04 août 2017, 09:09
Tu me prêtes de mauvaises pensées. Caballé, ce n'était pas un problème physique à Orange : c'était un mélange de placidité scénique totale, de paresse dans l'articulation et de vulgarité vocale (j'espère que je n'ai rien oublié).
pas grave je la mets dans mes plaisirs coupables (et t'es un gros méchant :mrgreen: )
Tu t'attaques au physique, toi aussi ?
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 21 invités