Coffret Decca Sound

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2530
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Coffret Decca Sound

Message par Loïs » 11 août 2016, 10:07

Je viens de commencer l'écoute du coffret des enregsitrement historiques Decca; j'en connaissais beaucoup mais plusieurs découvertes notamment dans les plages rajoutées.
2 questions:
=> Josephine Barstow chante avec Bartolini le final de Turandot dans une version inconnue pour moi. Il est écrit dans le livret qu'il s'agit du "premier enregistrement de la version originale intégrale de la conclusion d'Alfano".Qu'es aquò ? Il a écrit deux versions? Le pire c'est que je préfère la "première version" avec ce final très "hollywoodien" qui fait penser à la fanciulla del oeste
=> Simionato chante (sans intérêt) "casta diva" mais elle n'a jamais chanté/enregsitré le rôle en entier , is she?

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11960
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: DECCA SOUND

Message par PlacidoCarrerotti » 11 août 2016, 12:21

Loïs a écrit :Je viens de commencer l'écoute du coffret des enregsitrement historiques Decca; j'en connaissais beaucoup mais plusieurs découvertes notamment dans les plages rajoutées.
2 questions:
=> Josephine Barstow chante avec Bartolini le final de Turandot dans une version inconnue pour moi. Il est écrit dans le livret qu'il s'agit du "premier enregistrement de la version originale intégrale de la conclusion d'Alfano".Qu'es aquò ? Il a écrit deux versions? Le pire c'est que je préfère la "première version" avec ce final très "hollywoodien" qui fait penser à la fanciulla del oeste
=> Simionato chante (sans intérêt) "casta diva" mais elle n'a jamais chanté/enregsitré le rôle en entier , is she?
Alfano a composé cette première version. Toscanini lui a reproché d'en avoir trop fait et lui a demandé de couper dans son travail, ce qui a donné la version que nous connaissons aujourd'hui.
Toutefois, comme on sait, à la première, la soirée s'est arrêtée avec la mort de Liu.
Il me semble qu'il y a une bardée de contre-ut dans cette version : est-ce que Bartolini les faits ?
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2530
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: DECCA SOUND

Message par Loïs » 11 août 2016, 17:33

PlacidoCarrerotti a écrit :
Loïs a écrit :Je viens de commencer l'écoute du coffret des enregsitrement historiques Decca; j'en connaissais beaucoup mais plusieurs découvertes notamment dans les plages rajoutées.
2 questions:
=> Josephine Barstow chante avec Bartolini le final de Turandot dans une version inconnue pour moi. Il est écrit dans le livret qu'il s'agit du "premier enregistrement de la version originale intégrale de la conclusion d'Alfano".Qu'es aquò ? Il a écrit deux versions? Le pire c'est que je préfère la "première version" avec ce final très "hollywoodien" qui fait penser à la fanciulla del oeste
=> Simionato chante (sans intérêt) "casta diva" mais elle n'a jamais chanté/enregsitré le rôle en entier , is she?
Alfano a composé cette première version. Toscanini lui a reproché d'en avoir trop fait et lui a demandé de couper dans son travail, ce qui a donné la version que nous connaissons aujourd'hui.
Toutefois, comme on sait, à la première, la soirée s'est arrêtée avec la mort de Liu.
Il me semble qu'il y a une bardée de contre-ut dans cette version : est-ce que Bartolini les faits ?

Je n'ai pas de piano ici donc difficile d'être affirmatif mais j'ai l'impression d'entendre surtout des SiB à part le hai vinto tu qui me parait plus haut que la version définitive. Par contre ils continuent de chanter lors du choeur final (après conosco il nome dello straniero) mais c'est un tel déferlement de décibels et une telle débauche d'effets (la version définitive parait une pale réduction pour orchestre de chambre et chorale à côté) qu'il est difficile de reconnaitre ce qu'il chante - Bartsow domine toute cela d'une manière à saluer très bas et le couvre - mais la dernière note semble bien un ut
j'ai voulu t'envoyer le fichier mais trop lourd pour ODB

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: DECCA SOUND

Message par aroldo » 02 août 2017, 10:45

Ecoute hier, comme on en parlait, du récital avec piano de Te Kanawa (il figure dans ce coffret). Cela confirme ce que j'ai toujours pensé : à savoir que les artistes donnent le meilleur d'eux même dans leur langue maternelle. C'est un beau programme, bien composé, avec des pages bien galbées et Te Kanawa les aborde en chanteuse d'opéra, avec des aigus séraphiques, des diminuendos, des notes flottées, des amorces de trille etc. La couleur est très belle, le timbre un peu lisse, le vibrato un peu trop large à mon goût. Mais, surtout, quelle différence d'une langue à l'autre : le magnifique Purcell d'introduction est franchement chanté comme une scène d'opéra, c'est absolument superbe, lyrique, intense, mobile, expressif et très raffiné. Même raffinement pour Die Lorelei, avec quelque chose d'automnale parfaitement en situation et, là, encore, une façon "grande scène" d'aborder la pièce. On peut dire le même bien du sonnet de Pétrarque, attentif au mot, qui "soupire" quand il le faut. En revanche, les pages françaises sont toutes ratées : l'articulation n'est pas mauvaise, mais faute de compréhension, de la part de l'interprète elle même, le français reste peu intelligible. Et surtout, elle n'a clairement aucune idée de ce qu'elle chante, du sens des mots. Ce qui, pour les pièces difficiles à caractériser, est problématique. Et puis les sonorités du français ne l'avantagent pas : il y a des notes rattrapées par la queue, des piani détimbrés, des nasalités vilaines, pas du tout entendus dans le reste du programme. Pour les Ravel, on est très, très loin, de la merveilleuse spontanéité de Mady Mesplé et les chansons populaires grecques sont à la fois lourdes et minaudantes. Un ratage. J'ai trouvé les Granados meilleurs, avec une bonne imitation du style espagnol (duende vocal inclus) mais j'ai été un peu déçu par la vocalise de Rachmaninov dont j'attendais beaucoup mais qui pâtit d'une certaine lourdeur d'émission (mieux vaut une colorature dans cette page) et de la transcription pour piano. Bref, c'est un beau disque, dans l'ensemble, mais il me fait décidément craindre sa Marguerite.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: DECCA SOUND

Message par aroldo » 02 août 2017, 10:59

Je réponds à Loïs : Simionato (que je trouve magnifique dans Casta Diva, comme quoi ...) n'a jamais chanté ni enregistré en entier Norma (elle a chanté un paquet d'autres trucs risqués pourtant, dont Fedora, Iphigénie en Aulide etc.).
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 815
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Re: DECCA SOUND

Message par Peleo » 02 août 2017, 11:02

Question: Est-ce une intégrale de Turandot avec Barstow ou le disque de scènes finales ?

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: DECCA SOUND

Message par aroldo » 02 août 2017, 11:04

Non, c'est un récital (extraordinaire).

Edit : autrement dit, c'est le disque de scènes finales dont tu parlais.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 815
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Re: DECCA SOUND

Message par Peleo » 02 août 2017, 11:12

C'est une merveille. Un ami me l'a fait connaitre en même temps que le récital Verdi. Ils m'ont scotché.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: DECCA SOUND

Message par aroldo » 02 août 2017, 12:09

Oui, le disque Verdi est une réussite étonnante. Dommage qu'il y ait assez peu de choses au disque, mais c'est une chanteuse passionnante (j'aime beaucoup son Amelia du Bal Masqué aussi). Et quand on voit sa Lady MacBeth (youtube), on réalise à quel point elle était fascinante à regarder avec ses dents de cheval à l'anglaise et ses yeux si expressifs.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2530
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: DECCA SOUND

Message par Loïs » 03 août 2017, 08:10

aroldo a écrit :
02 août 2017, 10:59
Je réponds à Loïs : Simionato (que je trouve magnifique dans Casta Diva, comme quoi ...) n'a jamais chanté ni enregistré en entier Norma (elle a chanté un paquet d'autres trucs risqués pourtant, dont Fedora, Iphigénie en Aulide etc.).
Elle a voulu se faire plaisir comme Tebaldi enregistrant "in questa reggia"

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 18 invités