Ambroise Thomas : le Songe d'une nuit d'été

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3031
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Ambroise Thomas : le Songe d'une nuit d'été

Message par jean-didier » 25 avr. 2016, 08:12

Parmi les nouvelles publications de Malibran, j'ai repéré cette rareté de Thomas qui avait été donnée à Compiègne lors de la visite de la reine d'Angleterre dans les années 90. Un DVD a ensuite été publié.

J'ai commencé à écouter le CD Malibran ... quel ennui ! C'est triste de dire ça, car l’œuvre (au livret complètement tarabiscoté qui fait intervenir entre autres la reine d'Angleterre, Shakespeare et Falstaff) comporte de très belles pages de musique, mais là tout tombe à plat.

Par ailleurs, je ne sais pas si c'est un problème technique de gravure mais mon CD fait des bruits périodiques insupportables de grattements (comme les vieux CD gravés qui au bout de quelques années font ce même bruit). Est-ce que d'autres ont écouté ce CD et ont le même problème ?

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1556
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Re: Ambroise Thomas : le Songe d'une nuit d'été

Message par Polyeucte » 25 avr. 2016, 08:56

jean-didier a écrit :Par ailleurs, je ne sais pas si c'est un problème technique de gravure mais mon CD fait des bruits périodiques insupportables de grattements (comme les vieux CD gravés qui au bout de quelques années font ce même bruit). Est-ce que d'autres ont écouté ce CD et ont le même problème ?
Si Malibran fait un gros travail pour proposer des ouvrages très rares ou des enregistrements disparus, il y a très souvent de gros soucis de qualité des bandes... Ils ne font jamais de travail ou presque sur la bande en elle-même.
Pour les compilations, aucune égalisation des niveaux ou de fondu entre les pistes (disque de George Liccioni par exemple, ou les bonus de la Colombe où Janine Micheau se retrouve à chanter derrière un bruit de fond affreux alors que Testament propose les mêmes extraits dans un son parfait!).

Du coup, je crains que ça ne vienne de la bande en elle-même. je ne peux pas t'en dire plus vu que sauf rares exceptions, je n'achète plus de disques Malibran (pour le non travail de restauration, la non documentation et le prix...)
Malheureusement :?
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12547
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Ambroise Thomas : le Songe d'une nuit d'été

Message par PlacidoCarrerotti » 25 avr. 2016, 08:59

J'ai un excellent souvenir du spectacle de Compiègne, très réjouissant, malgré Alain Gabriel qui chantait atrocement faux (excusez du pléonasme).
Ca existe en DVD.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3031
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Ambroise Thomas : le Songe d'une nuit d'été

Message par jean-didier » 25 avr. 2016, 09:21

Polyeucte a écrit : Du coup, je crains que ça ne vienne de la bande en elle-même. je ne peux pas t'en dire plus vu que sauf rares exceptions, je n'achète plus de disques Malibran (pour le non travail de restauration, la non documentation et le prix...)
Malheureusement :?
Merci pour ces informations, c'est très dommage effectivement que ce travail ne soit pas entrepris, il ne doit pas être insurmontable en plus avec les techniques actuelles. Il y a pourtant des trésors avec des œuvres dont c'est sans doute la seule chance d'être ressortie.
Sinon il n'est pas clair non plus si les CD vendus contiennent 1 ou 2 CD, même pour des œuvres qui ne sont pas affichées comme "en extraits" et donc pour lesquelles on penser qu'elles sont intégrales. Par exemple pour Madame Chrysanthème de Messager, j'ai un gros doute.

Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3031
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Ambroise Thomas : le Songe d'une nuit d'été

Message par jean-didier » 25 avr. 2016, 09:23

PlacidoCarrerotti a écrit :J'ai un excellent souvenir du spectacle de Compiègne, très réjouissant, malgré Alain Gabriel qui chantait atrocement faux (excusez du pléonasme).
Ca existe en DVD.
Oui Ghyslaine Raphanel s'en donnait à cœur joie dans les coloratures diaboliques d'Elizabeth.

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1556
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Re: Ambroise Thomas : le Songe d'une nuit d'été

Message par Polyeucte » 25 avr. 2016, 10:32

jean-didier a écrit :Merci pour ces informations, c'est très dommage effectivement que ce travail ne soit pas entrepris, il ne doit pas être insurmontable en plus avec les techniques actuelles. Il y a pourtant des trésors avec des œuvres dont c'est sans doute la seule chance d'être ressortie.
Sinon il n'est pas clair non plus si les CD vendus contiennent 1 ou 2 CD, même pour des œuvres qui ne sont pas affichées comme "en extraits" et donc pour lesquelles on penser qu'elles sont intégrales. Par exemple pour Madame Chrysanthème de Messager, j'ai un gros doute.
Oui, un manque de clarté dans les descriptions... Et je trouve que c'était plus fourni niveau documentation au débuts. La Colombe par exemple a un livret plus détaillé...

Malibran, c'est comme Melodiya pour moi : des maisons qui ont des trésors mais qui ne font pas le travail nécessaire pour les mettre en valeur (et qui vendent leurs disques à prix d'or!). Melodiya réussit le tour de force de proposer des distributions incomplètes ou des dates totalement fausses pour les enregistrements! Grandiose Rusalka de Dargomijsky soit-disant enregistrée en 71... alors que c'est dans le milieu des années 50 si on se réfère aux chanteurs.

Heureusement qu'il y a les Ediciones Singulares pour relever le niveau! :Jumpy:
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

paco
Basse
Basse
Messages : 7926
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Ambroise Thomas : le Songe d'une nuit d'été

Message par paco » 25 avr. 2016, 12:05

En lisant ce fil je réalise une véritable obsession Shakespearienne chez Ambroise Thomas : Hamlet, Le Songe d'une nuit d'été, et il a également écrit un long ballet sur La Tempête (mal accueilli à la création, considéré comme une oeuvre mineure)

Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3031
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Ambroise Thomas : le Songe d'une nuit d'été

Message par jean-didier » 25 avr. 2016, 12:16

Polyeucte a écrit : Heureusement qu'il y a les Ediciones Singulares pour relever le niveau! :Jumpy:
Oui, c'est le "Opera rara" du répertoire français !

Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3031
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Ambroise Thomas : le Songe d'une nuit d'été

Message par jean-didier » 25 avr. 2016, 12:17

paco a écrit :En lisant ce fil je réalise une véritable obsession Shakespearienne chez Ambroise Thomas : Hamlet, Le Songe d'une nuit d'été, et il a également écrit un long ballet sur La Tempête (mal accueilli à la création, considéré comme une oeuvre mineure)
Dans le Songe d'une nuit d'été (1850), il y a d'ailleurs un réplique qui interpelle Hamlet. Dans une œuvre de Thomas, ça sonne comme prémonitoire.

DieFeen
Ténor
Ténor
Messages : 544
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Ambroise Thomas : le Songe d'une nuit d'été

Message par DieFeen » 25 avr. 2016, 12:29

jean-didier a écrit :
Polyeucte a écrit : Heureusement qu'il y a les Ediciones Singulares pour relever le niveau! :Jumpy:
Oui, c'est le "Opera rara" du répertoire français !
Personne n'a encore ouvert un fil à ce sujet .
Je suis personnellement ébloui par le travail effectué ; je viens de découvrir le volume consacré à Debussy dans la collection "Prix de Rome". Je suis épaté. Et pour le coup, on pourrait demander en aveugle à qui l'on sait de reconnaître ledit compositeur ; personnellement, j'en aurais été incapable. En effet pour répondre aux exigences des jurys, en dépit de quelques innovations, Debussy s'était plié à une discipline quasi anachronique pour le compositeur en devenir qu'il était.
Puis les livres d'accompagnement sont en tout point exemplaires ; à recommander vivement, même si tout ce qui est publié n'est sans doute pas toujours le meilleur des compositeurs ; je pensent aux Barbares de Saint-Saëns ; j'ai trouvé la composition très décevante...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 23 invités