Discographie de Salomé de Strauss

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Macbetto
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 150
Enregistré le : 14 juil. 2006, 23:00
Contact :

Re: Discographie de Salomé de Strauss

Message par Macbetto » 23 août 2017, 13:03

Mais oui bien sûr, c'est ça!
Que je suis con.

Je ne sais pas ce qu'on ferait sans toi :idea:

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2337
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Discographie de Salomé de Strauss

Message par Adalbéron » 23 août 2017, 13:08

Je pense qu'il parle de Caballé moi, puisqu'il parle d'un "ton détaché" et que c'était jsutement ce que je disais craindre avec elle. :lol:
En tout cas, merci d'avoir fait remonter ce fil, et merci à aurele de l'avoir ouvert même s'il n'y a pas eu de réactions immédiates. Ça m'a incité à jeter une oreille à l'enregistrement de Leinsdorf et je suis très très agréablement surpris par Caballé que je trouve très délicate, très somnambulique comme dit aroldo (mais peut-être à propos de Jones - à vrai dire, pour ma part, je trouve Jones assez anodine), très suspendue, évanescente... Il faut que j'écoute tout très vite.
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1660
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie de Salomé de Strauss

Message par aroldo » 23 août 2017, 14:25

Oui, je parlais de Caballé (ça n'était pas clair, mais Jones somnambulique et argentée ?)

L'immense point fort de l'enregistrement Leinsdorf, ce sont les quelques répliques d'Hérodias par Regina Resnik. Elle n'apparaît pas comme une séductrice encore jeune qui vitupère (Baltsa occupe ce terrain), mais dans un registre plus fatale et politique (et comme toutes les grandes Hérodias, elle dispose d'un timbre singulier qui campe immédiatement un personnage).
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2063
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Discographie de Salomé de Strauss

Message par aurele » 23 août 2017, 14:35

Je pensais à cause de "psychopathe" qu'il s'agissait de Jones, plus que de Caballé, pour connaître notamment la scène finale de ces deux chanteuses dans ces enregistrements. Versions qu'il faut que j'écoute d'ailleurs intégralement. Je suis content que ce topic discographique ait été relancé.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1660
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie de Salomé de Strauss

Message par aroldo » 23 août 2017, 14:40

Je n'ai en fait jamais écouté Jones. Ce que je voulais dire à propos de Caballé, c'est qu'exiger une tête et se rouler après dans la débauche, avec ce petit ton capricieux et détaché, c'était vraiment effrayant.

Je ne sais pas si vous connaissez ce chef d’œuvre du cinéma, La Mauvaise Graine ? Ben en fait, on pense un peu à ça :

Image
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Macbetto
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 150
Enregistré le : 14 juil. 2006, 23:00
Contact :

Re: Discographie de Salomé de Strauss

Message par Macbetto » 23 août 2017, 16:58

Adalbéron a écrit :
23 août 2017, 13:08
Je pense qu'il parle de Caballé moi, puisqu'il parle d'un "ton détaché" et que c'était jsutement ce que je disais craindre avec elle.
Moi je suis un ardent défenseur de la version Leinsdorf, et c'est avec cette dernière que j'ai découvert l'oeuvre qui m' a immédiatement séduit même si ce n'est pas une musique que j'écoute volontiers au petit déjeuner. Vocalement c'est ma Salomé idéale avec Welitsch et il est vrai que je n'ai pas besoin non plus d'une explication de texte quand elle chante de l'allemand :wink:

Mais il y a encore tellement mieux c'est le live de Bâle en 1958, si vous mettez la main dessus : c'est le top, elle a 24 ans la petite ! :Jumpy:

Image

Edit: je ne connais pas Behrens/ Karajan mais j'ai le studio de Studer (je ne suis pas aussi fan)

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2337
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Discographie de Salomé de Strauss

Message par Adalbéron » 24 août 2017, 21:39

Wouah ! Intéressant :D

Il faut connaître Karajan... et écouter Salomé en tartinant ses biscottes de confiture à la fraise, c'est herzlich, wundervoll!
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8304
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Discographie de Salomé de Strauss

Message par jerome » 22 juil. 2018, 23:20

A l'occasion de la prochaine Salomé salzbourgeoise, petit rappel discographique:

ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
Image
ImageImage
Image

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1934
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Discographie de Salomé de Strauss

Message par Lucas » 23 juil. 2018, 13:12

Ouf, heureusement que Jérôme est là pour relever le niveau d'un forum vampirisé par le clan des munichois dont le snobisme est inversement proportionnel à la culture musicale, donc discographique ...

Pour en revenir à la discographie de Salomé, il me semble que le rôle titre est impossible à distribuer tant il requiert la voix d'un soprano dramatique (ou à la limite spinto) susceptible de suggérer les émois d'une adolescente perverse avec la jeunesse du timbre qui va avec.

A ce jeu, seule Behrens en début de carrière et plus encore, Studer qui chante la moitié du rôle en-dessous du mezzo forte réalisent la quadrature du cercle. Les autres me semblent un peu trop énormes même si je garde une tendresse particulière pour Norman dont j'adore la voix.

Dans les trois cas, la direction orchestrale est superlative, transparente et post-romantique chez Karajan, moderniste chez Sinopoli et plus classique chez Ozawa avec notamment deux Jochanaan aussi opposés (Terfel terriblement humain et menaçant face à Van Dam, davantage prophète) que complémentaires. A ce niveau, difficile de choisir.

Voici donc mon top three :

1-
Image

2-
Image

3-
Image

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3477
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Discographie de Salomé de Strauss

Message par Loïs » 23 juil. 2018, 13:15

Jérome, :phone1: ,tu as oublié:
Image
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 26 invités