Elektra

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
philou
Alto
Alto
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philou » 13 juin 2005, 11:30

L'Elektra la plus épanouie vocalement est Varnay selon moi, et Hans Hotter est un Oreste impérial dans la version Krauss. Un must absolu. Ceux qui sont venus à la conférence étaient sous le choc !

Sinon, je conseille vivement Mitropoulos avec une Borkh incendiare à Salzbourg en 57 (Della Casa en Chrystothémis quand même !), et Nilsson/Solti dans une moindre mesure,car à mon sens l'immense Birgit campait une Isolde et une Brünnhilde plus passionantes et investies que ses Salomé et Elektra.

En DVD Tuano a raison de souligner la qualité du duo Marton/Studer (et l'excellente direction d'Abbado, aussi)
Il ne faudrait pas oublier la version filmée de Böhm avec une Rysanek possédée et une Varnay en Klytemnestre carrément terrifiante......

Avatar du membre
olaf
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 228
Enregistré le : 27 août 2004, 23:00

Message par olaf » 13 juin 2005, 11:34

Il existe un enregistrement de cette oeuvre avec l'Orchestre National de France sous la direction de C.Perick. Qui connaît cette interprétation ??
O.

Avatar du membre
Arnold
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 136
Enregistré le : 17 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnold » 13 juin 2005, 12:54

abaris a écrit :
tuano a écrit : Je m'attends à ce que tout le monde conseille la version Solti avec Nilsson. Je l'avais achetée, je l'ai revendue !
C'est la meilleure version de studio, en raison de la lecture flamboyante de Solti et de la splendeur de la philarmonie viennoise. Nilsson est splendide vocalement et très émouvante. (...)
Cette version vaut de l'or pour la direction de Solti et surtout, à mon goût, pour la Chrysotemis de Marie Collier, d'une humanité déchirante. L'opposition de son timbre lumineux et charnel à celui, glacial et tranchant, de Nilsson, est très évocateur de ce que vivent les deux soeurs.
Par ailleurs, mes Chrysotémis "préférées" sont Collier, Rysanek, Della Casa et Secunde.
Pour les Elektra, j'ai un faible pour Borkh et Varnay, évidemment, et pour Marc.

wagneriano
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 163
Enregistré le : 28 nov. 2004, 00:00
Localisation : Rome (Italie)

Message par wagneriano » 13 juin 2005, 13:05

Moi j'ai la version de Solti. La prise du son Decca (parfaitement rémasterisée) est excéllente.

Avatar du membre
Arnold
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 136
Enregistré le : 17 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnold » 13 juin 2005, 13:06

C'est en anglais mais très complet et agrémenté de critiques dont le grand mérite est d'être sobres.
http://classicalcdreview.com/elektra.htm

parsifal832
Alto
Alto
Messages : 315
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : SEINE ET MARNE

Message par parsifal832 » 13 juin 2005, 13:41

Pour moi ,si on veut parler d'une version vidéo, celle qui s'impose est incontestablement celle de G.FRIEDRICH et K.BOEHM( avec L.RYSANEK,C.LIGENZA,A.VARNAY,D.FISCHER-DIESKAU,H.BEIRER)
G.FRIEDRICH a parfaitement compris le climat excessif et violent; en bon expressionniste allemand,il l'a poussé au plus noir.
Son ELEKTRA(superbement chantée par L.RYSANEK) est une soillon pataugeant dans une fondrière de sang.
Sa CLYTEMNESTRE est tout aussi hallucinante,pocharde usée par le remords et l'insomnie.
BOEHM dirige en digne héritier de STRAUSS
Cette version ,qui parut succéssivement en VHS(celle que j'ai actuellement),puis en laser-disc, va etre prochainement rééditée en DVD; alors, n'hesitez pas!si vous ne deviez acheter qu'un DVD de STRAUSS cette année ce doit ètre celui-la!( avec il est vrai le fabuleux ROSENKAVALIER de MUNICH de 1979-dir K.KLEIBER, mes O.SCHENK,G.JONES,L.POPP,B.FASSBAENDER,K.MOLL-que j'ai eu le bonheur de voir dans la mème distribution en 1981)et qui devrait également sortir en DVD prochainement

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 13 juin 2005, 13:49

pourquoi pas commencer par l'enregistrement avec Polaski? c'est un cd warner, dirigé par Barenboim, avec Marc Botha et Struckmann, et une surprenante Waltraud Meier en Clytemnestre!! qu'elle a fait seulement au disque.

j'ai aussi le live de Florence en 1950, dirigé par Mitropoulos avec Konetzni et Mödl, mais le son est vraiment mauvais, on perd beaucoup
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
Windgassen
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 242
Enregistré le : 19 mai 2005, 23:00
Localisation : Morbihan

Message par Windgassen » 13 juin 2005, 14:32

tuano a écrit :.....pour une première approche d'une oeuvre tout de même assez difficile.....
Effectivement, je suis aussi en approche sur Elektra avec l'enregistrement en public de Böhm en 1965 avec Nilsson, Rysanek, Resnik, Windgassen...

J'avoue que l'approche est assez hard.

Personne ne parle de cette version, est-elle mauvaise? ou méconnue?
Des Schweigens Herrin
heisst mich schweigen
fass' ich, was sie verschwieg,
verschweig' ich, was sie nicht fasst.

www.janicebaird.com/

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1172
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philopera » 13 juin 2005, 15:02

Mon avis pour une version studio : Solti (Nilsson) ou Ozawa(Behrens) pour le rôle titre et le chef ; l'inconvénient de ces versions sont les Chrysothémis que je trouve moyennes.
Pour avoir un duo idéal Elektra-Chrysothémis il faut se tourner vers les Live avec trois "couples " de choc : Nilsson/Rysanek ; Borkh/Della casa et mes préférées : Varnay/Rysanek en 53 dirigées par Kraus (un CD Gala). Pour les Chlytemnestre elles sont toutes plus ou moins géniales avec une admiration particulière pour Mödl ( version Karajan/Varnay 64). Je n'oublie pas le fantastique Orest de Hotter ( retrouvé dans la version Kraus ) ou le plus emouvant Wächter dans la version Karajan.

Avatar du membre
tristan
Ténor
Ténor
Messages : 578
Enregistré le : 22 mai 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

Message par tristan » 13 juin 2005, 15:25

philou a écrit :L'Elektra la plus épanouie vocalement est Varnay selon moi, et Hans Hotter est un Oreste impérial dans la version Krauss. Un must absolu. Ceux qui sont venus à la conférence étaient sous le choc !

Sinon, je conseille vivement Mitropoulos avec une Borkh incendiare à Salzbourg en 57 (Della Casa en Chrystothémis quand même !),.
Je te rejoins entièrement, mon ami PHILOU.....la VARNAY de 53, accompagnée de la jeune RYSANECK est absolument fabuleuse; son Wchef, KRAUSS est beaucoup plus intéressant qu' on a bien voulu le dire, et pour HOTTER ,il compose un OREST quasi "jupitérien" !

Pour INGE BORKH, elle demeure une des plus grandes titulaires;sa teinturière est aussi mémorable aux côtés de DFD!
......quant à la baguette de MITROPULOS, elle était à l' opéra, INCENDIAIRE!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 29 invités