Elektra

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1227
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Friedmund » 13 juin 2005, 23:32

olaf a écrit :Il existe un enregistrement de cette oeuvre avec l'Orchestre National de France sous la direction de C.Perick. Qui connaît cette interprétation ??
O.
Bon enregistrement. Rien d'exceptionnel chez Ute Vinzing, Bent Norup ou bien dans la baguette de Christof Perick, mais une qualité supérieure néanmoins. Ce qui fait tout le prix de cette version, c'est la Chrysothemis incendiaire de LEONIE RYSANEK dans un son enfin magnifique, et l'immense Klytemnestra de MAUREEN FORRESTER hal-lu-ci-nan-te!!!

Pour parler encore de Leonie Rysanek, le live de Montpellier sous la direction de Friedmann Layer qui la voit opposée en Klytemnestra cette fois à l'Elektra de Behrens est très honorable également: sans doute pas au même niveau que les plus grandes versions d'Elektra, mais conservant au moins la trace de la grande Leonie en Klytemnestra. A signaler aussi le CD d'ORFEO consacré à Rysanek dans Elektra qui permet de l'entendre dans les trois rôles: avec Kraus en 53 et Böhm en 65 en Chrysothemis, avec Maazel live à Salzbourg en 94 pour Klytemnestra, et enfin en Elektra (monologue et duo avec Fischer-Dieskau) avec Böhm à nouveau.

Avatar du membre
Arnold
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 157
Enregistré le : 17 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnold » 14 juin 2005, 12:03

Friedmund a écrit :
olaf a écrit :Il existe un enregistrement de cette oeuvre avec l'Orchestre National de France sous la direction de C.Perick. Qui connaît cette interprétation ??
O.
Bon enregistrement. Rien d'exceptionnel chez Ute Vinzing, Bent Norup ou bien dans la baguette de Christof Perick, mais une qualité supérieure néanmoins. Ce qui fait tout le prix de cette version, c'est la Chrysothemis incendiaire de LEONIE RYSANEK dans un son enfin magnifique, et l'immense Klytemnestra de MAUREEN FORRESTER hal-lu-ci-nan-te!!!

Pour parler encore de Leonie Rysanek, le live de Montpellier sous la direction de Friedmann Layer qui la voit opposée en Klytemnestra cette fois à l'Elektra de Behrens est très honorable également: sans doute pas au même niveau que les plus grandes versions d'Elektra, mais conservant au moins la trace de la grande Leonie en Klytemnestra. A signaler aussi le CD d'ORFEO consacré à Rysanek dans Elektra qui permet de l'entendre dans les trois rôles: avec Kraus en 53 et Böhm en 65 en Chrysothemis, avec Maazel live à Salzbourg en 94 pour Klytemnestra, et enfin en Elektra (monologue et duo avec Fischer-Dieskau) avec Böhm à nouveau.
Oui pour tout ce qui est dit plus haut. J'ajoute simplement qu'avant d'aborder ces versions, il faut absolument éviter de tomber dans le piège consistant à comparer Rysanek à elle-même sur 40 ans de carrière.

Avatar du membre
Arnold
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 157
Enregistré le : 17 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnold » 14 juin 2005, 12:12

Friedmund a écrit :Pour commencer, dans un beau et bon son de studio chaleureux et non toniturant: BÖHM avec INGE BORKH et FISCHER-DIESKAU, sublimes tous deux, et la belle Klytemnestra de JEAN MADEIRA. Et puis surtout BÖHM, merveilleux straussien, qui rend toute la beauté de la partition avec transparence et retenue...
Oui, c'est une des meilleures versions de studio. La confrontation Borkh/Madeira est un grand moment de théatre chanté. Dommage pour Schech en Chrysotemis qui "fait les notes" et ne parvient pas à donner le change aux deux autres monstres sacrés.

Avatar du membre
LucaGi64
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 167
Enregistré le : 04 juil. 2004, 23:00
Localisation : Torino (Italie)

Message par LucaGi64 » 14 juin 2005, 12:14

cyrilll a écrit : ... la première fois que j'ai écouté Elektra au disque, j'ai cru entendre un long hurlement et c'est tout (forcément c'était Nilsson...)
Depuis quand Nillson crie-t-elle?
Son vergin vezzosa in vesta di sposa
Son bianca ed umìle qual giglio d'april

Avatar du membre
Windgassen
Alto
Alto
Messages : 368
Enregistré le : 19 mai 2005, 23:00
Localisation : Morbihan

Message par Windgassen » 14 juin 2005, 13:10

cyrilll a écrit : ... la première fois que j'ai écouté Elektra au disque, j'ai cru entendre un long hurlement et c'est tout (forcément c'était Nilsson...)
Jugement forcément stupide, désolé de juger ce jugement... mais c'est léger de critiquer ainsi.
Des Schweigens Herrin
heisst mich schweigen
fass' ich, was sie verschwieg,
verschweig' ich, was sie nicht fasst.

www.janicebaird.com/

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10699
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par tuano » 14 juin 2005, 13:14

Vous pouvez continuer la discussion ici :

Birgitttttttt !!!

Avatar du membre
cyrilll
Messages : 47
Enregistré le : 19 oct. 2004, 23:00
Localisation : Paris

Message par cyrilll » 16 juin 2005, 17:37

Windgassen a écrit :
cyrilll a écrit : ... la première fois que j'ai écouté Elektra au disque, j'ai cru entendre un long hurlement et c'est tout (forcément c'était Nilsson...)
Jugement forcément stupide, désolé de juger ce jugement... mais c'est léger de critiquer ainsi.
Je me suis mal exprimé. Cela concernait en premier lieu l'opéra lui-même : je n'avais pas du tout accroché en découvrant cette oeuvre directement par le disque.
Du coup, j'ai lu la pièce d'Hoffmansthal (le livret est pas très différent de la pièce d'ailleurs) et écouté d'autres enregistrements qui m'ont beaucoup plus convaincu et surtout le DVD dont je parlais.

Ceci étant, je trouve quand même Nilsson moins "émouvante" (je trouve qu'on ne remarque que ses immenses moyens) que d'autres Elektra alors qu'on présente toujours ce disque comme LA référence. En plus, je crois que c'est dans cet enregistrement que Chrysothemis pleurniche à la fin de son premier duo avec Electre (j'espère ne pas me tromper, sinon je vais me faire mal voir)

PS : il m'est arrivé la même chose pour le Tour d'écrou : j'ai emprunté un enregistrement qui ne m'a pas du tout emballé avant d'aller voir la représentation que j'ai adoré.

PPS pour la forme : je crois dans ce cas (cf. au-dessus) qu'il y a beaucoup de jugements stupides sur le forum...

Avatar du membre
DavidLeMarrec
Ténor
Ténor
Messages : 757
Enregistré le : 02 nov. 2003, 00:00
Localisation : Bordeaux
Contact :

Message par DavidLeMarrec » 17 juin 2005, 18:00

philopera a écrit :Mon avis pour une version studio : Solti (Nilsson) ou Ozawa(Behrens)
Osawa est un live, certes excellent et sans doute retraité, mais un live. Ce qui explique les chanteurs en retrait derrière l'orchestre. Aurais-tu craqué avant les applaudissements - devant la bestialité débridée de Behrens ou la beauté pure d'Osawa ? ;)

l'inconvénient de ces versions sont les Chrysothémis que je trouve moyennes.
Chez Osawa : Nadine Secunde, moyenne ! Qu'est-ce qu'il te faut ! J'aimerais bien entendre l'Elektra qu'elle chante en ce moment, pour voir.

C'est plutôt Osawa, que j'aime énormément dans certains répertoires au demeurant, qui me pose problème : très hédoniste, très équilibré. Cuivres un peu trop présents et brillants, et spectre orchestral un peu opaque.

Sinon, c'est effectivement une version remarquable.

David - j'aimebientaquinerPhilopera

Avatar du membre
Arnold
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 157
Enregistré le : 17 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnold » 17 juin 2005, 18:14

cyrilll a écrit :En plus, je crois que c'est dans cet enregistrement (Solti-Decca) que Chrysothemis pleurniche à la fin de son premier duo avec Electre (j'espère ne pas me tromper, sinon je vais me faire mal voir)
Tu ne te trompes pas ; elle pleurniche sec en effet et cela peut irriter mais quand elle chante, avec ce vibrato serré caractéristique, elle donne une tournure désespérée à chacune de ses interventions et elle parcourt toute la tessiture avec une aisance remarquable. Les attaques sont franches, le ton juste, et le timbre rayonnant.

xavierscriabine
Baryton
Baryton
Messages : 1014
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Message par xavierscriabine » 27 juin 2005, 02:30

DavidLeMarrec a écrit : Chez Osawa : Nadine Secunde, moyenne ! Qu'est-ce qu'il te faut ! J'aimerais bien entendre l'Elektra qu'elle chante en ce moment, pour voir.
Moi non plus je n'aime pas trop la Chrysothémis de Secunde; je préfère par exemple la fragilité de Studer. (DVD Abbado)
Sinon pour Behrens et Ludwig, oui, très bonne version.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités