Les Huguenots de Meyerbeer (discographie)

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
Kat
Ténor
Ténor
Messages : 558
Enregistré le : 04 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Message par Kat » 27 févr. 2005, 16:13

Catherine a écrit :Dans la série des affreux pirates dont on ne doit pas parler et qu'il ne faut surtout pas écouter, existent un live de Carnegie Hall avec Marcello Giordani et Krassimira Stoyanova, et la prestation de Rocky à Metz l'automne dernier. Bien entendu, me refusant à me les procurer car je suis honnète, je ne sais pas ce qu'ils valent.
Tant pis, j'encourre les foudres des modérateurs, mais c'est juste pour dire que cette version (Carnegie Hall) est fantastique ! Mais pour en parler il faudra attendre qu'un label la propose en Cd.
Voilà, mea culpa :oops: .
Sinon, je crois aussi que pour débuter mieux vaut commencer par la version de Montpellier notamment à cause de Leech qui n'est pas mal du tout en Raoul. La version Bonynge est bien aussi, mais A. Crainios "craint" :lol: un peu.
Kat.

Avatar du membre
Catherine
Alto
Alto
Messages : 314
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Catherine » 27 févr. 2005, 16:14

Friedmund a écrit :Ben, la différence c'est qu'il existe 50 enregistrements de Trovatore dont quelques uns sont non seulement intégraux, respectueux d'un certain style et accompagné de chanteurs on ne plus excitants :)

Malheureusement, pour Huguenots, il faut se contenter de quelques rares versions, dont aucune n'est vraiment idéale. Alors il faut choisir, hélas, entre la fidélité et l'excitation :evil:
Excellente réponse, hélas ! :(

Avatar du membre
Catherine
Alto
Alto
Messages : 314
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Catherine » 27 févr. 2005, 16:17

Kat a écrit : Tant pis, j'encourre les foudres des modérateurs, mais c'est juste pour dire que cette version (Carnegie Hall) est fantastique ! Mais pour en parler il faudra attendre qu'un label la propose en Cd.
Voilà, mea culpa :oops: .
Sinon, je crois aussi que pour débuter mieux vaut commencer par la version de Montpellier notamment à cause de Leech qui n'est pas mal du tout en Raoul. La version Bonynge est bien aussi, mais A. Crainios "craint" :lol: un peu.
Kat.
J'ai même entendu dire que cette enregistrement de Carnegie Hall propose la version refaite par Meyerbeer pour un Urbain mezzo, avec l'air alternatif...

Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Friedmund » 27 févr. 2005, 16:18

Catherine a écrit :
Friedmund a écrit :Ben, la différence c'est qu'il existe 50 enregistrements de Trovatore dont quelques uns sont non seulement intégraux, respectueux d'un certain style et accompagné de chanteurs on ne plus excitants :)

Malheureusement, pour Huguenots, il faut se contenter de quelques rares versions, dont aucune n'est vraiment idéale. Alors il faut choisir, hélas, entre la fidélité et l'excitation :evil:
Excellente réponse, hélas ! :(
Cela dit, rien n'interdit de posséder ET la fidélité ET l'excitation en achetant deux enregistrements 8) Les Huguenots le méritent bien!

Avatar du membre
Catherine
Alto
Alto
Messages : 314
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Catherine » 27 févr. 2005, 16:30

Friedmund a écrit :Cela dit, rien n'interdit de posséder ET la fidélité ET l'excitation en achetant deux enregistrements 8) Les Huguenots le méritent bien!
Je viens de compter, par curiosité. J'ai 10 versions différentes, et aucune n'est la version de mes rêves...

Avatar du membre
Kat
Ténor
Ténor
Messages : 558
Enregistré le : 04 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Message par Kat » 27 févr. 2005, 16:34

Catherine a écrit :
Friedmund a écrit :Cela dit, rien n'interdit de posséder ET la fidélité ET l'excitation en achetant deux enregistrements 8) Les Huguenots le méritent bien!
Je viens de compter, par curiosité. J'ai 10 versions différentes, et aucune n'est la version de mes rêves...
En soit, pour les Huguenots malheureusement si rares, c'est une sacrée performance :D !
Kat.

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 27 févr. 2005, 16:56

Quelques mots écrits sous 1m de neige, mais je ne pouvais passer à côté d'un tel sujet :roll:

Si on veut de l'excitation en écoutant quand même les Huguenots (et pas une oeuvre indéterminée de d'Arditi et Ponchielli, recomposée et transposée à partir de bouts des Huguenots), on peut se tourner avantageusement vers la version Marzendörfer èditée entre autres par Myto avec Gedda et les excellents Rta Shane 8Valentine pyrotechnique), Justino Diaz (Marcel survolté) et Jeanette Scovotti (Urbain soprano). Certes le rôle essentiel de Valentine (Enriquetta Tares) y est un peu sacrifiée, ainsi que la plupart des scènes chorales très coupées, mais c'est à mon avis pas humble pour deux sous, une bonne aproche "excitante" et, grâce aux coupures ( :? ), très facilement assimilable.

Maintenant, pour vraiment connaître l'oeuvre, il faut connaître l'enregistrement Diederich, complet, sans monstres, chanté pour l'essentiel en francais-francais. Je comprends cependant qu'on puisse le trouver ennuyeux.

L'idéal, en restant dans la légalité commerciale, est de connaître aussi la version Bonynge. A part Bacquier, et dans une certaine mesure Tourangeau, c'est chanté en francais-international et le ténor (le rôle principal !) est assez épouvantable, on l'a dit. Mais a moins, aux moments essentiels, l'enregitrement vit.

Autre choix, à mon sens très recommandable pour une découverte : le dvd ! Y compris Mamy Joan dont ce sont les adieux, personne n'y est mémorable, mais cette distribution d'inconnus est très équilibrée, avec une mention spéciale au Raoul d'Anson Austin, peu nuancé mais plein de panache, et à l'Urbain qui chante très bien ses deux airs. En outre, les coupures sont plutôt bien faites ( :? je déteste écrire ca !) et le spectacle, un peu académique, est trés lisible.

A quand l'édition du concert récent de Carnegie Hall (que fait Sony-CBS !) avec un (vrai !) Raoul et un Urbain dotés de leurs deux airs, une basse abyssale et deux soprano d'excellente qualité !

En ce qui concerne l'autre live de Carnegie Hall, celui de 1969, c'est réservé aux fan de Sills (ils sont nombreux !), de Poncet (nous sommes quelques uns) et d'Angeles Gulin (y en a-t-il ?). C'est trés trafiqué, 100% pur porc et, mis dans de mauvaises oreilles, ca peut provoquer des allergies trés graves !

å bientøt !

X, myerbeerophile patenté

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1660
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Message par aroldo » 27 févr. 2005, 17:55

C'est pas faux : c'est bien parce que je préfère les soprani aux ténors et pas du tout parce que pour moi Meyerbeer c'est de la sous-musique.
Mais j'avoue privilégié les voix à lamusicologie : je sais bien que la version d'Orphée chantée par Ferrier ne correspond pas du tout à la vision de Gluck ... mais qu'est-ce que je suis ému en l'écoutant (pour ne donner qu'un exemple !)

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1660
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Message par aroldo » 27 févr. 2005, 18:11

Si, si mon cher Xavier : je t'assure que je me suis ennnuyé ... mais bon, ce n'est pas dramatique non plus.
En même temps je tiens à signaler que Gerard Condé, le commentateur de l'Avant scène opéra pense qu'Anestesios est plus proche de l'esprit de l'époque que Leech. A musicologue, musicologue et demi
ps : ça y est je me suis lancé dans L'Africaine (a)

valery
Ténor
Ténor
Messages : 749
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

Message par valery » 27 févr. 2005, 19:17

Xavier a écrit :les excellents Rta Shane 8Valentine pyrotechnique)
Tu veux dire Marguerite , Xavier!
Tu vois, je lis tout ce que tu écris attentivement :wink:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 26 invités