Discographie de L'ELISIR D'AMORE (Gaetano Donizetti)

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
Adalgeesira
Alto
Alto
Messages : 445
Enregistré le : 26 janv. 2011, 00:00

Message par Adalgeesira » 02 sept. 2011, 19:46

Jérôme ou qqn d'autre, serait-il possible d'avoir un listing exhaustif des alternatives, airs/cabalettes par personnage et par acte, en précisant les noms et les enregistrements existants?

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8990
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Message par jerome » 03 sept. 2011, 14:19

exhaustif à quel point ? en incluant les airs qui ne sont pas de la plume de Donizetti ?
Parce que la fameuse cabalette d'Adina Nel dolce incanto del tal momento dont il est question en début de discussion n'est pas du tout de Malibran à la base.
C'est Charles-Auguste de Bériot (le mari de la Malibran) qui est le compositeur de l'air tel qu'on l'entend dans la version Bonynge et d'ailleurs cette valse (très proche de ce que sera le style d'Arditi) avait vocation de servir de final pour l'opéra. Par la suite Maria Malibran a retravaillé ce même air en le simplifiant et en l'adaptant à sa voix du moment et c'est cette version là que Bartoli nous donne.
La première cabalette écrite par Donizetti est présente dans toutes les versions mais quasiment systématiquement tronquée de moitié. la première version vraiment complète de cette cabalette, c'est Gheorghiu qui la donne dans l'intégrale DECCA. Quant à la cabalette de 1843, elle n'existe que dans le live de Bergame de 1987.

Avatar du membre
Leporello84
Basse
Basse
Messages : 2206
Enregistré le : 11 juil. 2010, 23:00
Contact :

Message par Leporello84 » 03 sept. 2011, 18:27

jerome a écrit :exhaustif à quel point ? en incluant les airs qui ne sont pas de la plume de Donizetti ?
Parce que la fameuse cabalette d'Adina Nel dolce incanto del tal momento dont il est question en début de discussion n'est pas du tout de Malibran à la base.
C'est Charles-Auguste de Bériot (le mari de la Malibran) qui est le compositeur de l'air tel qu'on l'entend dans la version Bonynge et d'ailleurs cette valse (très proche de ce que sera le style d'Arditi) avait vocation de servir de final pour l'opéra. Par la suite Maria Malibran a retravaillé ce même air en le simplifiant et en l'adaptant à sa voix du moment et c'est cette version là que Bartoli nous donne.
La première cabalette écrite par Donizetti est présente dans toutes les versions mais quasiment systématiquement tronquée de moitié. la première version vraiment complète de cette cabalette, c'est Gheorghiu qui la donne dans l'intégrale DECCA. Quant à la cabalette de 1843, elle n'existe que dans le live de Bergame de 1987.
Merci beaucoup jerome pour toutes ces infos! D'où viennent-elles? :D
Il est vrai que la cabalette donizettienne "Il mio rigor", pour être propice à la pyrotechnie (quand elle est donnée en intégralité!), n'en est pas plus gracieuse et charmante que "Nel dolce incanto di tal momento".
Le live Bergame 1987 que vous citez est-il disponible en CD ou en DVD? J'aimerais beaucoup entendre cette cabalette, et la prestation de Matteuzzi.

Quant à la liste exhaustive des airs et cabalettes intégrales de L'elisir d'amore, je peux au moins citer ça:

- Acte I, la strette de l'air de Belcore "Più tempo, o Dio, non perdere" n'est presque jamais donnée en entier, il en manque toujours la reprise, et la coda entière. Pour l'avoir en entier, il y a l'intégrale sir John Pritchard, avec les excellents Cotrubas, Domingo et Wixell.

- Acte I, la reprise de la cabalette du duo Adina-Nemorino "Per guarir di tal pazzia" n'est presque jamais donnée non plus. De mémoire, elle est dans l'intégrale Bonynge.

- Acte I, le duo Dulcamara-Nemorino "Voglio dire". Là je ne sais pas s'il y a une reprise, mais un site de critique d'opéras rapportent que sur la scène d'Avignon, il y a trois ou quatre ans, Florian Laconi et Franck Leguérinel ont apporté un supplément de musique nouveau jamais entendu jusqu'alors. Si quelqu'un a des infos... :?

- Acte I, le petit trio Belcore-Nemorino-Adina "Che cosa trova a ridere" est presque toujours amputé de sa coda entière.

- Acte I, la strette finale "Fra lieti concenti" est souvent coupée en deux, et la coda est rarement donnée en entier (pour l'intégralité, il y a l'intégrale Bonynge, où la Sutherland est l'une des rares à donner un contre-mi bémol).

- Acte II, la reprise du chœur "Cantiamo! Cantiam!" après la barcarolle, est presque toujours traitée anarchiquement. La plupart du temps, il y a juste l'exposition, et on passe à la coda (sans le "Per me l'amore e il vino" de Belcore). Mais on peut trouver ce chœur en entier, avec la brève participation d'Adina ("Ci fosse Nemorino..."). Parfois même, il est carrément coupé, et on passe directement à "Le feste nuziali", le récitatif de Dulcamara.

- Acte II, le duo Belcore-Nemorino "Ai perigli dela guerra" est souvent raccourci à a fin. Quant à leur cabalette "Qua la mano, giovinotto", il y manque systématiquement la reprise ( je ne sais plus si on la trouve chez Pritchard, en tout cas, elle est dans le récital de Juan Diego Florez "Spectacular" avec Mariusz Kwiecen).

- Acte II, le quatuor "Io già m'immagino" est souvent carrément coupé. Quand il est donné, néanmoins, il y manque toujours la reprise. Pour l'avoir en entier, il y a Bonynge et Pritchard. Au passage, c'est dommage qu'on ne l'ait pas plus souvent, en entier: ce quatuor est excellent!

- Acte II, la fin de la cabalette Dulcamara-Adina "Una tenera occhiatina" est toujours donnée avec reprise à ma connaissance, mais un passage introduisant la coda est très rarement donné. Après les aiguës respectifs des deux personnages, on peut trouver une courte section supplémentaire chez Bonynge, avec Joan Sutherland et Spiro Malas.

- Acte II, la cabalette d'Adina, dont on a délà parlé plus haut.

- Acte II, juste après cette cabalette, on peut réentendre le début de la marche de Belcore entendue au I. Mais parois, elle est plus déveoppée que d'habitude au II (Glyndebourne 1962 Cillario).

- Acte II, le récitatif qui suit la reprise de la marche est couvent coupé. Chez Levine (Deutsche Grammophon) par exemple, on peut entendre ces quelques phrases où Dulcamara expique que le bonheur des deux amoureux lui revient à lui et à son merveilleux élixir.

- Acte II, l'air final de Dulcamara "Ei coregge ogni difetto" est souvent amputé de son troisième couplet et de la coda intégrale. Pour l'avoir en entier, il y a Levine (Deutsche Grammophon).

Je crois que j'ai fait le tour. Complétez-moi si j'ai oublié! ;-)

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8990
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Message par jerome » 28 sept. 2012, 01:32

Leporello84 a écrit :Le live Bergame 1987 que vous citez est-il disponible en CD ou en DVD? J'aimerais beaucoup entendre cette cabalette, et la prestation de Matteuzzi.
tu trouveras cette cabalette sur youtube en tapant:
Total Rarity!! Denia Mazzola Gavazzeni - L'Elisir d'amore - Donizetti (Bergamo 1987)

:wink:

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2845
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Message par raph13 » 28 sept. 2012, 10:31

jerome a écrit :
Leporello84 a écrit :Le live Bergame 1987 que vous citez est-il disponible en CD ou en DVD? J'aimerais beaucoup entendre cette cabalette, et la prestation de Matteuzzi.
tu trouveras cette cabalette sur youtube en tapant:
Total Rarity!! Denia Mazzola Gavazzeni - L'Elisir d'amore - Donizetti (Bergamo 1987)

:wink:
La cabalette n'a pas tellement d'intérêt non?
Et c'est assez insupportable les hurlements de la soprano!
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
Maestro20
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 109
Enregistré le : 12 août 2005, 23:00
Contact :

Message par Maestro20 » 28 sept. 2012, 10:54

raph13 a écrit :
jerome a écrit :
Leporello84 a écrit :Le live Bergame 1987 que vous citez est-il disponible en CD ou en DVD? J'aimerais beaucoup entendre cette cabalette, et la prestation de Matteuzzi.
tu trouveras cette cabalette sur youtube en tapant:
Total Rarity!! Denia Mazzola Gavazzeni - L'Elisir d'amore - Donizetti (Bergamo 1987)

:wink:
La cabalette n'a pas tellement d'intérêt non?
Et c'est assez insupportable les hurlements de la soprano!
Pas faux, pour ma part je sens comme un faux rythme ou du moins un manque d'énergie.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8990
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Message par jerome » 28 sept. 2012, 11:46

raph13 a écrit :
jerome a écrit :
Leporello84 a écrit :Le live Bergame 1987 que vous citez est-il disponible en CD ou en DVD? J'aimerais beaucoup entendre cette cabalette, et la prestation de Matteuzzi.
tu trouveras cette cabalette sur youtube en tapant:
Total Rarity!! Denia Mazzola Gavazzeni - L'Elisir d'amore - Donizetti (Bergamo 1987)

:wink:
La cabalette n'a pas tellement d'intérêt non?
Et c'est assez insupportable les hurlements de la soprano!
Cette cabalette est bien plus électrisante que celle que nous connaissons.
Hurlements ? le vocable est très exagéré! je ne suis pas un fan de la dame mais bon si tu veux entendre du chant vraiment hurlé, j'en ai à ta disposition.

Avatar du membre
Leporello84
Basse
Basse
Messages : 2206
Enregistré le : 11 juil. 2010, 23:00
Contact :

Message par Leporello84 » 09 oct. 2012, 20:20

jerome a écrit :
Leporello84 a écrit :Le live Bergame 1987 que vous citez est-il disponible en CD ou en DVD? J'aimerais beaucoup entendre cette cabalette, et la prestation de Matteuzzi.
tu trouveras cette cabalette sur youtube en tapant:
Total Rarity!! Denia Mazzola Gavazzeni - L'Elisir d'amore - Donizetti (Bergamo 1987)

:wink:
Merci! Merci jerome! :D
Quelle cabalette ravissante! Complète, très vocalisante, et avec mi bémol s'il vous plaît! Je ne connaissais pas Denia Mazzola Gavazzeni, qui je trouve ne s'en sort pas plus mal qu'une autre (un lien de parenté avec Gianandrea?).
Ça nous fait donc trois cabalettes pour Adina. J'aime les trois, mais j'avoue préférer celle de la Sutherland...

Avatar du membre
Leporello84
Basse
Basse
Messages : 2206
Enregistré le : 11 juil. 2010, 23:00
Contact :

Message par Leporello84 » 09 oct. 2012, 20:23

Leporello84 a écrit :- Acte I, le duo Dulcamara-Nemorino "Voglio dire". Là je ne sais pas s'il y a une reprise, mais un site de critique d'opéras rapportent que sur la scène d'Avignon, il y a trois ou quatre ans, Florian Laconi et Franck Leguérinel ont apporté un supplément de musique nouveau jamais entendu jusqu'alors. Si quelqu'un a des infos... :?
En fait, le site de critique que j'étais allé lire voulait parler de la reprise de la cabalette de leur duo, qui certes rarissime, n'est effectivement pas inédite (cf. Bonynge).
Mea culpa.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8990
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Message par jerome » 09 oct. 2012, 20:34

Leporello84 a écrit :Je ne connaissais pas Denia Mazzola Gavazzeni, qui je trouve ne s'en sort pas plus mal qu'une autre (un lien de parenté avec Gianandrea?)
Ben oui c'est sa veuve!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 17 invités