The Tulse Luper Suitcases / Peter Greenaway

Répondre
tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 9349
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

The Tulse Luper Suitcases / Peter Greenaway

Message par tuano » 09 oct. 2005, 23:38

Un opéra de Philip Glass sera peut-être créé dans 3 semaines à Gênes. Le sujet : l'uranium.

J'ai assisté cet après-midi à une projection du film de Peter Greenaway "A Life in Suitcases", version courte (2 heures) d'un film de 7 heures (le réalisateur aurait bien aimé aller jusqu'à 24 heures). En l'occurence, ce film sort complètement des cadres traditionnels, même d'un point de vue temporel car ce projet se déclinera sur des séries télé, 92 DVD, un site web avec un jeu, un ou deux opéras...

Peu de spectateurs ont pu voir la fin du film et assister à la rencontre avec le réalisateur. Peut-être est-il mégalo, peut-être est-il visionnaire : selon lui, le cinéma n'a jamais réellement existé en tant que tel, les cinéastes ne font que de la narration à partir de l'écrit. Il prône un éclatement de tous les cadres traditionnels, dans les formats et l'interactivité avec les spectateurs.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19593
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 10 oct. 2005, 08:26

Avec Alain Resnais, Peter Greenaway est le cinéaste le plus inventif de notre temps, le plus radical, le plus intelligent et le plus cultivé. Un grand penseur du cinéma.

Mais j'avoue que ses 2 derniers films ne m'ont pas touché.

Il a fait des mises en scène d'opéra dont un Writing to Vermeer, un Rosa, a horse drama" en 1994, et un Christophe Colomb de Milhaud à Berlin.

Il a consacré un film à Mozart intitulé Not Mozart
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités