Page 2 sur 2

Re: Jeanne Moreau

Posté : 01 août 2017, 11:26
par aroldo
altini a écrit :
01 août 2017, 08:47
Ah! Noël Roquevert . Magnifique second rôle.
Ce soir mardi, sur Arte "Ascenseur pour l'échafaud." Louis Malle 58. Avec Jeanne Moreau bien sûr et Maurice Ronet. :Jumpy: :Jumpy: :Jumpy:
Et hier soir Journal d'une femme de chambre, avant Jules et Jim. J'ai revu le premier, mais j'avoue préférer la version picaresque et plus immédiatement aimable de Renoir avec Paulette Goddard et une fantastique Judith Anderson (je pousse donc l'américanophilie plus loin encore que d'autres).

Re: Jeanne Moreau

Posté : 02 août 2017, 00:22
par Adalbéron
Encore une grande voix !
Surtout âgée : cette voix assombrie par la cigarette et les ans, quand elle se faisait récitante ("Le condamné à mort" par/avec Daho) ou qu'elle off-iciait la narration de certains documentaires... Ravageuse (je n'arrive pas à retrouver précisément l'origine de ces souvenirs).

Parmi les quelques films que j'ai vus avec elle, c'est dans La Baie des anges que je l'aime le plus (la chevelure sans doute - mais cette aura, toujours - cela dit, et je les compare peut-être inconsciemment parce que Demy, mais Anouk Aimée m'a toujours fait plus d'effet).

Un numéro de Blow up, sorte de web-magazine d'Arte, sur Jeanne Moreau : /QNy_1tHTNY8

Re: Jeanne Moreau

Posté : 02 août 2017, 10:58
par lionrougeetblanc
aroldo a écrit :
31 juil. 2017, 20:41
Il faut dire que dans les Rois Maudits, passer après Hélène Duc, c'était tout simplement impossible.
Absolument.
Je ne développe pas pour ne pas être HS mais ... Aux lances mon cousin !

Re: Jeanne Moreau

Posté : 02 août 2017, 11:25
par Peleo
La notoriété d'Hélène Duc n'a rien à voir avec celle de Jeanne Moreau, et pourtant même dans des rôles mineurs, elle avait une présence incroyable (la grand-mère dans Tanguy ...). Et même une immense actrice comme Jeanne Moreau n'a pas effacé son souvenir, ce qui est d'ailleurs le cas de tous les acteurs des Rois maudits.
Malheureusement dans la deuxième version, elle n'a pas eu le rôle qui lui convenait. Vu son âge, elle aurait dû tenir le rôle de Marie de Hongrie (Denise Grey dans la première version). Hélas il fallait caser Line Renaud.

Re: Jeanne Moreau

Posté : 03 août 2017, 09:22
par aroldo
Bon, on ne va pas lancer un fil "Hélène Duc" mais il fallait être elle pour tenir tête à Edwige Feuillère dans Les Dames de la côte (le plus grand téléfilm de tous les temps) sans être mangée toute crue.

Re: Jeanne Moreau

Posté : 03 août 2017, 09:32
par aurele
Je n'ai vu cette grande actrice que dans quelques films et téléfilms : Jules et Jim de Truffaut, Le temps qui reste de Ozon, Les valseuses de Blier, Un amour de sorcière avec Vanessa Paradis (nanar vu il y a très longtemps à la TV), Les Rois Maudits (n'ayant pas de comparaison avec Hélène Duc en ayant pas vu la première version, je l'avais trouvée charismatique en Mahaut) de Dayan, Les Misérables de Dayan (petit rôle). Le seul film emblématique dans lequel je l'ai vue est le Truffaut. A l'occasion, il faudra que je creuse sa filmographie.

Re: Jeanne Moreau

Posté : 03 août 2017, 20:09
par MariaStuarda
quetzal a écrit :
31 juil. 2017, 20:47
Il y a d'immenses films avant 60 et après 70.
Bernard
Profiter de la période pour regarder le journal d'une femme de chambre, ascenseur pour l'échafaud et Eva
Quel bonheur incommensurable !
aurele a écrit :
03 août 2017, 09:32
A l'occasion, il faudra que je creuse sa filmographie.
Comme dit Bernard, privilégie les 60's (surtout) et 70's (Blier et encore Losey) et aussi les 80's (Querelle, le paltoquet), des larmes rien que d'en parler ...

Re: Jeanne Moreau

Posté : 03 août 2017, 22:21
par DieFeen
MariaStuarda a écrit :
03 août 2017, 20:09
quetzal a écrit :
31 juil. 2017, 20:47
Il y a d'immenses films avant 60 et après 70.
Bernard
Profiter de la période pour regarder le journal d'une femme de chambre, ascenseur pour l'échafaud et Eva
Quel bonheur incommensurable !
Après le four de la commémoration ratée de l’œuvre de Claude Rich, les chaînes de télévision se sont quand même bien rattrapées avec Moreau et on a ainsi pou revoir quelques films majeurs, des interviews, etc..