Cinéma et opéra

Répondre
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4033
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Message par David-Opera » 01 avr. 2005, 14:26

aroldo a écrit : Euh pardon ... dans le roman la femme de Rochester (dont on découvre l'existence le jour de son remariage avec Jane Eyre) est un monstre que ses vices ont conduit à la folie, presque réduite à l'état de bête. Elle vit recluse dans une chambre du chateau, surveillée nuits et jours.
Dans le film de Zeffirelli quand elle apparaît, c'est une jeune femme pâle, plutôt jolie, vétue d'une longue chemise de nuit blanche, les cheveux dénoués ...
C'est plus clair, je ne connais pas ces films!
Effectivement la référence à une scène de folie d'opéra ne peut échapper aux amateurs de lyrique!

Avatar du membre
yves
Ténor
Ténor
Messages : 573
Enregistré le : 22 déc. 2004, 00:00
Localisation : catalunya nord

Message par yves » 03 avr. 2005, 15:51

juste une question:

hier soir on donnait sur france musique (juste avant le requiem) de la musique legere a savoir " les saltimbanques" de ganne. Le leitmotiv musical était un air qu'il me semble avoir entendu dans la scene du tenor ringard des "branquignols" de dhery.

est-ce ça???
"Dieux et dieux font cloître"
Traité d'arithmétique céleste, 1651, p. 78.

bajazet

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 9324
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par tuano » 18 avr. 2005, 23:12

aroldo a écrit :Confidence pour confidence .... à chaque fois que j'entends le trio patriotique de Guillaume Tell, je pense à la Belle Hélène c'est plus fort que moi
C'est loin d'être évident pour moi !

xavierscriabine
Ténor
Ténor
Messages : 961
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Message par xavierscriabine » 13 juin 2005, 00:47

A la fin d'Un air de famille, le personnage de J.B.Bacri se retrouve seul, et il écoute un air célèbre de Bellini (ou Donizetti d'ailleurs...je ne sais plus le titre, n'étant pas friand d'opéra italien...) par Caruso. (son chien s'appelle d'ailleurs Caruso, celui-ci étant le chanteur favori du personnage)

Quelqu'un connaissant l'air en question et le texte qu'il contient pourra peut-être nous en dire plus sur le pourquoi de l'utilisation de cet air...

D'ailleurs d'autres films de Jaoui-Bacri font référence au chant, et davantage encore leur dernier, Comme une image, qui tourne autour de ce thème. (Jaoui est d'ailleurs une chanteuse d'un certain niveau apparemment)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité