Verdi/Wagner-La Notte di San Lorenzo-P.et V.Taviani

Répondre
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8922
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Verdi/Wagner-La Notte di San Lorenzo-P.et V.Taviani

Message par Bernard C » 04 janv. 2013, 14:36

Du CINEMA , du vrai :


J'ai ouvert quelques sujets sur des films oubliés où l'opéra est central :

"Parsifal" de Syberberg , un chef d'oeuvre qu'on aimerait revoir sur grand écran et et dont on aimerait réécouter l'interprétation si forte de Armin Jordan / Goldberg/Minton

"La Luna" de Bertolucci avec une Jill Clayburgh callassienne maternelle névrotique , mais divine .


Et puis un des plus remarquables assemblages que l'esthétique de l'opéra a pu produire dans l'art cinématographique , le chef d'oeuvre des Taviani :

"La Notte di San Lorenzo" où l'on y entend aussi bien Verdi et notamment l'air de ténor du requiem que Wagner ( air de Wolfram "O du, mein holder Abendstern") chanté par un jeune soldat allemand en déroute .


Les Taviani (Paolo), dans un entretien donné le 29 octobre 1982 à feu "l'Unité" racontaient :


" En Italie l'Opéra est vraiment le langage populaire ,-ce qu'il n'est pas chez vous.En plus pour nous ce fut la première rencontre avec le monde du spectacle: un opéra , un jour de mai à Florence. Depuis ce jour , Verdi , Donizetti et le grand rideau de la scène étaient les symboles de la magie. A chaque fois que nous allions voir un opéra , nous faisions, après , une représentation de l'oeuvre pour les camarades du village. Nous passions le disque et nous mimions l'action...L'opéra n'a jamais été éloigné de nos films parce que c'est notre premier amour . Nous nous en inspirons comme source de "spectaculaire" . Nous filmons souvent en pans très larges , de façon à percevoir tout l'espace comme une scène de théâtre où se dérouleraient tous les évènements contés. En plus pour la "Notte" n'oubliez pas que c'est une petite fille qui regarde . Une fillette qui a été nourrie de mythologie , de récits tirés de l'antiquité . Elle voit donc tout à travers son univers personnel. Elle transforme...De la même façon , le sens de l'excès qui est contenu dans l'opéra nous aide à transcender la banalité , le réalisme de certaines séquences ...."




Bernard

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19296
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 07 janv. 2013, 14:21

Je rappelle qu'il existe un numéro spécial de l'Avant-Scène sur le thème Opéra et cinéma.

Pour ceux qui aiment l'opérette surannée, on vient de rééditer chez Gaumont Valse Brillante avec J. Kiepura et M. Eggert.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités