Hommage à Maya Plisetskaya- Verbier-07/15

Répondre
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10705
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Hommage à Maya Plisetskaya- Verbier-07/15

Message par HELENE ADAM » 25 juil. 2015, 11:27

Le festival de Verbier a rendu un bel hommage à la ballerine Russe Maya Plisetskaya, Première Etoile du Bolchoi, danseuse inspirée et inoubliable de la période soviétique, disparue en mai dernier.
Lors du concert du 23 juillet, Valery Gergiev a dirigé le Verbier festival Orchestra pour un boléro de Ravel avec des images de la danseuse exécutant la mise en scène de Maurice Béjart en arrière plan.

Ce visuel de toute beauté est toujours disponible sur Médici TV, avec l'ensemble du concert, qui réunissait par ailleurs dans des oeuvres de Mozart et Tchaikovski, deux de mes pianistes actuels préférés, les Russes Danil Trifonov et Denis Matsuev. Précisions : l' étonnant concerto de Mozart pour trois pianos (Gergiev à la fois au clavier et à la baguette) et la 6 de Tchaikovski.

Le lien
http://fr.medici.tv/#!/verbier-festival ... chaikovsky

Et une petite vidéo sur la ballerine

https://video-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hvide ... e=55B37B80

Image
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Musanne
Baryton
Baryton
Messages : 1712
Enregistré le : 03 nov. 2011, 00:00
Contact :

Re: Hommage à Maya Plisetskaya- Verbier-07/15

Message par Musanne » 25 juil. 2015, 23:58

Emouvant pour moi de revoir des images de cette danseuse hors normes, dont les bras, notamment, étaient sans doute les plus expressifs de l'histoire de la danse. J'avais eu le bonheur de la voir une fois sur scène à Paris, dans une chorégraphie créée pour elle par Maurice Béjart sur la figure d'Isadora Duncan. Elle avait déjà dépassé l'âge habituel de la retraite pour les danseuses classiques mais sa technique était toujours remarquable et sa présence magnétique.

Le lien que nous donne Hélène ne marche pas chez moi. Mais on peut voir facilement cette vidéo de 1999 :
http://www.numeridanse.tv/fr/video/1482_maia

Maia Plissetskaïa y évoque son enfance difficile d'enfant d'un "ennemi du peuple" fusillé pendant la Grande Terreur de 1937-38 et d'une mère envoyée au Goulag. Recueillie par une tante danseuse et un oncle professeur de danse, elle va s'investir dans la danse où elle fera une carrière éclatante malgré les nombreux bâtons dans les roues que lui met le régime.
Dans la vidéo elle évoque avec Béjart leur préparation du Boléro et d'Isadora. Sur Isadora leurs souvenirs diffèrent un peu, sur le Boléro Béjart explique qu'il est très difficile de mémoriser la chorégraphie car la musique est toujours la même ; Maia n'y arrivait pas, alors il s'est placé au fond d'une loge, une lampe tournée vers lui, elle était la seule à pouvoir le voir, et il lui a mimé les gestes successifs ("le soleil", "le crabe", "le chat", "la samba" etc.
Intéressante aussi la master-class à Marie-Agnès Gillot sur le Lac des cygnes

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités