Bill Viola au Grand Palais (mars-juillet 2014)

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2168
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Bill Viola au Grand Palais (mars-juillet 2014)

Message par Schwannhilde » 21 mars 2014, 19:47

Exposition Bill Viola (art vidéo) au Grand Palais (Paris) du 5 mars au 21 juillet.
Pour se préparer à Tristan & Isolde à l'ONP.
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2168
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: Bill Viola au Grand Palais (mars-juillet 2014)

Message par Schwannhilde » 27 mars 2014, 16:39

Je viens de voir cette exposition que j'ai beaucoup appréciée. C'est très étonnant. Très déclencheur d'états de conscience modifiés. L'ascension de Tristan, évidemment, mais aussi le Quintet des étonnés. Si quelqu'un sait si ça se réfère à un tableau...
Impression encore renforcée en sortant, en voyant à l'angle du Grand Palais l'étrange décoration qui en modifie l'aspect en ce moment, et encore plus avec les Champs Elysées sans aucune circulation (visite du président chinois) ni aucun bruit, avec les gens qui marchent sur les trottoirs dans cet environnement très modifié aujourd'hui. Parfait ensemble.
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9234
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Bill Viola au Grand Palais (mars-juillet 2014)

Message par Bernard C » 27 mars 2014, 21:09

Schwannhilde a écrit :Je viens de voir cette exposition que j'ai beaucoup appréciée. C'est très étonnant. Très déclencheur d'états de conscience modifiés. L'ascension de Tristan, évidemment, mais aussi le Quintet des étonnés. Si quelqu'un sait si ça se réfère à un tableau...
Impression encore renforcée en sortant, en voyant à l'angle du Grand Palais l'étrange décoration qui en modifie l'aspect en ce moment, et encore plus avec les Champs Elysées sans aucune circulation (visite du président chinois) ni aucun bruit, avec les gens qui marchent sur les trottoirs dans cet environnement très modifié aujourd'hui. Parfait ensemble.

Qu'est ce que tu veux dire par "états de conscience modifiés" ?

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2168
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: Bill Viola au Grand Palais (mars-juillet 2014)

Message par Schwannhilde » 27 mars 2014, 21:27

quetzal a écrit :Qu'est ce que tu veux dire par "états de conscience modifiés" ?

Bernard
Ce qu'on peut obtenir en écoutant certaines musiques, par la méditation, la prière pour certains. Bon, là, c'est en public, on n'est pas dans les conditions parfaites. Mais une perte du sens du temps (enfin si le temps peut être considéré comme un sens). Une modification du rythme cardiaque et un " happage " dans l'oeuvre. Une sensation très bizarre de ne plus pouvoir définir ce qui est réel et ce qui ne l'est pas dans ce qu'on voit.
Je suis fan des multiples niveaux de conscience définis par l'Institut Monroe. :)
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2168
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: Bill Viola au Grand Palais (mars-juillet 2014)

Message par Schwannhilde » 27 mars 2014, 21:31

C'est tellement étrange... Les vidéos de plus d'un quart d'heure m'ont paru durer moins de cinq minutes, ainsi qu'à l'amie qui était avec moi.
Et tout est très lent, comme son film que j'aurai la joie de revoir à Bastille bientôt.
C'est lent et long et on a l'impression que c'est bref. Bizarre, bizarre.
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9234
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Bill Viola au Grand Palais (mars-juillet 2014)

Message par Bernard C » 09 avr. 2014, 14:37

Schwannhilde a écrit :
quetzal a écrit :Qu'est ce que tu veux dire par "états de conscience modifiés" ?

Bernard
Ce qu'on peut obtenir en écoutant certaines musiques, par la méditation, la prière pour certains. Bon, là, c'est en public, on n'est pas dans les conditions parfaites. Mais une perte du sens du temps (enfin si le temps peut être considéré comme un sens). Une modification du rythme cardiaque et un " happage " dans l'oeuvre. Une sensation très bizarre de ne plus pouvoir définir ce qui est réel et ce qui ne l'est pas dans ce qu'on voit.
Je suis fan des multiples niveaux de conscience définis par l'Institut Monroe. :)
Il doit être adepte de rebirthing breathwork ou d'apnée extrême.

Il aurait dû faire de la plongée profonde à l'air pour faire l'expérience de la narcose à l'azote.
Beaucoup de choses montrées dans ces vidéos tournent autour de cette mystique.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
Snobinart
Baryton
Baryton
Messages : 1886
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00
Localisation : Paris 19
Contact :

Re: Bill Viola au Grand Palais (mars-juillet 2014)

Message par Snobinart » 09 avr. 2014, 15:15

J'y vais ce dimanche en fin de journée. idem pour Mapplethorpe

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2168
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: Bill Viola au Grand Palais (mars-juillet 2014)

Message par Schwannhilde » 09 avr. 2014, 18:31

quetzal a écrit :
Schwannhilde a écrit :
quetzal a écrit :Qu'est ce que tu veux dire par "états de conscience modifiés" ?

Bernard
Ce qu'on peut obtenir en écoutant certaines musiques, par la méditation, la prière pour certains. Bon, là, c'est en public, on n'est pas dans les conditions parfaites. Mais une perte du sens du temps (enfin si le temps peut être considéré comme un sens). Une modification du rythme cardiaque et un " happage " dans l'oeuvre. Une sensation très bizarre de ne plus pouvoir définir ce qui est réel et ce qui ne l'est pas dans ce qu'on voit.
Je suis fan des multiples niveaux de conscience définis par l'Institut Monroe. :)
Il doit être adepte de rebirthing breathwork ou d'apnée extrême.

Il aurait dû faire de la plongée profonde à l'air pour faire l'expérience de la narcose à l'azote.
Beaucoup de choses montrées dans ces vidéos tournent autour de cette mystique.

Bernard
Il a gardé un souvenir marquant et positif de la vision sous l'eau lors de sa presque noyade étant enfant.
A ne pas rater (mais c'est difficile), un noyé inversé quelque part dans une oeuvre de l'exposition.
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Musanne
Baryton
Baryton
Messages : 1712
Enregistré le : 03 nov. 2011, 00:00
Contact :

Re: Bill Viola au Grand Palais (mars-juillet 2014)

Message par Musanne » 12 avr. 2014, 00:17

Schwannhilde a écrit :Je viens de voir cette exposition que j'ai beaucoup appréciée. C'est très étonnant. Très déclencheur d'états de conscience modifiés. L'ascension de Tristan, évidemment, mais aussi le Quintet des étonnés. Si quelqu'un sait si ça se réfère à un tableau...

La référence du Quintette des étonnés : le Christ aux outrages de Bosch (Londres, National Gallery

Image

Peut-être aussi l'Adoration des mages de Mantegna (musée Getty de Los Angeles) mais cela me paraît moins convaincant
Image

J'ai passé l'après-midi au Grand Palais. Je n'ai pas eu comme Schwannhilde le sentiment que les videos duraient moins de 5 minutes. Je déconseillerais plutôt l'exposition à nos contemporains pressés. A moins qu'il ne soient las de courir et désireux de découvrir une autre gestion du temps. Une certaine pratique de la méditation est tout de même recommandée pour apprécier vraiment ces oeuvres.

Certaines m'ont fascinée, comme la Reflecting pool qui accueille le visiteur dans la 1ère salle, ou le polyptique Catherine's room qui évoque à la fois les prédelles des retables médiévaux, la peinture hollandaise, l'Orient (la séance de yoga, la branche -de cerisier ?- dont on suit par la fenêtre l'évolution au cours des saisons).
En revanche j'ai trouvé un peu artificiel les brefs flashs oniriques du Sommeil de la raison. A aucun moment je ne me suis sentie plongée dans l'inconscient du dormeur.

Omniprésence de l'eau. Eau-miroir, eau purificatrice, eau-catastrophe. On la retrouve même dans le désert : eau-mirage du Chott el-Djerid, dont l'impression sur moi a été d'ailleurs très différente de celle que j'avais eue en roulant tout le long de ce Chott quelques années avant la réalisation de cette video ; le mirage m'avait semblé beaucoup plus net, plus "réel".
Eau bien sûr de l'Ascension de Tristan. Mais aussi celle qui triomphe du feu à la fin de Fire Woman. J'ai trouvé que cette video ferait une parfaite illustration du finale du Crépuscule des dieux, sauf que Brunnhilde s'y jette dans l'eau plutôt que dans les flammes, avec le Rhin qui envahit peu à peu toute la scène.

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2168
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: Bill Viola au Grand Palais (mars-juillet 2014)

Message par Schwannhilde » 12 avr. 2014, 09:00

Merci Musanne d'avoir posté ces tableaux. J'ai lu en effet que c'était celui de Bosch la référence. Je ne suis convaincue par aucun des deux, je n'y vois aucune ressemblance réelle avec les Etonnés.
J'ai hâte d'y retourner pour avoir à nouveau une petite distorsion temporelle.
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités