LA DANSE DE MORT - Strindberg au th. de la Madeleine

Répondre
Avatar du membre
anne75
Alto
Alto
Messages : 294
Enregistré le : 17 déc. 2004, 00:00
Localisation : PARIS Pte d\'Orleans
Contact :

LA DANSE DE MORT - Strindberg au th. de la Madeleine

Message par anne75 » 18 févr. 2007, 11:15

Charlotte Rampling – Bernard Verley – Didier Sandre sont les 3 acteurs principaux.

Mise en scène peu intéressante presqu’inexistante, en premier lieu, pour bien nous faire comprendre où l’action se situe, est projeté sur écran un film en noir et blanc à la manière de Dreyer ou Bergman d’une forteresse entourée par la mer, quant au décor le choix des couleurs est assez curieux, genre jardin japonais pour le dernier acte.
C'est une histoire de haine et de perversité, rien ne transparait de tout ça chez les acteurs, surtout Charlotte Rampling, trop habituée au cinéma, elle récite son texte sans y croire, Verley est un peu plus convaincant, et Sandre dans le rôle fade du cousin fait ce qu'il peut. On dirait qu’ils ont manqué de répétitions à tel point, qu’ils arrivent à bafouiller leur texte ! Les 2 jeunes gens du dernier acte amènent un peu de vivacité, et encore là, j’ai mal saisi le « costume » de la jeune fille, qui arrive une raquette de tennis à la main, mais en robe noire volantée et bottes de caoutchouc…
Les changements de décor sont longs, à tel point que les gens ont applaudi un peu vite pensant que c'était enfin terminé ! Cette nouvelle relecture n'apporte rien et le dernier acte n’est pas vraiment nécessaire à la compréhension de l’histoire.
Mais les "têtes d'affiche" remplissent les salles...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités