Les films d'Opéra

L'actu des DVD; découvertes, sorties, critiques et conseils !
tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 9349
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 04 janv. 2005, 23:11

Jurinac, je suppose. Ce n'est pas vraiment un film, c'est filmé au Festspielhaus mais en play-back.

Le Don Giovanni de Losey m'a traumatisé aussi. Il m'a fallu pas mal d'années avant que je me mette à apprécier l'oeuvre, notamment grâce à l'intégrale de studio de Marriner.
J'ai aimé la Clémence de Titus et Lucio Silla bien avant d'aimer Don Giovanni !

Avatar du membre
Kat
Ténor
Ténor
Messages : 558
Enregistré le : 04 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Message par Kat » 05 janv. 2005, 08:00

Merci Tuano pour les précisions ! C'est vrai que ce Rosenkavalier était un peu entre deux mondes : pas vraiment un live, ni un film d'opéra.
Par contre, un film que j'ai adoré : la flute enchantée de Bergman, que j'ai découvert assez tard. Une petite merveille :D !
Kat.

Avatar du membre
HV
Alto
Alto
Messages : 295
Enregistré le : 21 juil. 2004, 23:00

Message par HV » 05 janv. 2005, 10:48

La Butterfly de Frédéric Mitterrand est une vraie réussite, au point qu'après avoir vu ce film, des interprètes "charpentées" comme Soviero ou Crider me gênent, alors que le physique des chanteurs d'opéra ne m'a jamais paru très important.
Macbeth avec Shirley Verrett et Leo Nucci était pas mal aussi.

Avatar du membre
yves
Ténor
Ténor
Messages : 573
Enregistré le : 22 déc. 2004, 00:00
Localisation : catalunya nord

Message par yves » 05 janv. 2005, 11:14

je ne peux pas m'empecher d'approuver HV
ce film est reussi car on a l'impression d'etre en live, il n'y a pas de décalage de play back. Et comme il dit ce sont deux jeunes comme devaient être dans l'esprit d'un romantique, deux amoureux, de cet age. Quand il la porte dans sa chambre, il n'a pas pas besoin de faire deux voyages.

paul
Alto
Alto
Messages : 409
Enregistré le : 23 nov. 2004, 00:00
Localisation : Igny (91)
Contact :

Message par paul » 05 janv. 2005, 11:40

Personne n'en a encore parlé et pourtant c'est un film qui a fait sensation à l'époque (1982): Parsifal de Hans Jurgen Syberberg. Un film complètement mystique qui reste pour moi un des plus gand film d'opéra (en tous cas un des plus long!). Une vision très personnelle de l'opéra, plusieurs acteurs sont utilisés pour certains personnages pour montrer leur évolution, servie par une belle interprétation dirigé par A. Jordan. Qu'est-ce que c'est beau (un tantinet ch... mais supperbe!). Sinon bien sur la flute de Bergmann (rien que l'ouverture, je craque!).
Dans un autre genre, mais ça vaut le coup, le Carmen de Carlos Saura; ce n'est pas vraiment (vraiment pas) l'opéra mais on s'y croirait, avec la danse en plus. Et les trois Carmen de P. Brook qui sont à cheval entre spectacle filmé (à l'origine c'était un spectacle (en fait trois: trois distributions, trois visions, le metteur en scène se mettant réellement au service des chanteurs suivant la personalité de chacun) donné au théatre des bouffes du nord) et cinéma.
Puccinien convaincu, je n'ai pas encore osé voir Tosca et Butterfly :cry: , trop peur d'être déçu. Mais promis je vais essayer de faire un effort.

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 9349
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 05 janv. 2005, 11:49

Tu peux y aller en confiance pour Madame Butterfly ! Pour moi, c'est le meilleur film d'opéra. La Flûte est très bien et respecte paradoxalement mieux l'esprit théâtral de l'oeuvre que les productions scéniques dans des salles immenses mais ça a un petit peu vieilli quand même. De plus, Bergman a pris de petites libertés avec la musique et le livret, sans parler de la langue (c'est chanté en suédois et non en allemand).

Ying Huang est une Butterfly idéale physiquement. Même vocalement, son timbre délicat et son engagement la rendent très touchante dans le cadre d'une production de studio. Je ne sais pas pourquoi elle n'a pas vraiment fait carrière depuis.
Richard Troxell est un Benjamin Franklin plutôt craquant et je suis réservé quant au traitement du personnage mais il forme avec Ying Huang un couple assez fascinant.
Tous les personnages secondaires y gagnent énormément en présence, en particulier Suzuki.

Avatar du membre
Clement
Alto
Alto
Messages : 447
Enregistré le : 12 août 2004, 23:00
Localisation : PARIS

Message par Clement » 05 janv. 2005, 12:01

même si Puccini et Butterfly sont loin d'être véritablement ma tasse de thé (vert), je dois avouer que le film de Mitterand, vu en video, m'a beaucoup séduit. je ne garde pas un souvenir impérissable de la tête du Pinkerton de service, mais l'interprète de Cio Cio San était charmante et touchante. Vraiment bien.
quant à Bergman, sa flûte enchantée est superbe. il trouve la juste distance, il a tout compris à l'oeuvre, au théâtre, et il a une manière inimitable et bouleversante de filmer les visages. même si vocalement ça n'est pas renversant...et puis le suédois est une langue que j'adore, alors la traduction ne me gêne pas trop, même si, connaissant bien les paroles allemandes, ça me trouble de voir la prosodie affectée. il faudra que je m'offre le DVD qui vient de sortir !

Avatar du membre
philou
Alto
Alto
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philou » 05 janv. 2005, 12:33

paul a écrit :Personne n'en a encore parlé et pourtant c'est un film qui a fait sensation à l'époque (1982): Parsifal de Hans Jurgen Syberberg. Un film complètement mystique qui reste pour moi un des plus gand film d'opéra (en tous cas un des plus long!). Une vision très personnelle de l'opéra,
C'est le moins que l'on puisse dire ! Sylberberg prend Parsifal comme prétexte pour nous refaire une sorte de version médieviste et onirique de 'Nüremberg à Nüremberg', avec défilés nazis pendant le final du I, et références multiples au siège de Berlin....
Je veux bien que les rapports entre la musique de Wagner et le Troisième Reich constituent un sujet intéressant, mais cette vision de Parsifal m'avait parue à l'époque un peu réductrice !

Sinon, il y a déjà eu un fil sur le cinéma et l'opéra sur ODB, pour ceux que le sujet passionne !
http://site.operadatabase.com.site.hmt- ... ight=#3391

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 05 janv. 2005, 13:28

La Flûte de Bergman, littéralement génial. Je ne trouve pas que l'étiquette "kitsch" soit appropriée aux décors. J'aurais plutôt dit ça de ceux de Stehlé au Palais Garnier.

J'avais vu un Wozzeck produit par Liebermann, en noir et blanc, avec Blankenheim et Jurinac, tourné dans une ancienne ville de garnison en Allemagne. Film admirable, mais peu diffusé je crois. L'Auditorium du Louvre l'avait passé il y a 3 ans.

Avatar du membre
Gioachino
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 135
Enregistré le : 27 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Gioachino » 05 janv. 2005, 19:26

C'est vrai, les décors de "La Flûte..." de Bergmann ne sont pas "Kitsch" mais l'image est un peu passée (il faudrait restaurer le film) et Sarastro et Tamino (sa coupe de cheveux) sont sacrément démodés (je trouve que ça fait années 70, certes je n'y étais pas mais d'après ce que j'en sais...). L'aspect décors de théâtre me plait beaucoup (les feuilles qui viennent se mettre sur les arbres!) et il y a de belles images simples (quand Tamino chante avant d'entrer dans le temple).

"Don Giovanni" j'ai trouvé ça ch***, Te Kanawa est très belle, Raimondi horrible et Berganza assez rigolotte (les yeux qu'elle fait quand Don Giovanni l'entraîne dans le lit!).

J'ai aussi vu Carmen mais je suis assez contre les films d'opéra. La syncronisation parfaite doit être impossible et rien que ça fait que je n'accroche pas, je n'y crois pas.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités