DVD La Juive paru

L'actu des DVD; découvertes, sorties, critiques et conseils !
paul
Alto
Alto
Messages : 420
Enregistré le : 23 nov. 2004, 00:00
Localisation : Igny (91)
Contact :

Message par paul » 03 janv. 2005, 13:08

emji a écrit : Un conseil,les copains: tâchez de vous procurer le vieil enregistrement (33trs)Philips, des extraits chantés par Tony Poncet (trop méconnu maintenant) et Jane Rhodes,
:Jumpy: :Jumpy: :Jumpy: :Jumpy:
Rien que d'y penser, je suis tenté de prendre mon après-midi pour aller le réécouter.

Et pour ceux qui veulent des CD, il y a un disque d'extraits par Vezzani qui n'est pas mal non plus.

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10703
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par tuano » 04 janv. 2005, 11:20

message déplacé ici.

Prière d'éviter de créer de nouveaux sujets de discussions pour continuer un débat déjà entamé. Il faut faire une recherche dans le forum pour retrouver le fil de discussion original.
emji a écrit :addenda à mon coup de g...le d'hier.
je viens de regarder "dans l'ordre" cette fameuse "Juive"...je fais mon meaculpa quand à la mise en scène. Bon rien de bien nouveau, sauf le côté croustillant de la chose, avec ce petit penchant pour l'ironie de la situation.; en fait il est assez drôle de voir l'accent mis sur les autrichiens si aisément" nazillons" comme un miroir de la salle; il est étonnant que le public n'est pas réagi plus violemment à cette satire "en miroir" (à moins que l'on est supprimé les manifestations de colère au montage?).
Le décor est décidément vraiment réussi avec un petit côté
"Faust de Lavelli"non négigeable...
Je trouve certains d'entre vous assez injustes vis à vis du ténor Zhang: la tessiture de la sérénade est épouvantablement difficile (tiens, lui aussi a coupé son deuxième couplet: ça doit être une maladie contagieuse sur cette production);il s'en tire vraiment avec les honneurs (Dalmacio Gonzalez ds le CD Carreras/Varady est bien plus éprouvant pour les oreilles, croyez-moi!!!)...Quand à la "Stoyanova"(si je puis me permettre), ormis la bouillie tristement habituelle des chanteurs internationaux avec notre belle langue, elle s'en tire avec vaillance et musicalité.
N'EMPÊCHE...je ne peux me faire à toutes ces coupures (où est passé le délicieux air "Mon doux Seigneur et maître" de la princesse Eudoxie, à l'acte III !?
Ce qui me navre le plus, c'est qu'aucun critique dans "les revues spécialisées" (Diapason, Opéra International, etc), n'est cru bon de préciser ce gros handicap (toutes les coupures effectuées).
EMJI

Avatar du membre
jean-didier
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 3372
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Message par jean-didier » 02 nov. 2006, 11:04

je suis aussi choqué par toutes les coupures qu'il y a dans cette représentation de Vienne (surtout qu'elle est "immortalisée" maintenant en DVD) : d'autant que pour la 1ere série en 1998, il y en avait moins et Monsieur Shicoff faisait encore l'effort de chanter la 1ere partie de la cabalette qui conclut l'acte 4 brillamment.

quant à l'interprétation de Shicoff ... c'est vrai qu'il est très (trop parfois) engagé et qu'il a maintenant le physique et l'âge du rôle et ça marche quelquefois ... mais franchement le "Rachel quand du seigneur" est interminable de points d'orgue sur chaque note, de ralenti partout, dommage que Minkowski ne soit pas là à Paris, il aurait pu le booster un peu.

pour revenir au DVD, malheureusement la prise de vue a complètement raté la toute fin qui depuis la salle fait un effet saisissant: des gens habillés en rouge (façon kukuxklan) surgissent soudain des coulisses pour s'emparer de Rachel et symboliser les flammes du bûcher. le réalisateur a préféré montrer ces hommes-flammes depuis les coulisses avant qu'ils n'arrivent, ce qui met complètement à plat l'effet de surprise.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités