DVD La Juive paru

L'actu des DVD; découvertes, sorties, critiques et conseils !
valery
Ténor
Ténor
Messages : 803
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

DVD La Juive paru

Message par valery » 13 nov. 2004, 13:26

Depuis qq jours on trouve le DVD avec Shicoff, Stoyanova, Ivan, Fink (reprise de Vienne en 2003).
3 heures de musique... mais aussi 68 mn de bonus! Est inclus le film "finding Eleazar" et le clip (!) "Rachel quand du Seigneur" tourné par Sidney Lumet, je crois.
Pour les inconditionnels de Shicoff...
Ce soir, la distribution est différente au Staatsoper: Papian, Keszei, Miles et le chef change aussi. A suivre...

Avatar du membre
Michel
Alto
Alto
Messages : 334
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Nancy (France)
Contact :

Message par Michel » 13 nov. 2004, 14:33

Hello Valery,

Où as-tu trouvé le Dvd de La Juive? Sur le site de la Fnac, sa parution (en france) n'est prévue que le 6 décembre 2004... :cry:

Amitiés
Michel

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10849
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par tuano » 14 nov. 2004, 10:23

C'est filmé à Vienne, non ?

Dans ce cas, c'est assez normal qu'il paraisse d'abord en Autriche, surtout que l'oeuvre y est actuellement représentée.

Patience, Michel... :)

valery
Ténor
Ténor
Messages : 803
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

Message par valery » 15 nov. 2004, 09:46

Salut Michel,
Tuano a bien deviné: on le trouve en Autriche depuis 8 jours.
Ceci dit, je ne l'achèterai pas. Quitte à choisir dans le grand opéra, je préfère de loin Les Huguenots à La Juive. Et puis je ne suis pas un fan de Shicoff. Samedi soir j'ai trouvé sa voix à la limite du laid ("presque laide", disons). Mais bon, il est à fond dans son rôle, donc il a été ovationné. Mais il me laisse froid.

Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 613
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Message par lachlan » 15 nov. 2004, 19:46

Je regrette que tu n'as pas eu la même sensibilité pour Shicoff. Comme je l'ai écrit, "il en fait peut être trop" mais je n irai jamais jusqu'à dire que son timbre est laid. C'est très dommage d'en arriver à de telles conclusions simplement parce que l'on n'aime pas un timbre. Qu'il se soit donné à fond est incontestable et puis à plus de 60 ans, chapeau!

J'accepte néanmoins que nous n'ayons pas eu la même sensibilité.

Cordialement,
L.

valery
Ténor
Ténor
Messages : 803
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

Message par valery » 15 nov. 2004, 20:00

Eh oui, je trouve qu'il en fait des tonnes et son timbre n'est pas suave. J'ai l'impression qu'il a perdu en projection. Mais c'est une impression. Mais l'autre ténor peinait aussi, le pauvre!
Il a plus de 60 ans? Bigre!

Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 613
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Message par lachlan » 15 nov. 2004, 20:27

Le Leopold de Jianyi Zhang etait effectivement assez affligeant... Mais quand meme c est pas si evident de s attaquer a de tels roles.

L.

Avatar du membre
Rameau
Basse
Basse
Messages : 2208
Enregistré le : 12 oct. 2003, 23:00
Contact :

Message par Rameau » 23 déc. 2004, 17:01

J'ai vu les 3 premiers actes de ce DVD, acheté en occasion pour découvrir l'oeuvre. Eh bien, si j'ai découvert une chose, ce n'est pas la Juive. Les coupables: à peu près toute la distribution, hélas. Jianyi Zhang est en effet sans doute le pire de tous, mais Kressimira Stoyanova est assez largement dépassée; Walter Fink en Brogni a une voix complètement creuse; l'interprète d'Eudoxie est à peine mieux. Dans ces conditions, Neil Shicoff paraîtrait presque pas si mal... Moi qui ai toujours détesté ce chanteur, je lui reconnais ici les qualités minimales qu'on peut attendre d'un chanteur d'opéra du Staatsoper de Vienne, même si certains défauts -chant forte sans grandes nuances, français calamiteux- m'agacent toujours. Du point de vue de la diction par exemple, il est le meilleur des rôles principaux!!!
Mais il serait injuste de faire reposer le poids de cette médiocrité générale sur les chanteurs eux-mêmes: chaque seconde nous montre que le gros problème est le manque de répétitions caractéristique des théâtres de répertoire germaniques; ce qui ne pose pas trop problème pour les Noces ou Traviata est un énorme handicap pour la Juive: hors Shicoff, les chanteurs ne connaissent leur rôle qu'approximativement, ce qui nous vaut des rattrapages acrobatiques lorsqu'ils oublient leur texte (comme en plus c'est filmé sur une seule soirée, rien ne nous est épargné!). Cela a aussi des conséquences sur l'image: on ne saurait parler de direction d'acteurs dans ces conditions tant ils sont gauches. Difficile aussi pour moi d'avoir un avis sur la mise en scène de Krämer défigurée par ces approximations.

Honte donc à la Staatsoper de proposer de tels spectacles au rabais, honte à Deutsche Grammophon d'enregistrer et de publier un tel DVD. Pour la Juive, les gens comme moi attendront les futures représentations pour avoir une idée!

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1180
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 23 déc. 2004, 18:04

L'amour doit me rendre aveugle... et sourd

Autant, je comprends les reserves sur tout le reste, autant je reconnais que Krassimira Stoyanova a tendance à prendre ses aises avec la prononciation, autant je trouve sa Rachel vocalement et dramaticalement splendide. Et Dieu sait si j'en ai écouté des Rachel. Et des mauvaises !

L'autre jour je me suis repassé le duo Lorsqu'à toi je me suis donnée et je l'y ai trouvé très prenante, malgré Zang qui s'étrangle sur la moitié des aigus.

Le plus étonnant c'est que je n'aime pas la Rachel de Stoyanova parceque j'aime Stoyanova mais l'inverse !

Alors, est-ce mon mauvais goût légendaire ? Ou bien sa prestation est-elle d'autant moins appréciée qu'elle est une chanteuse "peu célèbre" ?

X, perplexe

emji
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 108
Enregistré le : 28 déc. 2004, 00:00
Localisation : Miramas
Contact :

Message par emji » 03 janv. 2005, 11:50

je viens de m'offir ce fameux dvd de "La Juive"...avis mitigé; c'est vrai que la voix de Schicoff peut surprendre désagréablement, mais passé le 1er étonnement, son air de "Rachel, quand du Seigneur..." est assez fascinant avec ses notes à la limite du "cracquage" et d'autres totalement murmurées; le moins que l'on puisse dire c'est qu'il est à fond dedans, il se donne au maximum ( comme souvent d'ailleurs)...
MAIS; (et là mon sang n' a fait qu'un tour, comment un artiste de cette envergure peut-il ,fut-ce sur les conseils du metteur- en - scène (celui-là, on en reparle + tard), un artiste intègre peut-il à ce point mépriser une partition:
son air cité + haut, ne s'arrête pas à cet andante (qui fait 2 pages, j'ai la partition en mains), même s'il s'en sort bien, que fait-il de la cabalette qui suit (et qui a fait que cet ouvrage a tant de mal à être distribué maintenant)? conçoit-on "Guillaume Tell" sans "Asile héréditaire" intégral, qui peut se permettre de tronquer ainsi une partition déjà trop malmenée et trop oubliée??
Lorsqu'un Alagna l'enregistre ainsi tronqué, on se dit que cet air n'est évidemment pas pour lui (on aurait d'ailleurs pu lui dire avant qu'il ne se "commette" ainsi)mais..pas là, pas Vienne, pas Schicoff!!!
C'est scandaleux, et honteux et de la part de Schicoff et de la part du chef (très superficiel par ailleurs),...et surtout de la part d'un théâtre aussi prestigieux que Vienne!
La mise-en-scène? esthétiquement assez réussi...mais franchement, pour le reste (déplacements, conception générale, etc), des théâtres bien moins prestigieux font beaucoup mieux!
Un conseil,les copains: tâchez de vous procurer le vieil enregistrement (33trs)Philips, des extraits chantés par Tony Poncet (trop méconnu maintenant) et Jane Rhodes,ou même le cd. intégral de José Carreras (Philips toujours): vous m'en direz des nouvelles.
Enfin,encore un rdv. manqué pour la réhabilitation d'une partition pourtant ô combien fascinante!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 12 invités