Ileana Cotrubas

L'actu des DVD; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
mc06
Ténor
Ténor
Messages : 949
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00

Message par mc06 » 04 avr. 2007, 08:41

J'ai assisté hier après-midi dans le cadre de la 3ème édition du Festival de la voix à Nice à une master class placée sous la direction d'Ileana Cotrubas.

Sans aucune complaisance , elle a passé au crible les prestations de quatre élèves du CNR , qui ont respectivement chanté des airs de Puccini , Rossini et Donizetti .

Bouillonnante , parfois cassante , elle a su pendant ces deux heures transmettre à ces élèves des conseils techniques plutôt classiques tels l'importance de projeter les sons , de donner un sens aux mots estimant qu'il était primordial de maîtriser la langue utilisée pour chanter ou du choix du répertoire ...Sa passion pour le chant , sa rigueur était intacte .
Difficile de ne pas penser lorqu'elle s'exprimait aux petites femmes pucinniennes ou aux héroines verdiennes ou françaises qu'elle a su interpréter avec tant de justesse dramatique .

Si j'ai trouvé cet exercice assez cruel pour les participants , il est tout de même très constuctif .

Une expérience pour ma part inédite , captivante avec une soprano que j'ai enfin pu rencontrer ...Ma découverte de l'opéra s'est faite en partie grâce à l'écoute de ses disques ...J'ai été très ému lorqu'elle a dédicadé mes deux livrets (sa Traviata en studio et sa Louise ) ...il fallait bien faire un choix :?

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20568
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 04 avr. 2007, 08:49

Tu auras sans doute l'occasion de la recroiser dans le hall de l'Opéra de Monte-Carlo où elle se rend régulièrement.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

palamede

Message par palamede » 04 avr. 2007, 10:30

[quote="mc06"]
Bouillonnante , parfois cassante , quote]

ce caractère un peu... difficile expliqerait pourquoi elle a si peu chnté à Paris !

Avatar du membre
silvio
Baryton
Baryton
Messages : 1196
Enregistré le : 28 août 2005, 23:00

Message par silvio » 04 avr. 2007, 11:28

Grâce à une amie allemande qui avait acheté son livre, on peut effectivement se rendre compte de son caractère un peu difficile. J'ai eu un jour l'audace de l'appeler sur sa ligne perso (elle habite sur la Côte) et nous avons discuté pendant 10 petites minutes. Elle a été très courtoise et a accepté de parler avec moi de tout ces nouveaux spectacles qui la dégoutent. Comme je suis un très gd fan, je ne peux m'empecher de lui trouver de bonnes raisons à sa façon de penser sur tout ce qui est m e s moderne, mais c'est vrai qu'avec de jeunes chanteurs, elle a été parfois un peu dure, refusant même les jeunes chanteuses vêtues d'un pantalon pendant ses leçons !!!
Mais je la trouve fantastique sur scène, au Cd et en vidéo. Je viens de l'écouter ds la Carmen au MET avec Baltsa (une de ses gdes amies) ds le role de Micaella et le gd air "je dis que rien ne m'épouvante..." n'a jamais été aussi bien chanté (à mon humble avis bien sur!!!).

Avatar du membre
prunier
Soprano
Soprano
Messages : 99
Enregistré le : 28 mars 2007, 23:00
Localisation : Italie
Contact :

Message par prunier » 04 avr. 2007, 11:35

silvio a écrit :Je viens de l'écouter ds la Carmen au MET avec Baltsa (une de ses gdes amies) ds le role de Micaella et le gd air "je dis que rien ne m'épouvante..." n'a jamais été aussi bien chanté (à mon humble avis bien sur!!!).
Je crois qu'une comparison entre Mirella Freni et la Cotrubas, pas seulement dans cet air, soit blasphème!

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10694
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par tuano » 11 avr. 2007, 21:19

mc06 a écrit :J'ai assisté hier après-midi dans le cadre de la 3ème édition du Festival de la voix à Nice à une master class placée sous la direction d'Ileana Cotrubas.

Sans aucune complaisance , elle a passé au crible les prestations de quatre élèves du CNR , qui ont respectivement chanté des airs de Puccini , Rossini et Donizetti .

Bouillonnante , parfois cassante , elle a su pendant ces deux heures transmettre à ces élèves des conseils techniques plutôt classiques tels l'importance de projeter les sons , de donner un sens aux mots estimant qu'il était primordial de maîtriser la langue utilisée pour chanter ou du choix du répertoire ...Sa passion pour le chant , sa rigueur était intacte .
Difficile de ne pas penser lorqu'elle s'exprimait aux petites femmes pucinniennes ou aux héroines verdiennes ou françaises qu'elle a su interpréter avec tant de justesse dramatique .

Si j'ai trouvé cet exercice assez cruel pour les participants , il est tout de même très constuctif .

Une expérience pour ma part inédite , captivante avec une soprano que j'ai enfin pu rencontrer ...Ma découverte de l'opéra s'est faite en partie grâce à l'écoute de ses disques ...J'ai été très ému lorqu'elle a dédicadé mes deux livrets (sa Traviata en studio et sa Louise ) ...il fallait bien faire un choix :?
Je suppose que tu as été très ému aussi lorsqu'elle a chanté, non ? A la masterclass qu'elle avait donnée il y a quelques années à Bastille, elle avait chanté quelques passages très brefs pour argumenter ses propos. C'était bouleversant !

Je trouve son conseil technique pour la projection très intéressant. C'est à l'opposé de celui de Teresa Berganza, d'une gentillesse absolue, mais dont le conseil de chanter en permanence piano n'est peut-être pas forcément bon pour tous les répertoires.

Ileana Cotrubas va sans doute un peu loin en critiquant le look de ses étudiants (elle avait dit à un ténor d'aller chez le coiffeur !). Elle peut mettre très à l'aise certains élèves (cela va presque jusqu'à l'humiliation parfois) mais je trouve tous ses conseils très pertinents et instructifs. Sa masterclass était la plus passionnante de celles auxquelles j'ai assistées.

Pour moi, Cotrubas a l'une des plus jolies voix jamais enregistrées. J'aime son timbre fruité, sensible et féminin, parfait pour des emplois un peu fadasses comme Mimi ou Gilda auxquels elle confère un charme irrésistible. Pour moi, le sommet du gala des 25 ans au Met de James Levine est son come-back (je crois que ça a été la seule fois qu'elle s'est produite en public depuis ses adieux au début des années 1990) même si l'air qu'elle chante est transposé (à moins qu'il en existe plusieurs versions).

Sa Mimi en DVD est magique. Je suis content aussi d'avoir trouvé sa Pie voleuse à la Fnac (pour 10 euros - exemplaire unique !). J'avais vu le spectacle il y a très longtemps sur FR3 !

Avatar du membre
mc06
Ténor
Ténor
Messages : 949
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00

Message par mc06 » 12 avr. 2007, 11:14

tuano a écrit :
mc06 a écrit :J'ai assisté hier après-midi dans le cadre de la 3ème édition du Festival de la voix à Nice à une master class placée sous la direction d'Ileana Cotrubas.......quote]

Je suppose que tu as été très ému aussi lorsqu'elle a chanté, non ? A la masterclass qu'elle avait donnée il y a quelques années à Bastille, elle avait chanté quelques passages très brefs pour argumenter ses propos. C'était bouleversant !
J'ai ressenti des frissons lorsqu'elle a commencé à chanter le début de "donde lieta "...avec l'élève ....Difficile alors de na pas penser à sa Mimi....

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités