Blue-ray Haendel : Alcina - Tamerlano (Rousset/Audi, Alpha Classics, 2016)

L'actu des DVD; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3134
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Blue-ray Haendel : Alcina - Tamerlano (Rousset/Audi, Alpha Classics, 2016)

Message par EdeB » 01 déc. 2016, 14:13

Haendel : Alcina - Tamerlano

Mise en scène : Pierre Audi
Décor et costumes : Patrick Kinmonth
Lumières : Matthew Richardson

Les Talens Lyriques
Christophe Rousset, direction

Filmé en février 2015 à La Monnaie.
Réalisateurs : Stéphan Aubé (Alcina) et Myriam Hoyer (Tamerlano)

Avec :
Alcina : Sandrine Piau
Ruggiero : Maité Beaumont
Bradamante : Angélique Noldus
Morgana : Sabina Puértolas
Oberto : Chloé Briot
Oronte : Daniel Behle
Melisso : Giovanni Furlanetto
Astolfo : Eduard Higuet

Tamerlano : Christophe Dumaux
Bajazete : Jeremy Ovenden
Asteria : Sophie Karthäuser
Andronico : Delphine Galou
Irene : Ann Hallenberg
Leone : Nathan Berg
Zaida : Caroline d’Haese

Blu-ray Alpha Classics, 2016


Image

Fêtes galantes et cruelles.

L’année dernière, on écrivait ici notre ravissement lors de la reprise des deux productions jumelles d’Alcina et de Tamerlano confiées à Christophe Rousset et Pierre Audi, au Stadsschouwburg d’Amsterdam. C’est dire si l’édition Blu-ray de la captation de ces deux merveilles théâtrales sensuelles, concentrés d’intelligence et de beauté, filmées à La Monnaie de Bruxelles, comble toutes nos attentes. Longtemps appelée de nos vœux, cette pérennisation attendue de ces deux opéras haendéliens présentés en leur jumelage originel, renforce la cohérence de l’approche du metteur en scène.

Pierre Audi avait transformé les contraintes originelles de la création au théâtre baroque de Drottningholm en un discours d’une force et d’une subtilité dont les captations soulignent la virtuosité sans en désosser les mystères. Dans cette machinerie baroque habilement détournée, aux artifices finalement dénudés, les personnages surgissent et se perdent entre les toiles peintes, révélant leurs drames intimes et politiques au gré de leurs détours, de leurs élans et de leurs reculades fidèlement restitués par la caméra. Les films de Stéphan Aubé et Myriam Hoyer soulignent la puissance d’enchantement de ces huis-clos, en en renforçant le versant inéluctable et désespéré. Si ces opéras très philosophiques restent ceux d’une cruauté marivaldienne mâtinée d’une leçon politique à la Montesquieu, elles n’en sont pas moins d’une séduction irrésistible.

A la tête d’une distribution d’un charme immédiat, tant vocal que théâtral, Sandrine Piau, Alcina d’anthologie, incarne mille femmes en une, déployant et irisant toutes les facettes d’un rôle parmi les plus riches et les plus ambigus. Rarement a-t-on vu une magicienne aussi viscéralement femme, aussi envoutante de tendresse et suintante d’animosité meurtrie. Dans Tamerlano, Jeremy Ovenden, Bajazete charismatique et poignant, impose une douceur trempée dans de l’acier, culminant dans une incantation de rage suicidaire qui font de lui un reflet inversé de l’enchanteresse déchue. Pour être pleinement équitable, il faudrait citer tous les chanteurs, proches de l’idéal dans leurs incarnations élégantes et enflammées, tant cette distribution accomplit un rêve de théâtre qu’on trouve rarement à la scène, dans son éthique éloquente.

Cette volupté de l’esprit et des sens se mire dans les sortilèges que tissent Les Talens Lyriques. Dans ces deux ouvrages qu’il a si souvent revisités avec son ensemble, Christophe Rousset enivre l’auditeur, non sans lui trancher l’âme par l’ironie douce-amère, le désespoir serein et la délicatesse perfide de ces sentiments exaltés.

Indispensable.

Emmanuelle Pesqué
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

Avatar du membre
Piero1809
Ténor
Ténor
Messages : 726
Enregistré le : 14 avr. 2009, 23:00
Localisation : Strasbourg
Contact :

Re: Blue-ray Haendel : Alcina - Tamerlano (Rousset/Audi, Alpha Classics, 2016)

Message par Piero1809 » 09 déc. 2016, 20:11

Merci pour ce commentaire enthousiaste. J'avais visionné ces deux merveilles et me désespérais de ne plus pouvoir les voir et les écouter.
Superbe cadeau pour les fêtes en perspective!

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3134
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Re: Blue-ray Haendel : Alcina - Tamerlano (Rousset/Audi, Alpha Classics, 2016)

Message par EdeB » 24 déc. 2016, 14:10

Piero1809 a écrit :Merci pour ce commentaire enthousiaste. J'avais visionné ces deux merveilles et me désespérais de ne plus pouvoir les voir et les écouter.
Superbe cadeau pour les fêtes en perspective!
Effectivement, c'est à mettre dans tous les grands chaussons en bas du sapin !
Le rendu du Blue-ray est assez époustouflant, et allié à d'intelligentes captations, on a vraiment l'impression d' "y être"...
Deux de mes mises en scène préférées pour Haendel et des musiciens au top !
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités