DVD Andréa Chenier - Pappano/Mc Vicar - ROH 2015

L'actu des DVD; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2218
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: DVD Andréa Chenier - Pappano/Mc Vicar - ROH 2015

Message par micaela » 21 sept. 2016, 18:51

Lucas a écrit :
Stefano P a écrit :
Vocalement, c'est sûr qu'y a pas photo, mais sur le plan dramatique, Zancanaro me laisse un peu dubitatif ...
Visuellement, tu n'as pas tort car il était très mauvais comédien comme la plupart des chanteurs de cette époque (Pavarotti, Carreras, Kraus, Caballé ...). Mais dès que tu coupes l'image, il me donne le frisson.

En fait, tous ces chanteurs de la génération qui a précédé le DVD, véhiculaient l'émotion principalement à travers le chant. Aujourd'hui, avec la révolution du DVD, tout passe principalement par l'image et c'est là que le bât blesse si la technique ne suit pas ou si le chant est simplement quelconque.

Heureusement, il arrive qu'on ait les deux (Kaufmann, Grigolo, Harteros ...) mais c'est assez rare.
Oui. Mais en même temps on n'a pas attendu la vogue du DVD (tout de même relativement récente ) pour avoir des interprètes se montrant bons comédiens .
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1784
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: DVD Andréa Chenier - Pappano/Mc Vicar - ROH 2015

Message par Lucas » 22 sept. 2016, 07:39

Loïs a écrit :
Pour continuer dans le HS Zancanaro dont j'admire le chant ne m'a jamais ému contrairement à ses deux rivaux de l'époque; Cappuccili & Bruson qui me scotchaient tous les deux:
watch?v=gQXYeZNKwTE
Disons que Zancanaro campe un Gérard cynique avec un bref état d'âme en privilégiant la ligne de chant (quitte à gommer ce qui pourrait la briser) quand Cappuccilli a une vision plus sensible du rôle mais aussi moins immédiatement mélodieuse par sa lecture plus séquentielle. Les deux approches sont plus complémentaires qu'opposées.Difficile de trancher à un tel niveau.

Ce qui est sûr, c'est que Lučić se situe vingt crans en-dessous : au début, je me suis dit que c'était une belle idée de moduler ainsi en voix mixte pour me rendre assez vite compte que c'était un pis-aller pour masquer une incapacité à chanter de longues phrases musicales en voix de poitrine au-dessus du passage et la fin de l'air est tristement éloquente à ce sujet.
micaela a écrit : Oui. Mais en même temps on n'a pas attendu la vogue du DVD (tout de même relativement récente ) pour avoir des interprètes se montrant bons comédiens .
Le DVD a largement changé la donne. Je me souviens qu'à la sortie de la Traviata de Salzbourg de 2005, la critique française n'a pas été tendre avec Netrebko probablement parce qu'on jugeait la version audio sous forme de coffret. Et je me souviens encore d'une discussion collective chez Gibert où tout le monde disait que c'était un pur produit du marketing. Point de vue derrière lequel je me suis rangé avant de voir quelques années plus tard le DVD qui montre une composition d'actrice remarquable sur le plan visuel qui fait oublier toutes les pailles vocales.

Je pourrais aussi citer la scène finale de Carmen entre Kaufmann et Antonacci où Kaufmann rampe quasiment devant la mezzo avec des regards éplorés bouleversants. Rien n'est laissé au hasard y compris les gros plans et on imagine facilement que tous ces chanteurs ont pris de longs cours de théâtre car un tel impact scénique ne vient pas tout seul. Quand la voix suit et c'est le cas de cette Carmen, j'applaudis des deux mains. Mais quand le jeu d'acteur dissimule des insuffisances vocales (Lučić) ou un chant un peu quelconque, je suis plus réservé d'autant plus qu'à mon avis, l'émotion doit avant tout résulter de la musique plus que de la prestation d'acteur. C'est toute la différence entre l'opéra et le théâtre.

En revanche, l'Aïda en peau de bête de San Francisco avec Luciano Pavarotti et Margaret Price qui chantent divinement tout en restant plantés sur scène comme la statue du commandeur n'est plus envisageable aujourd'hui. Et pourtant, sur le strict plan du chant et de l'émotion qu'il véhicule, c'est le meilleur DVD disponible mais je le regarde rarement car visuellement, c'est une horreur. Quel dommage qu'on ne dispose pas d'une intégrale audio d'Aïda réalisée en studio avec ces deux là.

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1784
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: DVD Andréa Chenier - Pappano/Mc Vicar - ROH 2015

Message par Lucas » 29 sept. 2016, 08:10

Stefano P a écrit :J'ai vu aussi le DVD et je rejoins ce qui a déjà été dit : c'est une très belle version d'Andrea Chenier, certainement déjà une référence dans l'interprétation de cette belle œuvre de Giordano. La mise en scène de McVicar est classique, mais toujours très intelligente ; l'action est parfaitement lisible, c'est vivant et enlevé, il y a du souffle et c'est visuellement très beau !
Bon, c'est malin, à cause de Stefano, je n'aurai pas su résister plus de trois semaines. Oui, je sais, je suis faible mais ne regrette pas mon achat en raison de la belle mise en scène de McVicar qu'on a néanmoins connu plus inventif mais qui reste un baume au cœur comparé aux horreurs de la Norma de la Fura dels Baus. Superbe direction de Pappano, vivante et raffinée et prestation anthologique de Kaufmann qui surclasse tous les Chénier passés et à venir. Timbre de bronze qui évoque de plus en plus Corelli (sans la puissance de feu probablement) avec une classe, une pureté de la ligne de chant, des allègements en voix mixte à pleurer. Dieu que Pavarotti, Domingo ou Carreras, en dépit de leurs timbres superbes et plus latins, paraissent frustres en comparaison.

Westbroek, quant à elle, m'a plutôt agréablement surpris par la variété de ses couleurs et son sens des nuances (de magnifiques pianissimi dans le duo du second acte) même si, faute de signature vocale et d'idiomatisme, elle est loin d'égaler les meilleurs titulaires du rôle (Callas, Tebaldi en live chez Orfeo ...)

Reste Lučić sur lequel j'ai déjà donné mes impressions : bon musicien mais technique faillible et voix quelconque. J'ai du mal à comprendre pourquoi il fait les beaux soirs des plus grandes scènes internationale en donnant, en DVD, déjà la réplique à Damrau dans Rigoletto ou à Netrebko dans Macbeth. Il est vrai que cette dernière est particulièrement douée pour choisir ses partenaires en dépit du bon sens ...

Bref, je suis enchanté de cet achat qui est, à mon avis, l'évènement de cette rentrée lyrique avec, peut-être, le Ruslan et Lyudmila de Jurowski même si j'ai un peu peur de la mise en scène de Tcherniakov. Just wait and see ...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8644
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: DVD Andréa Chenier - Pappano/Mc Vicar - ROH 2015

Message par HELENE ADAM » 30 sept. 2016, 08:51

D'autant plus que tu n'auras malheureusement pas de DVD Andrea Chénier venant de Munich puisqu'il n'y a même pas de retransmission en livestream prévue.
On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra (Desproges).

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
philopera
Ténor
Ténor
Messages : 741
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: DVD Andréa Chenier - Pappano/Mc Vicar - ROH 2015

Message par philopera » 30 sept. 2016, 13:30

HELENE ADAM a écrit :
C'est la très bonne surprise (pour moi) du DVD, ayant été plus que circonspecte sur sa prestation à Londres (mais elle était peut-être fatiguée quand je l'ai vue...)
Fatiguée...tu es indulgente! Le soir où j'y étais la voix bougeait beaucoup dans le registre aigu et elle a "craqué" l'aigu à la fin de la "Mamma Morta". :2guns: En tous cas ce n'était plus la magnifique chanteuse que j'avais découvert dans Chrysothémis à l'ONP... vive le DVD !

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8644
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: DVD Andréa Chenier - Pappano/Mc Vicar - ROH 2015

Message par HELENE ADAM » 20 oct. 2016, 00:40

On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra (Desproges).

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3455
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: DVD Andréa Chenier - Pappano/Mc Vicar - ROH 2015

Message par Stefano P » 20 oct. 2016, 07:56

Extrait de le critique de ResMusica : "Avec "Andrea Chénier", ouvrage théâtralement plus plat qu’ "Adriana Lecouvreur", le metteur en scène semble chercher à se réfugier dans un réalisme de bon aloi, soignant la qualité des éclairages, la vraisemblance des costumes et l’efficacité de la scénographie. Mais une mise en place ne constitue pas forcément une mise en scène, et l’on chercherait en vain un quelconque concept qui éclairerait les contextes révolutionnaires montrés au spectateur. Mais après tout, le premier degré peut parfois avoir du bon et ce plateau si bien chantant, ces chanteurs évoluant dans des décors confondants de naturel, évoqueraient presque l’opéra de grand-papa dont se repaissaient nos aînés."

C'est très amusant : on en est arrivé à une conception si dogmatique et impérialiste de la "modernité" que maintenant, le réalisme de la mise en scène, la qualité des éclairages, la vraisemblance des costumes et une scénographie efficace sont devenus totalement rédhibitoires, et désignés comme autant de stigmates de l"opéra de grand-papa" ! Il faut à tout prix un "concept", même s'il est parfaitement absurde et parasite, comme dans les trois-quarts des mises en scène "modernes" que l'on doit subir chaque nouvelle saison.

L'ennemi, c'est le "premier degré", expression devenue syntagme figé pour stigmatiser la fidélité au livret et l'attachement à l'intégrité de l’œuvre, que l'on veut éclairer et donner à voir plutôt que parasiter en y projetant ses phantasmes personnels ou ses obsessions idéologiques. Or, cette mise en scène de McVicar est tout simplement vivante, belle et rigoureuse ; elle n'a rien d'académique ni de poussiéreux ; elle ne phagocyte pas l’œuvre mais la laisse respirer, comme ses interprètes, tous très investis et habités par leurs rôles. On y retrouve la "patte" de McVicar, comme c'est toujours le cas pour les grands metteurs en scène, ceux qui ont un vrai style et une vision à la fois ouverte et respectueuse de l’œuvre, conscients qu'ils sont là pour la servir et non pas pour s'en servir....
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
cosimus
Ténor
Ténor
Messages : 627
Enregistré le : 14 mai 2015, 13:39

Re: DVD Andréa Chenier - Pappano/Mc Vicar - ROH 2015

Message par cosimus » 20 oct. 2016, 08:53

Stefano P a écrit : [...] Or, cette mise en scène de McVicar est tout simplement vivante, belle et rigoureuse ; elle n'a rien d'académique ni de poussiéreux ; elle ne phagocyte pas l’œuvre mais la laisse respirer, comme ses interprètes, tous très investis et habités par leurs rôles. On y retrouve la "patte" de McVicar, comme c'est toujours le cas pour les grands metteurs en scène, ceux qui ont un vrai style et une vision à la fois ouverte et respectueuse de l’œuvre, conscients qu'ils sont là pour la servir et non pas pour s'en servir....
Tout à fait d'accord avec toi. :clapping:
J'ai acheté ce DVD après avoir lu ce que l'on en disait sur ce fil et j'en ai été très satisfait, en particulier pour la mise en scène. Je suis de plus en plus fan de McVicar :D
"Est modus in rebus", Horace

"La vérité luit de sa propre lumière;& on n'éclaire pas les esprits avec la flamme des bûchers." Marmontel, Bélisaire,

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8644
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: DVD Andréa Chenier - Pappano/Mc Vicar - ROH 2015

Message par HELENE ADAM » 13 mars 2017, 17:32

HELENE ADAM a écrit :
30 sept. 2016, 08:51
D'autant plus que tu n'auras malheureusement pas de DVD Andrea Chénier venant de Munich puisqu'il n'y a même pas de retransmission en livestream prévue.
Je relis le fil et corrige : si et elle aura lieu le 18 mars. :wink:
On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra (Desproges).

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1784
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: DVD Andréa Chenier - Pappano/Mc Vicar - ROH 2015

Message par Lucas » 14 mars 2017, 16:30

HELENE ADAM a écrit :
13 mars 2017, 17:32
HELENE ADAM a écrit :
30 sept. 2016, 08:51
D'autant plus que tu n'auras malheureusement pas de DVD Andrea Chénier venant de Munich puisqu'il n'y a même pas de retransmission en livestream prévue.
Je relis le fil et corrige : si et elle aura lieu le 18 mars. :wink:
Pour avoir le DVD que j'ai comparé au live de Munich, je peux témoigner du fait que Kaufmann est en bien meilleure voix à Londres avec des nuances admirables qu'il ne fait pas à Munich.

J'ajouterai que la direction énergique et vivante de Pappano est très supérieure au Tranxène distillé par Omer Meir Wellber qui divise les tempi par deux, notamment dans les deux duos dont la lenteur devient grotesque.

Baryton médiocre dans les deux cas alors que Gérard est un rôle essentiel.

Alors, malgré Harteros qu'on a connu plus impliquée sur le plan dramatique (Don Carlo, Forza, Aïda ...), avantage très net en faveur de Londres qui bénéficie, en outre, de la belle mise en scène de McVicar.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités