Quel DVD pour l'Otello de Verdi ?

L'actu des DVD; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6696
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Quel DVD pour l'Otello de Verdi ?

Message par MariaStuarda » 30 août 2016, 08:43

Traiter Freni de petite femme puccinienne, c'est surprenant surtout quand on l'a entendu en live.

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3454
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Quel DVD pour l'Otello de Verdi ?

Message par Stefano P » 30 août 2016, 13:18

MariaStuarda a écrit :Traiter Freni de petite femme puccinienne, c'est surprenant surtout quand on l'a entendu en live.
C'est sûr que lorsque l'on considère le répertoire de cette grande chanteuse, l'expression est très réductrice...
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1800
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Quel DVD pour l'Otello de Verdi ?

Message par Lucas » 30 août 2016, 15:22

MariaStuarda a écrit :Traiter Freni de petite femme puccinienne, c'est surprenant surtout quand on l'a entendu en live.
Il manque les phrasés aristocratiques et le timbre rare qui font les grandes Desdemone. Tout ce que Kiri te Kanawa, Margaret Price, hier, ou Sonya Yoncheva, aujourd'hui, offrent dans ce rôle. Et pour des raisons symétriques, je reste dubitatif devant les incursions pucciniennes de Kiri : cela manque un peu de simplicité.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2785
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Quel DVD pour l'Otello de Verdi ?

Message par Loïs » 30 août 2016, 15:50

Lucas a écrit :
MariaStuarda a écrit :Traiter Freni de petite femme puccinienne, c'est surprenant surtout quand on l'a entendu en live.
Il manque les phrasés aristocratiques et le timbre rare qui font les grandes Desdemone. .
Cela peut paraitre réducteur mais je juge toujours Desdémone à l'arc qu'elle doit déployer dans le duo face à Otello et qui -oui- exige un "phrasé aristocratique" car l'écriture vocale de ces phrases est le reflet de l'ame pure et grande de Desdémone.
Par contre pour KTK je 'envoie un clin d'oeil :bye1: . Je dirais sur elle ce que tu as dit sur Big P: comment quand Dieu vous fait un don pareil se contenter d'ouvrir la bouche sans habiter son rôle?

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3454
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Quel DVD pour l'Otello de Verdi ?

Message par Stefano P » 30 août 2016, 15:58

Loïs a écrit :Cela peut paraitre réducteur mais je juge toujours Desdémone à l'arc qu'elle doit déployer dans le duo face à Otello et qui -oui- exige un "phrasé aristocratique" car l'écriture vocale de ces phrases est le reflet de l'ame pure et grande de Desdémone.
Et il faut combien de quartiers de noblesse pour avoir le droit de chanter le rôle ?
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1800
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Quel DVD pour l'Otello de Verdi ?

Message par Lucas » 30 août 2016, 16:46

Loïs a écrit :
Lucas a écrit :
MariaStuarda a écrit :Traiter Freni de petite femme puccinienne, c'est surprenant surtout quand on l'a entendu en live.
Il manque les phrasés aristocratiques et le timbre rare qui font les grandes Desdemone. .
Cela peut paraitre réducteur mais je juge toujours Desdémone à l'arc qu'elle doit déployer dans le duo face à Otello et qui -oui- exige un "phrasé aristocratique" car l'écriture vocale de ces phrases est le reflet de l'ame pure et grande de Desdémone.
Par contre pour KTK je 'envoie un clin d'oeil :bye1: . Je dirais sur elle ce que tu as dit sur Big P: comment quand Dieu vous fait un don pareil se contenter d'ouvrir la bouche sans habiter son rôle?
Justement, dans Desdemone, elle est très engagée sous la houlette de Solti. De surcroît, cette réserve occasionnelle et très aristocratique convient bien à ces rôles. Même topo dans l'Amélia de Simon Boccanegra : dès qu'elle entre, on devine qu'elle a du sang bleu. Question de timbre, de ligne, de nuances (infinitésimales contrairement à Pavarotti quand il est mal coaché). Et dans Strauss et Mozart, c'est pareil ! En revanche, dans Puccini ou la Traviata, elle ne se lâche pas assez et c'est souvent trop chic. Mais bon je craque quand même car je suis faible et adore cette voix ...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8993
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Quel DVD pour l'Otello de Verdi ?

Message par HELENE ADAM » 30 août 2016, 16:56

Lucas a écrit :
MariaStuarda a écrit :Traiter Freni de petite femme puccinienne, c'est surprenant surtout quand on l'a entendu en live.
Il manque les phrasés aristocratiques et le timbre rare qui font les grandes Desdemone. Tout ce que Kiri te Kanawa, Margaret Price, hier, ou Sonya Yoncheva, aujourd'hui, offrent dans ce rôle.
le peu que j'ai entendu d'Anja Harteros dans ce rôle, va dans le même sens... on peut rajouter, en ce qui la concerne, au phrasé aristocratique, le port du même nom....
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1800
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Quel DVD pour l'Otello de Verdi ?

Message par Lucas » 31 août 2016, 07:47

HELENE ADAM a écrit :
Lucas a écrit :
MariaStuarda a écrit :Traiter Freni de petite femme puccinienne, c'est surprenant surtout quand on l'a entendu en live.
Il manque les phrasés aristocratiques et le timbre rare qui font les grandes Desdemone. Tout ce que Kiri te Kanawa, Margaret Price, hier, ou Sonya Yoncheva, aujourd'hui, offrent dans ce rôle.
le peu que j'ai entendu d'Anja Harteros dans ce rôle, va dans le même sens... on peut rajouter, en ce qui la concerne, au phrasé aristocratique, le port du même nom....
Evidemment Harteros aujourd'hui ou Julia Varady, hier.

Mais franchement, j'ai le sentiment que, sans les années 70-80, Freni était aux sopranos ce que Domingo était aux ténors : une chanteuse à tout faire qui excellait dans Puccini (je n'ai jamais trouvé son timbre ou ses interprétations particulièrement marquantes à l'exception de Manon, Bohème et Butterfly où sa simplicité, son ton direct et une véritable incarnation dramatique faisait mouche) mais restait beaucoup plus quelconque ailleurs.

Julia Varady ou Margaret Price n'ont pas le 1/4 de sa discographie mais, dans Verdi, lui étaient très supérieures pour des raisons déjà évoquées.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8694
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Quel DVD pour l'Otello de Verdi ?

Message par Bernard C » 31 août 2016, 16:55

Lucas a écrit :
MariaStuarda a écrit :Traiter Freni de petite femme puccinienne, c'est surprenant surtout quand on l'a entendu en live.
Il manque les phrasés aristocratiques et le timbre rare qui font les grandes Desdemone. Tout ce que Kiri te Kanawa, Margaret Price, hier, ou Sonya Yoncheva, aujourd'hui, offrent dans ce rôle. Et pour des raisons symétriques, je reste dubitatif devant les incursions pucciniennes de Kiri : cela manque un peu de simplicité.

Je ne parlerai pas de "petite Freni"
Il se trouve que je l'ai beaucoup entendue .....mais pas dans Desdémone ; mais j'ai entendu sur scène toutes les autres que tu cites ici ( Kiri , M. Price et Yoncheva récemment ) et je les ai trouvées toutes les trois sublimes dans le rôle ; aujourd'hui je ne les départagerais pas dans mon expérience émotionnelle .

J'ai très peu de culture discographique ...mais La Desdemona pour moi est Rysanek dans l'enregistrement de Serafin avec Vickers .

Ceci dit vous me trouverez bizarre , et atypique .C'est le premier disque que j'ai acheté d'Otello et je n'ai plus jamais voulu en acheter d'autre tellement il est définitif pour moi ( mais c'est peut être hors sujet s'agissant de DVD )

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12363
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Quel DVD pour l'Otello de Verdi ?

Message par PlacidoCarrerotti » 31 août 2016, 18:31

Lucas a écrit :
HELENE ADAM a écrit :
Lucas a écrit :
MariaStuarda a écrit :Traiter Freni de petite femme puccinienne, c'est surprenant surtout quand on l'a entendu en live.
Il manque les phrasés aristocratiques et le timbre rare qui font les grandes Desdemone. Tout ce que Kiri te Kanawa, Margaret Price, hier, ou Sonya Yoncheva, aujourd'hui, offrent dans ce rôle.
le peu que j'ai entendu d'Anja Harteros dans ce rôle, va dans le même sens... on peut rajouter, en ce qui la concerne, au phrasé aristocratique, le port du même nom....
Evidemment Harteros aujourd'hui ou Julia Varady, hier.

Mais franchement, j'ai le sentiment que, sans les années 70-80, Freni était aux sopranos ce que Domingo était aux ténors : une chanteuse à tout faire qui excellait dans Puccini (je n'ai jamais trouvé son timbre ou ses interprétations particulièrement marquantes à l'exception de Manon, Bohème et Butterfly où sa simplicité, son ton direct et une véritable incarnation dramatique faisait mouche) mais restait beaucoup plus quelconque ailleurs.

Julia Varady ou Margaret Price n'ont pas le 1/4 de sa discographie mais, dans Verdi, lui étaient très supérieures pour des raisons déjà évoquées.
+1
Et encore : Scotto était souvent 1000 fois plus intéressante (en Desdémone notamment, et surtout chez Puccini d'autant que Freni n'a chanté à la scène ni Tosca ni Butterfly. .. Elle a même annulé in extremis Suor Angelica où Scotto est à pleurer au Met (la fameuse retransmission en direct où les applaudissements ont duré tout le second entracte dit-on).
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités