DVD - Anna Bolena - Torbidoni / Biondi - Dynamic 2013

L'actu des DVD; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
Avatar du membre
jean-didier
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 3384
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

DVD - Anna Bolena - Torbidoni / Biondi - Dynamic 2013

Message par jean-didier » 19 juil. 2015, 11:01

Dynamic peut maintenant se targuer de proposer 3 Anna Bolena en DVD ... la dernière en date présentant l'originalité d'être la version remaniée par Donizetti pour la Scala en 1840.

L'originalité n'est d'ailleurs pas si grande car elle ne nous permet pas d'entendre de morceaux nouveaux réécrits pour l'occasion. Seulement des coupures et des transpositions ainsi qu'un effectif orchestral très réduit (conforme selon Fabio Biondi à ce qu'il était courant d'entendre à l'époque pour les petits théâtres qui n'avaient pas suffisamment de place pour accueillir des orchestres trop fournis. Etait-ce le cas de la Scala en 1840 ? les doutes sont permis). 2 violoncelles et 2 altos c'est un peu maigrichons pour un opéra de cette envergure, mais la prise de son ne nous le fait pas trop ressentir heureusement.

J'espérais entendre le duo Anna/Percy alternatif réécrit par Donizetti, qui existe dans 2 versions (dont une enregistrée par Opera rara avec Miricioiu et Blake, excusez du peu !), avant de voir qu'il ne concernait pas la version de la Scala (il est encore assez rubinesque).

L'adjonction d'un piano dans l'orchestre est pour le moins surprenante. Vestige du continuo du XVIIIe siècle ? Est-ce qu'en 1840 c'était encore d'actualité ? Les petits commentaires rajoutés par le piano sont horripilants à la longues : allez hop un petit ploum ploum par ci un autre par là et même dans l'ouverture.

Quasiment toutes les reprises sont faites mais certaines coupures persistent. Dans l'ouverture déjà ... et très mal faite, les strette en prennent toutes un coup aussi.

Le rôle-titre est assumé par Marta Torbidoni qui s'en sort plutôt bien et monte en puissance au fur et à mesure de l'opéra, elle garde toute sa fraîcheur pour la scène finale au terme de 2h30 de musique. Si le manque de souplesse de la voix n'en fait pas une authentique belcantiste, elle ne démérite pas non plus. Elle s'investit à fond dans le rôle avec un duo avec Giovanna et une scène finale qui retiennent l'attention par leur dramatisme. Vocalement, elle n'est pas très sonore dans la tessiture déjà centrale mais là encore abaissée pour certaines parties. Elle nous gratifie de suraigus puissants et inattendus dont le mi bémol final.

L'air d'entrée est abaissé d'un ton et demi (do majeur) pour la cabalette (et un ton pour la cavatine Com'e innocente : fa majeur), la scène finale est baissée d'un ton pour la cavatine Al dolce guidami (mi bémol) mais la cabalette est laissée dans le même ton.

Percy commence pas trop mal avec une voix qui sonne libre et agréable. Il accusera la fatigue au cours de la représentation, car si le rôle a été expurgé de tous les contre-uts de Rubini, la tessiture reste tendue. Il chante les 2 airs avec reprise et variations ... et même une ébauche de trille dans le 1er air !

Laura Polverelli est également très investie dans le rôle de Giovanna et possède une voix qui a pris de l'ampleur avec le temps. Malheureusement le vibrato débordant donne l'impression d'une voix vieillie. Elle retire pas mal d'aigus (de son propre gré ?) et toute sa scène de l'acte 2 est retirée.

On a parlé plusieurs fois de chanteurs ou chanteuses dont la trop forte corpulence incommodait certains metteurs en scène. Pour Enrico c'est ici l'inverse. Son profil longiligne le rend presque gringalet pour camper un Henry VIII qu'on imagine plutôt imposant. L'autorité vocale manque aussi, il ne fait pas vraiment peur, Giovanna ayant même le dessus dans leur duo de l'acte 1.

Smeton n'a pas la droit a la cabalette de son 2e air ... dommage !

La direction de Fabio Biondi est spéciale. C'est nerveux, avec des changements de tempi raides et arbitraires. Plus des coquetteries dans les strette avec ses insupportables piano subito pour faire subtil. A côté de ça, le crescendo (écrit) hérité de Rossini dans le finale de l'acte 1 n'est pas fait du tout : c'est forté tout le long et pas intéressant. Certaines phrasés d'orchestre sont également changés, je ne sais pas si ça vient d'une révision de Donizetti.

A découvrir non pas pour la version choisie mais pour la titulaire du rôle principal !

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8032
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: DVD - Anna Bolena - Torbidoni / Biondi - Dynamic 2013

Message par jerome » 19 juil. 2015, 14:58

ah ben tu vas à peu près dans le même sens que ce que j'en disais en septembre dernier:
jerome a écrit :Oui la Scala de Milan voulait créer à son tour l'Anna Bolena de Donizetti mais 10 ans après la création originelle de l'ouvrage, l'approche dramatique dans l'opéra italien était en train d'évoluer et le directeur de La Scala qui souhaitait une version plus compacte et donc plus courte a demandé à Donizetti de lui proposer une nouvelle version de son Anna Bolena.
La durée de l'ouvrage est ramenée à 2h40! Non seulement tous les morceaux n'y sont pas (même si la plupart des reprises ornementées sont bien présentes) - passent à la trappe l'air de Smeton à l'Acte 1 et toute la grande scène de Giovanna à l'Acte 2 - mais c'est dans la partie orchestrale que s'opére également l'allègement de la partition. Par ailleurs les tessitures de Bolena et de Percy se voient baissées d'un ton. A Milan Anna n'est donc plus dévolue à Giuditta Pasta mais à un mezzo: Amalia Schütz-Oldosi; quant à Percy il ne s'envole plus dans les aigus et suraigus de Rubini mais il s'installe dans la tessiture plus centrale et moins facile d'aigu du ténor John Basadonna pour qui Donizetti maintient ses 2 arias mais en lui simplifiant considérablement sa seconde cabalette.
Fabio Biondi s'est appuyé sur la partition originalle milanaise qui était restée conservée à la bibliothèque du Conservatoire de Naples.
Le résultat est passionnant (même si perso je garde ma préférence pour la version originelle).
Par ailleurs, je ne m'explique pas d'où sort ce piano qui accompagne d'arpèges permanents l'ensemble de l'exécution orchestrale. Je soupçonne un rajout Biondien ....

Avatar du membre
jean-didier
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 3384
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: DVD - Anna Bolena - Torbidoni / Biondi - Dynamic 2013

Message par jean-didier » 19 juil. 2015, 20:11

Effectivement ! par contre les airs de Percy ne sont pas transposés, il y a juste réécriture vers le bas des parties trop aiguës, mais dans les mêmes tonalités. ça revient finalement à peu près à ce que Dario Schmunck avait chanté au TCE avec Pido, bien que ça n'était pas la version Scala 1840 qui était présentée !

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8032
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: DVD - Anna Bolena - Torbidoni / Biondi - Dynamic 2013

Message par jerome » 20 juil. 2015, 05:51

mais je n'ai pas parlé de transposition des airs de Percy! j'ai parlé de la tessiture vocale d'ensemble du rôle qui du coup ne nécessite plus le même type de ténor que dans la version originelle. Oui je sais que la tonalité des airs a été maintenue.
Tu veux vraiment qu'on parle de Pido ?? lol

Avatar du membre
jean-didier
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 3384
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: DVD - Anna Bolena - Torbidoni / Biondi - Dynamic 2013

Message par jean-didier » 20 juil. 2015, 07:53

"Par ailleurs les tessitures de Bolena et de Percy se voient baissées d'un ton."

c'est ce que j'avais interprété comme transposition d'un ton. D'ailleurs pour la tessiture originale, le rôle est relativement peu stratosphérique pour du Rubini : rien au-dessus du contre-ut.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12363
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: DVD - Anna Bolena - Torbidoni / Biondi - Dynamic 2013

Message par PlacidoCarrerotti » 20 juil. 2015, 08:31

jean-didier a écrit :"Par ailleurs les tessitures de Bolena et de Percy se voient baissées d'un ton."

c'est ce que j'avais interprété comme transposition d'un ton. D'ailleurs pour la tessiture originale, le rôle est relativement peu stratosphérique pour du Rubini : rien au-dessus du contre-ut.
Il semble qu'on était plus près du mi bémol : https://books.google.fr/books?id=UInPGo ... na&f=false
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
jean-didier
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 3384
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: DVD - Anna Bolena - Torbidoni / Biondi - Dynamic 2013

Message par jean-didier » 20 juil. 2015, 12:45

Ah oui effectivement, merci pour ce lien. L'édition Ricordi courante n'est donc pas l'originale, elle est donc déjà transposée vers le bas.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités