DVD - Cendrillon - De Billy/Pelly - Covent Garden 2011

L'actu des DVD; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
emji
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 108
Enregistré le : 28 déc. 2004, 00:00
Localisation : Miramas
Contact :

DVD - Cendrillon - De Billy/Pelly - Covent Garden 2011

Message par emji » 17 mai 2012, 17:54

En cette année du centenaire de la mort de Massenet, voici une des (rares) contributions européennes à ce musicien français pas assez reconnu à se juste valeur !

Après le Don Quichotte / VanDam enregistré à La Monnaie de Bruxelles, et paru voici un mois environ (dvd Naïve), voici chez Virgin la parution d'une autre partition négligée de Massenet : Cendrillon.

Certes, on est loin du grand drame romantique de Werther, ou de l'épopée hébraïco-romaine d'Hérodiade.
Mais comme le Don quichotte pré-cité, Cendrillon fait partie de la dernière période du compositeur stéphanois (1899 ).

A ce titre, la partition ne délivre peut être plus de manière aussi égale l'inspiration mélodique de la première partie de sa carrière ( Werther, Manon, Thaïs...), mais l'ouvrage réserve vraiment des beaux passages.
Que ce soient les " clins d' oeil " à une musique à l'élégance toute " Grand Siècle " (même esprit que certaines pages de Manon), ou les truculents passages des deux soeurs et de la Marâtre.
Mais les plus belles pages, la meilleure inspiration, sont réservées au rôle titre.
La production qui nous intéresse aujourd'hui a été enregistrée à Covent Garden en 2011.

Joyce Di Donato incarne une délicate Cendrillon; le rôle, écrit pour un "contraltino", correspond parfaitement à la tessiture de la mezzo américaine.
Le Prince Charmant a été confié à un autre " contraltino " : Alice Coope. Le rôle a été envisagé par Massenet pour deux tessitures différentes : ténor ou mezzo. Covent Gaarden aujourd'hui opte pour cette deuxième solution; avant de l'avoir entendue, j'avais trouvé incongru que dans cet ouvrage tardif du XIXe siècle on confie ce rôle à un travesti; après l'avoir écoutée, je comprends !! Formidable chanteuse, timbre chaud et égal sur toute la tessiture, qui plus est qui porte le travesti de manière tout à fait crédible !
Les duos Cendrillon/Le Prince réservent de (très) beaux moments de musique !

Jean-Philippe Lafont incarne un père de Cendrillon plus vrai que nature; dommage que les ravages du temps soient si perceptibles vocalement ! Mais, Respect , tout de même !

Ewa Podles incarne une truculente Marâtre, avec une fabuleuse voix de contralto à l'agilité toujours extraordinaire ( E.Podles est également une excellente rossinienne ).
Enfin, dans le rôle difficile de La Fée, Eglise Gutierrez, orne son chant d'aigüs stratosphériques ... ce qui ne l'empêche pas d'avoir une tessiture grave plus qu'honorable, ce qui n'est pas donné à toutes les coloratures !
La direction musicale est confiée à Bertrand de Billy qui donne le meilleur d'un orchestre superlatif dans une partition beaucoup moins simple qu'on pourrait le croire a priori !

Enfin la mise-en-scène de Laurent Pelly est une merveille ! Une invention, une inspiration constantes !
Il prend très au sérieux la " tragédie de Cendrillon ", mais avec un côté décalé, où la légéreté reste toujours de mise.
Aidé également par les très élégants décors de Barbara de Limburg (de hauts lambris blancs sur lesquels est inscrit le texte de la Cendrillon de Perrault, qui s'ouvrent sur d'autres intérieurs, un carrosse dont je vous laisse découvrir le côté spectaculaire non dénué d'humour ), Laurent Pelly s'en ait donné à coeur joie dans la conception des costumes !
Un petit bijou servi donc de manière miraculeuse.

Jules Massenet loua en 1898 le manoir de Charles Perrault à Pont-de-l'Arche (Normandie), "pour s'imprégner au mieux de l'esprit de l'écrivain "; nul doute que notre musicien si soucieux de s'approcher de la source du conte, n' aurait aujourd'hui qu'à se réjouir à la vision/audition de cette magique production !
Massenet : Cendrillon; Di Donato, De Billy, Pelly - 2 DVD Virgin

Avatar du membre
Martine
Basse
Basse
Messages : 4623
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Martine » 17 mai 2012, 18:28

J'ai vu cette Cendrillon au ROH. En plus de Di Donato superbe Cendrillon et la mise en scène très réussie de Pelly, j'avais été emballée par Alice Coote en Prince que je découvrais à cette occasion.

emji
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 108
Enregistré le : 28 déc. 2004, 00:00
Localisation : Miramas
Contact :

Message par emji » 17 mai 2012, 18:36

Martine a écrit : j'avais été emballée par Alice Coote en Prince que je découvrais à cette occasion.
Moi non plus je ne connaissais absolument pas cette chanteuse avant ce dvd ! Effectivement, tout à fait d'accord : il y a vraiment de quoi être emballé par cette chanteuse ! ( et donc Alice CooTe , de fait et non CooPe ! désolé pour cette coquille :oops: ).

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités