Verdi - Requiem - Karajan/Clouzot - 1967

L'actu des DVD; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8770
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Verdi - Requiem - Karajan/Clouzot - 1967

Message par Bernard C » 16 janv. 2012, 20:42

Ce soir (16/01/12) ,sur Mezzo 21h30 le Requiem de Verdi de 1967 filmé par Clouzot
avec Leontyne Price , Fiorenza Cossotto,Nicolaï Ghiaurov et le jeune Luciano Pavarotti .

Pour ceux qui n'ont pas le DVD ( c'est mon cas)

rediffusion le 24/01/12 à 18 h


Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8033
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Verdi-Requiem-Karajan- 1967-Mezzo

Message par jerome » 16 janv. 2012, 20:48

quetzal a écrit :Ce soir (16/01/12) ,sur Mezzo 21h30 le Requiem de Verdi de 1967 filmé par Clouzot
avec Leontyne Price , Fiorenza Cossotto,Nicolaï Ghiaurov et le jeune Luciano Pavarotti .
Pour ceux qui n'ont pas le DVD ( c'est mon cas)
tu verras c'est sublimissime!!

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8770
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Verdi-Requiem-Karajan- 1967-Mezzo

Message par Bernard C » 16 janv. 2012, 21:43

jerome a écrit :
quetzal a écrit :Ce soir (16/01/12) ,sur Mezzo 21h30 le Requiem de Verdi de 1967 filmé par Clouzot
avec Leontyne Price , Fiorenza Cossotto,Nicolaï Ghiaurov et le jeune Luciano Pavarotti .
Pour ceux qui n'ont pas le DVD ( c'est mon cas)
tu verras c'est sublimissime!!
Tu as raison Jérôme

Entame incroyable du Kyrie . Qu'est-ce qu'ils sont jeunes !

Pavarotti a alors un vibrato marqué mais très rapide , comme une voix verte ...c'est très émouvant .

Tellement différent de la version Solti

je vous laisse
Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8770
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Verdi-Requiem-Karajan- 1967-Mezzo

Message par Bernard C » 16 janv. 2012, 23:14

jerome a écrit :
quetzal a écrit :Ce soir (16/01/12) ,sur Mezzo 21h30 le Requiem de Verdi de 1967 filmé par Clouzot
avec Leontyne Price , Fiorenza Cossotto,Nicolaï Ghiaurov et le jeune Luciano Pavarotti .
Pour ceux qui n'ont pas le DVD ( c'est mon cas)
tu verras c'est sublimissime!!
Seigneur ! Ce fut trop fort , trop bouleversant .

Tout d'abord revoir ces chanteurs que je n'ai pas revus depuis parfois des lustres : Cossoto que je n'ai vue qu'une fois en Azucena en 1975 , je ne l'avais jamais vue en vidéo , jamais si jeune , jamais des graves si purs si lyriques , une vraie musicalité . J'avais d'elle le souvenir d'une furie fabuleuse bête de scène à la voix grandiose . Mais là , tous ces chanteurs sont tenus d'une main de fer par Karajan . Un Karajan à l'époque que j'aime ( je n'aime pas toujours Karajan , mais c'est comme le Triple de Beethoven dont je parlais il y a quelques jours sur le fil de Weissenberg ; c'est un Karakjan rigoureux , inventif , tendu vers l’intérieur , la tension , la tension , la maitrise du tempo sans élan grandiloquent )

Donc il les tient tous , et outre Cossoto ,Bumbry ,elle aussi si rigoureuse , dans un "Tremens factum sum ego" où les graves sont riches , pas rocailleux pas excessivement poitrinés .

Vraiment c'est un film admirable où Pavarotti est très bien , très jeune , la voix aiguisée .
Ghiaurov ( que j'ai entendu dans le Requiem à la fin des années 70 ) a une voix sombre , somptueuse , peut être trop sombre pour le Requiem , et puis il attaque ses premières notes toujours avec une tonalité trop basse .

Mais enfin tout ça est si beau !

Et cet Agnus Dei avec ces 2 chanteuses qui se déploient bien plus intensément encore que Verret et Sutherland qui pourtant sont mes références .

Quels regrets , où sommes nous ? où est ce que tout celà est passé ? Qu'est ce que c'est devenu ?

Quelle mise en scène de ce concert avec Clouzot : les chœurs avec les femmes et leurs châles clairs , les hommes avec leur papillon noir .Tout cela au service de la musique sans égarement ,sans divertissement autre qu'un souci de la convergence vers l'harmonie .


Bernard






Je vais voir si je peux acheter ce DVD
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
raph13
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 2798
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Verdi-Requiem-Karajan- 1967-Mezzo

Message par raph13 » 16 janv. 2012, 23:22

quetzal a écrit :Donc il les tient tous , et outre Cossoto, Bumbry ,elle aussi si rigoureuse , dans un "Tremens factum sum ego" où les graves sont riches , pas rocailleux pas excessivement poitrinés .
Tu veux surement parler de Leontyne Price :D
Absolument prodigieuse dans cette version, avec un Libera me au sommet.
Et il faut dire que les 3 autres solistes ne sont pas en reste: Pavarotti (glabre!) avec une tete d'enfant de choeur intimidé et la voix du bon Dieu, Cossotto qui se tient et n'est pas la virago qu'elle deviendra trop souvent plus tard et un Ghiaurov tout simplement royal. Avec en plus Karajan à la tete des forces de la Scala, c'est pour moi la meilleure version possible!
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8033
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Verdi-Requiem-Karajan- 1967-Mezzo

Message par jerome » 16 janv. 2012, 23:24

quetzal a écrit :Quels regrets , où sommes nous ? où est ce que tout celà est passé ? Qu'est ce que c'est devenu ?
Voilà pourquoi je dis qu'on n'en aura jamais fini avec les chanteurs du passé parce que pour arriver à ce niveau on n'a pas encore retrouvé!

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8770
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Verdi-Requiem-Karajan- 1967-Mezzo

Message par Bernard C » 16 janv. 2012, 23:28

raph13 a écrit :
quetzal a écrit :Donc il les tient tous , et outre Cossoto, Bumbry ,elle aussi si rigoureuse , dans un "Tremens factum sum ego" où les graves sont riches , pas rocailleux pas excessivement poitrinés .
Tu veux surement parler de Leontyne Price :D
Absolument prodigieuse dans cette version, avec un Libera me au sommet.
Et il faut dire que les 3 autres solistes ne sont pas en reste: Pavarotti (glabre!) avec une tete d'enfant de choeur intimidé et la voix du bon Dieu, Cossotto qui se tient et n'est pas la virago qu'elle deviendra trop souvent plus tard et un Ghiaurov tout simplement royal. Avec en plus Karajan à la tete des forces de la Scala, c'est pour moi la meilleure version possible!
Oui c'est un lapsus ...bien sûr !
merci ( je vais m'interdire d'écrire avec autant de d'immédiateté ...Bumbry - Price ...) Bref , alors que la distribution défile sous mes yeux !! :roll:

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Piem67
Baryton
Baryton
Messages : 1954
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Verdi-Requiem-Karajan- 1967-Mezzo

Message par Piem67 » 02 mars 2013, 17:57

jerome a écrit :
quetzal a écrit :Quels regrets , où sommes nous ? où est ce que tout celà est passé ? Qu'est ce que c'est devenu ?
Voilà pourquoi je dis qu'on n'en aura jamais fini avec les chanteurs du passé parce que pour arriver à ce niveau on n'a pas encore retrouvé!

Un peu excessif non ?
On dira la même chose dans 50 ans à propos des chanteurs que nous connaissons. La nostalgie des voix que l'on a entendues quand on était jeune ou que l'on n'a connues que par le disque altère le jugement selon moi.

Pour ma part, quand j'entends Jonas Kaufman, Anja Harteros, Nina Stemme, Anna Netrebko en live, dans des rôles qui leur vont, j'ai vraiment l'impression d'entendre des dieux vivants. Kaufman par exemple atteint le niveau des plus grands sans problèmes (King, Vickers...).

paco
Basse
Basse
Messages : 7861
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Verdi - Requiem - Karajan/Clouzot - 1967

Message par paco » 02 mars 2013, 19:30

cette version du Requiem est un sommet. On a les tripes en compote pendant plusieurs jours après ça.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8033
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Verdi-Requiem-Karajan- 1967-Mezzo

Message par jerome » 08 mars 2013, 17:32

Piem67 a écrit :
jerome a écrit :
quetzal a écrit :Quels regrets , où sommes nous ? où est ce que tout celà est passé ? Qu'est ce que c'est devenu ?
Voilà pourquoi je dis qu'on n'en aura jamais fini avec les chanteurs du passé parce que pour arriver à ce niveau on n'a pas encore retrouvé!
Un peu excessif non ?
On dira la même chose dans 50 ans à propos des chanteurs que nous connaissons. La nostalgie des voix que l'on a entendues quand on était jeune ou que l'on n'a connues que par le disque altère le jugement selon moi.
Pour ma part, quand j'entends Jonas Kaufman, Anja Harteros, Nina Stemme, Anna Netrebko en live, dans des rôles qui leur vont, j'ai vraiment l'impression d'entendre des dieux vivants. Kaufman par exemple atteint le niveau des plus grands sans problèmes (King, Vickers...).
pas que par le disque!! beaucoup de ces gloires du passé j'ai pu les entendre en live! Et même si je suis d'accord pour les noms que tu cites dans la génération actuelle (on pourrait en rajouter même quelques autres), leur nombre est quand même infiniment moins pléthorique!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités