Billetterie ONP

Trucs et astuces pour être au premier rang
Avatar du membre
jmc
Alto
Alto
Messages : 496
Enregistré le : 07 déc. 2008, 00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Billetterie ONP

Message par jmc » 25 mai 2016, 09:31

Maintenant sur le site de l'ONP 2000 places à 50 € en catégorie 4 pour Rigoletto et Aïda.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8979
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Billetterie ONP

Message par HELENE ADAM » 25 mai 2016, 09:37

jmc a écrit :Maintenant sur le site de l'ONP 2000 places à 50 € en catégorie 4 pour Rigoletto et Aïda.

Pour Aida c'est uniquement pour les séances à partir du 4 juillet.... :mrgreen:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12350
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Billetterie ONP

Message par PlacidoCarrerotti » 25 mai 2016, 10:02

50 € pour un premier rang de second balcon tarifé à 155 €.
Les gogos apprécieront.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8690
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Billetterie ONP

Message par Bernard C » 25 mai 2016, 12:15

PlacidoCarrerotti a écrit :50 € pour un premier rang de second balcon tarifé à 155 €.
Les gogos apprécieront.
Tu as raison j'ai décidé de ne plus m'abonner à l'Opéra de Paris .
( Ces dernières années abonné à 11 spectacles/ an environ ) .

- on peut avoir des places dans tous les cas
- dans une grande majorité des cas il y a des soldes
- fini de se bloquer des emplois du temps un an à l'avance et de se sentir un pigeon ayant payé plus cher (avec immobilisation des fonds pendant un an) qu'un quidam bien mieux placé quelques semaines avant .

L'Abonné de l'Opéra de Paris est le pigeon le plus mal traité de l'institution !!

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

paco
Basse
Basse
Messages : 7810
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Billetterie ONP

Message par paco » 25 mai 2016, 12:39

Il y a à peu près 10 ans que c'est le cas... Déjà à l'époque j'avais remarqué que, pour faire croire à une "pénurie" de places, l'ONP me refilait toujours les pires places imaginables en abonnement, pour voir au final plein de braderies de dernière minute dans des places bien meilleures. Résultat : il y a 10 ans que j'ai cessé de m'abonner (sans compter le fait que ça m'exaspère de plus en plus de voir les institutions annoncer leurs saisons 8 mois à l'avance, alors que la saison en cours vient tout juste de démarrer, cette hystérie à l'anticipation m'échappe totalement...)

Avatar du membre
jmc
Alto
Alto
Messages : 496
Enregistré le : 07 déc. 2008, 00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Billetterie ONP

Message par jmc » 25 mai 2016, 14:43

Est-ce que je suis un gogo ou un pigeon pour l'ONP je ne saurais dire. C'est à chacun de prendre un risque dont les conséquences ne sont par ailleurs pas si graves.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8979
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Billetterie ONP

Message par HELENE ADAM » 25 mai 2016, 18:18

Tous les spectacles ne font pas l'objet d'une braderie et toutes les séances d'un même spectacle non plus. Il y a plusieurs sortes de braderies (les 20 000 billets à 50 euros ou les réductions à 30% ou 20%). C'est parfois en dernière minute (Rigoletto pour la dernière séance par exemple, places à 50 euros proposées aujourd'hui) ou pour les cinq dernières séances d'un spectacle dont la Première n'a pas eu lieu (Aida pour la même proposition aujourd'hui). Les choix sont donc faits un peu comme pour places d'avion par les compagnies : la demande est forte très à l'avance, pas de baisse de prix, les billets seront tous vendus au prix d'origine jusqu'à la dernière minute (y compris quand des places sont remises en vente les dernières heures précédant un spectacle) tout simplement parce que l'ONP est sûre à 90% de tout vendre au prix fixé.

La demande était correcte (je pense que c'est le cas de Rigoletto) et on pouvait espérer n'avoir pas besoin de brader, mais la critique n'a pas été à la hauteur des enjeux (nouvelle production), il n'y a pas eu d'emballement pour la mise en scène, ni pour la distribution, ni pour rien, la petite moyenne quoi, des places à revendre sur la Bourse, des soirées jamais pleines, bref on brade la dernière séance pour faire remonter un peu les recettes. Pour Rosenkavalier, l'effet "pas d'Harteros" a également conduit à des recettes moindres qu'espérées, évidemment. Mais c'est du bradage pour "arrondir les résultats", ce n'est pas la catastrophe (sinon la braderie aurait eu lieu bien plus tôt).

Pour Aida, j'imagine que les réservations sont d'ores et déjà pas bonnes du tout et que les 5 dernières séances au mois de juillet sont de "trop" (risque de faire un très mauvais résultat).
La vente des billets à 50 euros a lieu très tôt, en même temps peu de "bonnes" surprises à attendre de la part du public après la Première : la mise en scène n'avait pas plu, la distribution est bonne mais pas forcément très connues etc etc.

Alors y a t-il un intérêt à s'abonner ? Oui en faisant un pari sur les spectacles où il n'y aura pas de braderie de toutes façons, et où l'abonnement permet à l'inverse d'avoir de meilleures places que la réservation tardive. Je prends un abonnement 5 spectacles : honnêtement ce n'est pas trop difficile à trouver... et je n'ai aucune doute sur le fait qu'il n'y aura aucune braderie de dernière minute sur ma liste :D
Inutile d'acheter quoique ce soit d'autre à l'avance (sauf des places supplémentaires pour les spectacles les plus demandés pour les amis...) :wink:

PS : j'ai oublié : les catégories pas chères 6, 7 et 8 sont sold out si on prend pas des places en abonnement pour la plupart des spectacles
A Garnier : les meilleures places (toute catégorie, en particulier celles de l'amphithéâtre ou des loges mal placées) ne sont accessibles que par abonnement, ensuite, très souvent, impossible d'en avoir.

PS2 : et puis il y a des gens comme moi :mrgreen: qui ont repris un billet pour la dernière de Rigoletto du coup : parce que je n'avais pas eu mon Vassalo en entier et qu'il était en mauvaise forme, et qu'Irina Lungu était encore intimidée quand j'ai vu le cast B qui est celui qui conclut la série.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12350
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Billetterie ONP

Message par PlacidoCarrerotti » 25 mai 2016, 19:23

Tu as raison sur ces points : perso, je m'abonne à 35 €, "au cas où".

Toutefois, "avant", c'était toujours plein. Et tout n'est pas de la faute de l'ONP (notamment l'effondrement culturel global de ce pays).
Aujourd'hui, il y a régulièrement des braderies, mais pas pour "arrondir les résultats" (Lissner vient d'écrire aux syndicats qu'ils étaient catastrophiques et qu'il n'y aurait pas de prime d'intéressement) mais bien "pour sauver les meubles", ce qui est très différent.

En vendant à 50 € des places entre 155 et 200 €, Lissner limite la perte, mais elle sera d'au moins 100 € par place, donc de 200.000 € rien que sur cette opération. Quand on se rappelle qu'on a démoli les cloisons de Garnier pour gagner 300.000 euros, je dis : Bravo ! Il n'y a qu'à l'ENA qu'on pratique la science économique comme ça.

Alors, ponctuellement, on peut être content de profiter de ces promos : mais ça ne durera pas éternellement !
Il vaudrait mieux que la jauge soit pleine tous les soirs (avec une tarification étagée) car si l'ONP continue à perdre de l'argent, ça va mal finir.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

paco
Basse
Basse
Messages : 7810
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Billetterie ONP

Message par paco » 25 mai 2016, 19:55

j'ai effectivement entendu parler de cette note interne de S.Lissner, apparemment les finances ne sont pas bonnes depuis un an. Il l'attribue à plusieurs grèves qui ont dégoûté une partie du public et à la diminution de la fréquentation touristique à Paris depuis les attentats.
C'est plausible pour ce qui est du remplissage catastrophique de juillet : avec tout ce qu'on nous promet comme bordel d'ici là, entre les préavis à la SNCF, au contrôle aérien, chez Air France, à la RATP etc., ça ne risque pas d'attirer le touriste chinois ou russe...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8979
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Billetterie ONP

Message par HELENE ADAM » 25 mai 2016, 20:56

PlacidoCarrerotti a écrit : Aujourd'hui, il y a régulièrement des braderies, mais pas pour "arrondir les résultats" (Lissner vient d'écrire aux syndicats qu'ils étaient catastrophiques et qu'il n'y aurait pas de prime d'intéressement) mais bien "pour sauver les meubles", ce qui est très différent.
Je ne crois pas que les résultats 2015 aient été publiés. La prime d'intéressement touchée en 2016 dépend des résultats de 2015 (et pas de ceux d'une saison à cheval sur des bouts d'années comptables autant que je sache ?). Son montant dépend des performances de l'entreprise, je peux te dire comment c'est calculé dans mon accord d'entreprise mais j'ignore totalement le mode de calcul de l'ONP. Si l'intéressement est nul c'est que les performances sont mauvaises, c'est sûr, puisqu'il n'y a pas de bénéfice, mais il faut regarder d'un peu plus près sur l'ensemble de l'année comptable 2015 et pour le moment, je ne crois pas que nous disposions des résultats (sinon je pense que David-Opéra les auraient publiés ici et commentés !).
Les braderies actuelles touchent l'année 2016 qui n'est pas finie et dont on ne peut pas encore juger des performances sur 5 mois seulement.
Reprenons la discussion dès que les comptes 2015 sont publics, ce sera plus clair...

PS : l'interview que Christophe Tardieu, alors directeur adjoint de l'ONP avait donné en 2010, prévoyait la signature d'un accord d'intéressement qui est donc postérieur à cette date.
Je vous mets le lien, il annonce par exemple que Nicolas Joël alors directeur, travaille déjà sur la saison 2015-16.
Beaucoup de détails intéressants par ailleurs

http://www.lenouveleconomiste.fr/christ ... aris-9727/
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités