Waltraud Meier

Les artistes
Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 829
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Waltraud Meier

Message par Franz Muzzano » 24 avr. 2016, 18:05

paco a écrit :
Franz Muzzano a écrit : Je n'ai jamais été vraiment convaincu par son Isolde, sentant toujours un évident manque de "réserve", ni par sa Sieglinde, mais là plus pour des raisons d'approche du rôle. .
Personnellement, bien au contraire, sa Sieglinde reste une référence dans ma mémoire (avec celle de J.Altmeyer, qui aura marqué le rôle pendant deux décennies), l'humanité qu'elle dégageait dans ce rôle était irrésistible. Son Isolde est également une référence, à part Stemme je n'ai vu / entendu personne atteindre un tel sommet d'interprétation ces 20 dernières années, il n'y a pas une seule seconde où elle ne nous scotche pas à notre fauteuil...
Concernant Sieglinde, j'attends de l'interprète qu'elle montre qu'il s'agit du seul rôle de femme "normale" dans toute l'oeuvre de Wagner (ni vierge, ni sorcière, ni déesse, ni "Marie-Madeleine", etc.). la seule "humaine" qui ait "vécu". Il faut qu'elle soit "femelle" dès qu'elle voit Siegmund, et que cela progresse jusqu'au "Wälsungen Blut" qui clôt le I. Et ça, je ne l'ai entendu qu'avec Rysanek en salle, Crespin au disque et évidemment Lehmann, incomparable. Mais tu as raison, un peu aussi avec Altmeyer. Mais pas du tout avec Meier, ni avec aucune Sieglinde actuelle, même quand elles en ont la voix, parfois sublime (Stemme, Kampe).
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8847
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Waltraud Meier

Message par HELENE ADAM » 24 avr. 2016, 18:19

Franz Muzzano a écrit :
paco a écrit :
Franz Muzzano a écrit : Je n'ai jamais été vraiment convaincu par son Isolde, sentant toujours un évident manque de "réserve", ni par sa Sieglinde, mais là plus pour des raisons d'approche du rôle. .
Personnellement, bien au contraire, sa Sieglinde reste une référence dans ma mémoire (avec celle de J.Altmeyer, qui aura marqué le rôle pendant deux décennies), l'humanité qu'elle dégageait dans ce rôle était irrésistible. Son Isolde est également une référence, à part Stemme je n'ai vu / entendu personne atteindre un tel sommet d'interprétation ces 20 dernières années, il n'y a pas une seule seconde où elle ne nous scotche pas à notre fauteuil...
Concernant Sieglinde, j'attends de l'interprète qu'elle montre qu'il s'agit du seul rôle de femme "normale" dans toute l'oeuvre de Wagner (ni vierge, ni sorcière, ni déesse, ni "Marie-Madeleine", etc.). la seule "humaine" qui ait "vécu". Il faut qu'elle soit "femelle" dès qu'elle voit Siegmund, et que cela progresse jusqu'au "Wälsungen Blut" qui clôt le I. Et ça, je ne l'ai entendu qu'avec Rysanek en salle, Crespin au disque et évidemment Lehmann, incomparable. Mais tu as raison, un peu aussi avec Altmeyer. Mais pas du tout avec Meier, ni avec aucune Sieglinde actuelle, même quand elles en ont la voix, parfois sublime (Stemme, Kampe).
Eva-Maria Westbroek et Martina Serafin, avec des moyens vocaux assez éloignés de ceux de Stemme ou même de Kampe, correspondent assez à cette féminité très humaine nécessaire au rôle, je suis tout à fait d'accord, et dans les Sieglinde récentes, ne s'en tirent pas si mal à mon sens. Je rééentendrai la première dans ce rôle à Baden Baden cet été avec une légère inquiétude du fait que sa voix n'évolue pas toujours très bien.
En attendant, la prise de rôle d'Anja Harteros, en principe, à l'automne puis au festival de Salzburg à Pâques l'an prochain.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8528
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Waltraud Meier

Message par Bernard C » 24 avr. 2016, 18:53

La Kampe de Washington il y a fort longtemps comme la jeune Stemme c'etait ça Franz.

Ce n'était pas Rysanek que j'ai entendue en salle dans le rôle ,certes ( Il n'existe aucune autre Rysanek) mais si tu remontes dans le passé je dois me retirer de la discussion.
(Altmeyer chantait assez faux et detonnait régulièrement dans le III même si j'ai beaucoup aimé le tempérament.)

Mais perso je sais tourner la page et parler des vivants .

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 829
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Waltraud Meier

Message par Franz Muzzano » 24 avr. 2016, 19:14

quetzal a écrit :La Kampe de Washington il y a fort longtemps comme la jeune Stemme c'etait ça Franz.

Ce n'était pas Rysanek que j'ai entendue en salle dans le rôle ,certes ( Il n'existe aucune autre Rysanek) mais si tu remontes dans le passé je dois me retirer de la discussion.
(Altmeyer chantait assez faux et detonnait régulièrement dans le III même si j'ai beaucoup aimé le tempérament.)

Mais perso je sais tourner la page et parler des vivants .

Bernard
Mais si l'on parle de ma "Sieglinde idéale" (en exagérant, bien entendu), il y a 30 ans que je la cherche (zut, je retombe sur Rysanek :wink: )

Mais bon, s'il y avait autant de bons Siegfried qu'il y a de bonnes Sieglinde aujourd'hui, je serais comblé ! Comme quoi ce n'est pas héréditaire...
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 829
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Waltraud Meier

Message par Franz Muzzano » 24 avr. 2016, 19:16

HELENE ADAM a écrit :
Eva-Maria Westbroek et Martina Serafin, avec des moyens vocaux assez éloignés de ceux de Stemme ou même de Kampe, correspondent assez à cette féminité très humaine nécessaire au rôle, je suis tout à fait d'accord, et dans les Sieglinde récentes, ne s'en tirent pas si mal à mon sens. Je rééentendrai la première dans ce rôle à Baden Baden cet été avec une légère inquiétude du fait que sa voix n'évolue pas toujours très bien.
En attendant, la prise de rôle d'Anja Harteros, en principe, à l'automne puis au festival de Salzburg à Pâques l'an prochain.
Serafin ? Heureux pour toi que tu ne souffres pas du mal de mer...
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8847
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Waltraud Meier

Message par HELENE ADAM » 24 avr. 2016, 19:41

Franz Muzzano a écrit :
HELENE ADAM a écrit :
Eva-Maria Westbroek et Martina Serafin, avec des moyens vocaux assez éloignés de ceux de Stemme ou même de Kampe, correspondent assez à cette féminité très humaine nécessaire au rôle, je suis tout à fait d'accord, et dans les Sieglinde récentes, ne s'en tirent pas si mal à mon sens. Je rééentendrai la première dans ce rôle à Baden Baden cet été avec une légère inquiétude du fait que sa voix n'évolue pas toujours très bien.
En attendant, la prise de rôle d'Anja Harteros, en principe, à l'automne puis au festival de Salzburg à Pâques l'an prochain.
Serafin ? Heureux pour toi que tu ne souffres pas du mal de mer...
A Bastille avec Skelton leur couple était tout à fait honorable (même si on trouve mieux évidemment.... :D )

Mais de toutes façons, rien d'idéal dans toutes ces distributions... de l'acceptable, ce n'est pas pareil. J'attends Harteros...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 829
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Waltraud Meier

Message par Franz Muzzano » 24 avr. 2016, 19:49

HELENE ADAM a écrit :
Franz Muzzano a écrit :
HELENE ADAM a écrit :
Eva-Maria Westbroek et Martina Serafin, avec des moyens vocaux assez éloignés de ceux de Stemme ou même de Kampe, correspondent assez à cette féminité très humaine nécessaire au rôle, je suis tout à fait d'accord, et dans les Sieglinde récentes, ne s'en tirent pas si mal à mon sens. Je rééentendrai la première dans ce rôle à Baden Baden cet été avec une légère inquiétude du fait que sa voix n'évolue pas toujours très bien.
En attendant, la prise de rôle d'Anja Harteros, en principe, à l'automne puis au festival de Salzburg à Pâques l'an prochain.
Serafin ? Heureux pour toi que tu ne souffres pas du mal de mer...
A Bastille avec Skelton leur couple était tout à fait honorable (même si on trouve mieux évidemment.... :D )

Mais de toutes façons, rien d'idéal dans toutes ces distributions... de l'acceptable, ce n'est pas pareil. J'attends Harteros...
Vocalement elle devrait être superbe...mais tu ne crains pas une certaine "froideur" ? Sieglinde est tout de même très "affamée" et Harteros va, à mon avis, devoir beaucoup forcer sa nature.
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8528
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Waltraud Meier

Message par Bernard C » 24 avr. 2016, 19:59

Harteros a ses fans exactement de la même façon que W.Meier.

Elle fait "style."

Peu importe les aigus , le maniérisme passe partout quelque soit le rôle , elle a ses admirateurs qui se pâment à sa seule evocation.

Pour le coup si pour certains Rysanek est la baseline des Sieglinde modernes...avec Harteros c'est les antipodes.
Un peu ce que Meier était à Nilsson dans Isolde et encore ça reste à voir... !
:mrgreen:

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 829
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Waltraud Meier

Message par Franz Muzzano » 24 avr. 2016, 20:02

quetzal a écrit :
Pour le coup si pour certains Rysanek est la baseline des Sieglinde modernes...avec Harteros c'est les antipodes.
Un peu ce que Meier était à Nilsson dans Isolde et encore ça reste à voir... !
:mrgreen:

Bernard
Pas mieux 8)
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12227
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Waltraud Meier

Message par PlacidoCarrerotti » 24 avr. 2016, 20:18

Franz Muzzano a écrit :
quetzal a écrit :
Pour le coup si pour certains Rysanek est la baseline des Sieglinde modernes...avec Harteros c'est les antipodes.
Un peu ce que Meier était à Nilsson dans Isolde et encore ça reste à voir... !
:mrgreen:

Bernard
Pas mieux 8)
Je passe ...
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 22 invités