Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Les artistes
Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2530
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par Loïs » 07 juin 2017, 16:47

jerome a écrit :
07 juin 2017, 16:26
Loïs a écrit :
07 juin 2017, 15:50
n'allez pas croire que même sous la torture je puisse vanter les sirènes d'alarme slovaques ou bataves
C'est un peu lassant, cette caricature qui, même de loin, ne correspond à aucune réalité! :roll: :roll:
si je faisais dans la finesse cela se saurait depuis le temps :mrgreen:

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3468
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par Stefano P » 07 juin 2017, 17:00

En tout cas, ce qui est assez fascinant dans nos échanges, c'est l'inaltérable certitude du fan, dont la carapace d'admiration inconditionnelle ne peut jamais être entamée, quel que soit l'argument qui lui est opposé : ça glisse comme l'eau de pluie sur les plumes du canard ! :P

"Les moyens sont immenses, la voix est large, le chant est arrogant et la virtuosité, imparable ! L'idéal ! On n'a pas fait mieux !"

Ite, missa est !
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7929
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par jerome » 07 juin 2017, 17:33

Stefano P a écrit :
07 juin 2017, 17:00
En tout cas, ce qui est assez fascinant dans nos échanges, c'est l'inaltérable certitude du fan, dont la carapace d'admiration inconditionnelle ne peut jamais être entamée, quel que soit l'argument qui lui est opposé : ça glisse comme l'eau de pluie sur les plumes du canard ! :P
1) je veux croire quand même que le but n'est pas d'entamer cette "carapace d'admiration" pour reprendre ton terme ...
2) On peut opposer beaucoup d'arguments dans une discussion, c'est ce qui en fait la richesse. Pour autant les arguments en question, si intéressants soient ils, ne sont pas, en tout cas de la manière dont ils ont été exposés, de nature à détruire les miens ...
3) Je ne suis pas qu'un fan ( ce qui est très réducteur et très très éloigné de la réalité!) et ma "fanitude" n'est pas sans raison ...

Quant à cette phrase, j'aimerais bien savoir ce qui, selon toi, y est objectivement faux:
"Les moyens sont immenses, la voix est large, le chant est arrogant et la virtuosité, imparable !"

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3468
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par Stefano P » 07 juin 2017, 18:13

jerome a écrit :
07 juin 2017, 17:33
Quant à cette phrase, j'aimerais bien savoir ce qui, selon toi, y est objectivement faux:
"Les moyens sont immenses, la voix est large, le chant est arrogant et la virtuosité, imparable !"
Et n'oublie pas de citer la fin, pour moi le passage le plus signifiant : "L'idéal ! On n'a pas fait mieux !"
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7929
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par jerome » 07 juin 2017, 18:19

Ben oui mais je les connais toutes les interprétations de cet air très difficile! En studio comme en live! :wink:

Et oui! On a fait beaucoup moins bien, presque aussi bien mais jamais mieux! Même Deutekom que je tiens pour une Odabella flamboyante et fièrement campée ne réussit pas tout à fait aussi bien cet air que Sutherland.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par aroldo » 07 juin 2017, 21:23

Stefano P a écrit :
07 juin 2017, 18:13
jerome a écrit :
07 juin 2017, 17:33
Quant à cette phrase, j'aimerais bien savoir ce qui, selon toi, y est objectivement faux:
"Les moyens sont immenses, la voix est large, le chant est arrogant et la virtuosité, imparable !"
Et n'oublie pas de citer la fin, pour moi le passage le plus signifiant : "L'idéal ! On n'a pas fait mieux !"
Cela dit, une fois, il y a très longtemps (ça devait être sur FO), j'ai demandé à Jérôme, pour régler définitivement cette question, s'il y avait des rôles où il ne plaçait pas Sutherland au sommet de sa hiérarchie : il m'avait répondu Adriana Lecouvreur et Suor Angelica.

Une chose amusante est qu'il s'agit, paradoxalement, de mon Adriana Lecouvreur préférée et d'une des Suor Angelica que j'aime le mieux, alors qu'il y a une multitude de chanteuses qui ont ma préférence pour Traviata, Leonora, Lucia, Norma etc. :mrgreen:
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7929
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par jerome » 07 juin 2017, 21:30

aroldo a écrit :
07 juin 2017, 21:23
Cela dit, une fois, il y a très longtemps (ça devait être sur FO), j'ai demandé à Jérôme, pour régler définitivement cette question, s'il y avait des rôles où il ne plaçait pas Sutherland au sommet de sa hiérarchie : il m'avait répondu Adriana Lecouvreur et Suor Angelica.
ben je confirme que dans ces 2 rôles, elle est certes très bien mais Renata Scotto (qu'en général pourtant je n'aime pas des masses) lui est très supérieure.

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3468
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par Stefano P » 07 juin 2017, 21:41

jerome a écrit :
07 juin 2017, 21:30
aroldo a écrit :
07 juin 2017, 21:23
Cela dit, une fois, il y a très longtemps (ça devait être sur FO), j'ai demandé à Jérôme, pour régler définitivement cette question, s'il y avait des rôles où il ne plaçait pas Sutherland au sommet de sa hiérarchie : il m'avait répondu Adriana Lecouvreur et Suor Angelica.
ben je confirme que dans ces 2 rôles, elle est certes très bien mais Renata Scotto (qu'en général pourtant je n'aime pas des masses) lui est très supérieure.
Et Olivero (pour Adriana) l'est aussi (supérieure) ; sur le plan de l'articulation et de l'intelligence du texte, on est même carrément sur une autre planète...
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par aroldo » 07 juin 2017, 21:44

Vous voyez que vous pouvez être d'accord !
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par aroldo » 07 juin 2017, 21:46

Il m'est d'ailleurs avis que vous êtes bien plus proches que ce que vous pensez vous-même ;)
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 23 invités