Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Les artistes
Répondre
Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1754
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par aroldo » 09 nov. 2017, 19:43

Mais il y a pas mal de transpositions vers l'aigu, non ?


Pour le Dialogue des carmélites, elle a carrément créé Lidoine dans la version anglaise (Zadek à Vienne, Gencer à Milan, Price au Met, je crois, Crespin à Paris ... qui dit mieux pour un rôle ? Même si Blanche n'est pas mal non plus avec Zeani, Seefried et Duval). Et c'est un rôle qu'elle a assez aimé pour le reprendre à Sidney en fin de carrière (avec d'excellentes critiques pour elle et l'ensemble de la production et de la distribution, d'ailleurs).
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2785
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par Loïs » 10 nov. 2017, 09:40

PlacidoCarrerotti a écrit :
09 nov. 2017, 17:19
Loïs a écrit :
09 nov. 2017, 15:37
Je confesse que j''écoute en boucle Semiramide depuis cet été (je ne connaissais que Caballé)
Tu reconnais l'ouvrage ?
Y a plein de notes en plus! :lol:

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 852
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par Peleo » 10 nov. 2017, 09:57

En ce qui concerne les notes en plus, mon plus grand étonnement fut l'écoute de l'Agitata da due venti par Bartoli, alors que je ne connaissais l'air que chanté par Caballé.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12375
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par PlacidoCarrerotti » 10 nov. 2017, 10:21

Peleo a écrit :
10 nov. 2017, 09:57
En ce qui concerne les notes en plus, mon plus grand étonnement fut l'écoute de l'Agitata da due venti par Bartoli, alors que je ne connaissais l'air que chanté par Caballé.
Spécialité de Montserrat : chanter des airs que personne ne connaissait pour en éliminer les difficultés sans que personne ne le remarque.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1754
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par aroldo » 10 nov. 2017, 12:49

Les auditeurs qui ont découvert Da Tempesta (dans Jules César) par Tebaldi ont vraiment dû avoir un choc quand ils ont entendu l'air chanté avec les notes ...
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 561
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret
Contact :

Re: Dame Joan Sutherland - La Stupenda (1926 - 2010)

Message par fomalhaut » 10 nov. 2017, 14:23

PlacidoCarrerotti a écrit :
10 nov. 2017, 10:21
Peleo a écrit :
10 nov. 2017, 09:57
En ce qui concerne les notes en plus, mon plus grand étonnement fut l'écoute de l'Agitata da due venti par Bartoli, alors que je ne connaissais l'air que chanté par Caballé.
Spécialité de Montserrat : chanter des airs que personne ne connaissait pour en éliminer les difficultés sans que personne ne le remarque.
Vrai...mais, du temps de sa splendeur, la voix était belle !

fomalhaut

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 27 invités