Lynne Dawson au Châtelet le 12/12/2004

Représentations
Répondre
Avatar du membre
Lanou
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 114
Enregistré le : 06 nov. 2004, 00:00

Lynne Dawson au Châtelet le 12/12/2004

Message par Lanou » 12 déc. 2004, 14:46

Ce dimanche, Lynne Dawson chantait des extraits de The Fairy Queen, l'air d'Almirena, lascia ch'io pianga, de giulo cesare piangero la sorte mia, e theodora, with darkness deep, d'Agrippina ho un non so che nel cor. Un peu frusté qu'elle n'ose pas beaucoup de variations, il faut lui reconnaître une beauté de timbre angélique, avec des aigus d'une pureté qui feraient presque oublier ceux de Farinelli, le film :roll: :oops: :? :lol: ... Enfin... l'ensemble qui l'accompagnait, de l'academy of saint martin in the fields, jouait parfois aussi faux que quand ma grand-mère chante j'ai 2 amours, mon pays et paris en voix de tête... la déformation des sons fait penser parfois à un microsillon ne tournant pas à la bonne vitesse... je les soupçonne de jouer faux pour éviter que l'on s'endorme :twisted: . En tout cas, il faut reconnaître à cette chanteuse un souffle sur lequel repose sa confiance(et sa voix, aussi...), des aigus lumineux, véritablement, un médium charnu et on entend bien l'effort qu'elle fait pour se faire comprendre dans une langue pas forcément facile à chanter, à savoir l'anglais. Donc bilan mitigé, pour un dimanche matin, il aurait fallu tout de même tenter de chanter des choses plus entraînantes et (en)chantantes que cette contemplation narcissique d'une vaporeuse égérie élégiaque.
Gioir!
Sempre libera degg'io
Follegiare di gioia in gioia
Vo'che scorra il viver mio
Pei sentieri del piacer.

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 12 déc. 2004, 16:50

zut, on s'est ratés! tu étais où? moi en corbeille trois quarts.

je partage à peu près tes impressions
RR

Avatar du membre
Lanou
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 114
Enregistré le : 06 nov. 2004, 00:00

Message par Lanou » 13 déc. 2004, 13:27

je me suis posé au premier rang du premier balcon :D , c'est vrai que les places chères sont quand même pas mal...
Gioir!
Sempre libera degg'io
Follegiare di gioia in gioia
Vo'che scorra il viver mio
Pei sentieri del piacer.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 13 déc. 2004, 23:53

N'épiloguons pas sur les cordes de St-Martin-des-Champs hier matin. Je suis au moins content d'avoir vu John Constable au clavecin, un mythe pour moi ; je le croyais mort de surcroît !

Dawson m'a laissé sur une impression mitigée, à part her marvellous dress. D'abord, j'avais l'impression que la voix n'était pas bien chauffée, mais chanter à 11h du matin, c'est d'un barbare ! Je l'ai trouvée élégante, lumineuse, moelleuse, d'une précision et d'un souffle enviables, mais outre la prudence dans l'ornementation (Lascia ch'io pianga était quand même très intéressant), j'ai trouvé que ça manquait un peu de poids expressif. La scène de la prison de Theodora était bien superficielle, et Cléopâtre assez lisse. Mais avec un accompagnement aussi lénifiant ? Quant au bis (Alleluia du motet romain de Haendel "Saeviat tellus"), il manquait de feu et d'enthousiasme.
J'ai l'impression qu'elle fait partie de ces chanteuses très bien élevées, qui ont quand même besoin d'un chef pour sortir du registre aimable, et finalement pour sortir d'elles-mêmes : voir ce qu'elle a pu donner avec Minko dans Ariodante ou avec Jacobs dans l'opéra de Graun (elle y chante Cornelia). De sorte que Purcell lui allait bien mieux hier: cet Evening Hymn était le plus réussi du concert, m'a-t-il semblé, avec un Alleluia délicat, admirablement phrasé et gradué.

Je signale une merveille par Dawson, un programme de mélodies anglaises du XXe siècle : "In my island", chez Hyperion. Admirable de bout en bout, et dans des registres mélancoliques et rêveurs qui lui vont comme un gant.

B., qui était hier tapi dans la corbeille, comme l'aspic de Cléopâtre.

Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Message par lachlan » 28 févr. 2005, 15:47

Lynne Dawson, comme je l'ai écrit dans le fil RichardIII, était méconnaissable dans sa prise de rôle. Pourtant en anglais, une langue qu'elle affectionne. Je suis un peu perplexe quand à son avenir...

L. (qui veut lui aussi jouer les Cassandre)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 79 invités