Haïm/Cangemi

Représentations
Avatar du membre
Nerone
Alto
Alto
Messages : 335
Enregistré le : 07 juin 2003, 23:00
Localisation : Paris

Haïm/Cangemi

Message par Nerone » 03 déc. 2004, 23:44

Chronique d'un désastre attendu...

Soirée épouvantable, inimaginable, exécrable... je ne sais que dire, j'aurai voulu oser hurler de mon balcon pour contrecarrer l'unanimité innocente.

Avec quel aplomb Mlle Haïm balaye d'un revers de main toutes les révolutions : à l'écouter, on croirait que Leonhardt, Kuijken, Harnoncourt n'ont fait que pisser dans des violons... d'époque. Le bout de Te Deum qui annonçait, pas encore synthétique, l'Eurovision, devait être plus honnête, et ne prétendait pas, lui à une certaine authenticité de style. Il y a eu la fantaisie des débuts, glamours en diable, et puis il a fallu se poser des questions.

La fantaisie s'est transformée en n'importe quoi, absolu ce soir. Clinquant, ce Concert d'Astrée sans recherche de couleur, de phrasé, de rien, tempi de sénateur, c'est réparti comme en 40, un Leppard n'aurait rien renié. Oh, il y a le ballet de la Haïm, qui vous joue trois notes de clavecin, pour faire genre, mais ça ne suffit plus, il faudrait que la flûte ne manque pas tant de doigts, que le violon solo ne manque pas tant d'oreille.

Et Cangemi, qui a ses éclairs de génie, qui chante faux ici, d'un bout à l'autre, avec ces cadences et ornements saugrenus qu'elle marque, à peine, la voix délabrée par de monstrueux ambitus vivaldiens, où elle est la meilleure toujours, comme sacrifiée. Et Bach, vraiment, qui demande de la lumière n'est pas pour elle. Jouer les Durastanti, les Cuzzoni dans des bis que je n'aurai pas la patience de suivre n'y changera rien.

Et puis peu importe, d'autres diront sans doute que c'était génial, parce qu'il y avait dans le continuo un théorbe...

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 2997
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Re: Haïm/Cangemi

Message par EdeB » 03 déc. 2004, 23:51

Nerone a écrit :Avec quel aplomb Mlle Haïm balaye d'un revers de main toutes les révolutions : à l'écouter, on croirait que Leonhardt, Kuijken, Harnoncourt n'ont fait que pisser dans des violons... d'époque. Le bout de Te Deum qui annonçait, pas encore synthétique, l'Eurovision, devait être plus honnête, et ne prétendait pas, lui à une certaine authenticité de style. Il y a eu la fantaisie des débuts, glamours en diable, et puis il a fallu se poser des questions.
:clap: :clap: :clap: :clap: en général en ce qui concerne E "Ahimè" et pas que pour ce concert auquel je n'étais pas. Elle est la plus grosse déception que j'ai entendu dans ce répertoire.

Avatar du membre
Nerone
Alto
Alto
Messages : 335
Enregistré le : 07 juin 2003, 23:00
Localisation : Paris

Message par Nerone » 03 déc. 2004, 23:54

J'étais sûr qu'il te plairait, celui-là ! :kissing:

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 04 déc. 2004, 00:26

En ce qui te concerne au moins, caro Nerone, c'était parfaitement exécuté !

JCH
Messages : 9
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Localisation : Lyon-France

Message par JCH » 04 déc. 2004, 08:48

ENFIN !!!!!
Moi qui croyais être le seul a trouvé la dame complétement à coté de la plaque ! Vivement que cette mode passe !
Je n'étais pas au concert mais je connais bien la béte pour avoir bosser avec elle et je trouve que depuis quelque temps elle part complétement en live. On frise le rondo vinisiano à certain moment... :nono:
Merci pour ce compte rendu qui me rassure: je ne suis pas le seul !
JCH

Avatar du membre
Rameau
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 12 oct. 2003, 23:00
Contact :

Message par Rameau » 04 déc. 2004, 11:41

Bon, ben je faisais partie hier soir de la masse innocente... Non pas que je trouve Haïm absolument géniale, ni que je n'aie pas entendu les fausses notes à peu près à tous les pupitres; mais l'ensemble m'a paru honnête du point de vue orchestral. Une bizarrerie assez étrange mais pas totalement inintéressante est constituée par l'écriture très compliquée des ornements des da capo: dans certains cas c'était assez réussi (hautbois au début du Delirio), dans d'autres assez farfelus et hors de portée des interprètes, mais cette vision maximaliste de la variation des da capo méritait d'être tentée. Du point de vue vocal, le Bach était une erreur: visiblement Cangemi l'a appris pour ce concert, et elle était d'autant moins à l'aise que la langue allemande ne semble pas être son fort (Jauzet Gott!) -mais même l'Alleluia était hors jeu.
Il Delirio Amoroso, que Cangemi a déjà beaucoup chanté (concert de Jacobs Cité de la Musique et Montpellier) est au contraire tout à fait dans ses cordes, et si Cangemi/Haïm ne vaut certainement pas Kozena/Minkowski, on a asisté à quelques beaux moments vocaux, par exemple l'air lent. Les solistes instrumentaux m'ont paru, hors leurs fausses notes épisodiques, fort bons. Stéphanie-Marie Degand, la violoniste, a une liberté et une audace qui me convainquent toujours, quel dommage que cela passe systématiquement par des couacs souvent retentissants! Ce qu'ont fait la flûtiste et le hautboïste étaient en revanche vraiment réussis.

Avatar du membre
Nerone
Alto
Alto
Messages : 335
Enregistré le : 07 juin 2003, 23:00
Localisation : Paris

Message par Nerone » 04 déc. 2004, 11:52

J'avais adoré Cangemi avec Jacobs, et je me faisais une joie de l'entendre à nouveau dans Delirio Amoroso, mais la voix a vraiment beaucoup changé en trois ans, et malgré de beaux accents, elle semble ne plus tenir la distance. Hautbois et flûte m'ont semblé tout sauf à la hauteur des ornements luxuriants, voire parfois hideux interprétés ici.

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 04 déc. 2004, 12:19

et que pensez vous du trompettiste?

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 06 janv. 2005, 16:02

Le concert est en train de passer sur France Musiques... Je trouve pas ça terrible.

Je ne connais pas ces oeuvres alors je ne peux pas tellement commenter mais je trouve que Cangemi a l'air d'essayer de faire du Dessay.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 06 janv. 2005, 16:09

Je doute fort et de cette intention et de ce résultat.
En tout cas, elle est sensiblement moins à l'aise que d'ordinaire dans Haendel, et l'accompagnement semble très perfectible !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 85 invités