James Levine

Les artistes
Répondre
Avatar du membre
Il prezzo
Alto
Alto
Messages : 445
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: James Levine

Message par Il prezzo » 11 déc. 2017, 17:57

Adalbéron a écrit :
11 déc. 2017, 16:21
À mon avis, c'est dans l'art qu'il faut chercher de l'idéalité régulatrice, mais pas dans les artistes. Protestantisme artistique.
++ (de la part d'un protestant et fier de l'être... :D )

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12827
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: James Levine

Message par PlacidoCarrerotti » 11 déc. 2017, 23:44

A Salzbourg, à la fin des années 80, j'avais fréquenté pendant une quinzaine de jours une bande de jeunes gens de mon âge, et de toutes nationalités. Nous discutions et picolions après les concerts...

L'un des garçons était un quinzième sous-assistant chef d'orchestre. Un soir, il nous avait raconté avec une certaine gourmandise que le maestro dont il était l'adjoint (père de famille, autour de 70 ans) était rentré dans sa chambre le matin même (ils logeaient dans le même hôtel), sortant de la douche, avec une simple serviette autour de la taille.
Il s'était empressé de satisfaire les désirs de celui-ci. Le reste de la semaine, il nous avait traité avec un certain dédain, trop fier d'être le mignon du jour de cette star de la b(r)aguette.
Bon : peut-être l'intéressé était-il mythomane ? La bisexualité du chef était de notoriété publique à l'époque en tous cas.
Admettons, "for the sake of argument", que l'histoire soit vraie : si ce chef était encore vivant aujourd'hui, le jeune homme expliquerait-il qu'il avait été harcelé ?
L'attitude du chef était typiquement celle d'un prédateur, visiblement habitué à ce qu'on lui cède en tout. Mais en l'occurrence la proie ne s'était pas franchement défendue.

Entendons-nous bien : je ne nie pas l'existence du harcèlement, la difficulté de dire non, la pression, le mécanisme de l'engrenage, l'abus de faiblesse par adulte ayant autorité, des vies détruites, le mécanisme des "petits pas" (ou "de la grenouille ébouillantée") qui fait qu'on peut être conduit à faire quelque chose qu'on aurait normalement jamais accepté de faire, etc.
Mais il y a aussi des jeunes gens sans scrupules qui savent exploiter ces opportunités (ça marche aussi pour les femmes : je peux vous raconter comment une copine de copine a fait sa carrière dans l'audiovisuel).
Les plus vieux sont les vraies coupables, utilisant leur pouvoir pour satisfaire leurs appétits. Mais il n'y a pas nécessairement que des petits saints en face.
Ceci étant dit, cela ne s'applique pas nécessairement au cas Levine, pas plus que ça ne le disculpe.
Je me souviens qu'à la même époque, j'avais réussi à récupérer une place pour Don Giovanni dirigé par Karajan sans passer dans le plumard de celui qui les vendait (j'étais mignon à l'époque). D'autres avaient moins de pudeurs que moi qui acceptaient de passer à la casserole sans trop de scrupules


On m'avait rapporté que Bacquier, un peu énervé par un fan qui lui demandait comment il avait fait une carrière internationale, avait répondu : "Si vous voulez tout savoir, j'ai percé sans être percé".

A part ça, comment peut-on encore tolérer que Daniel Cohn-Bendit puisse avoir une chronique de donneur de leçons sur Europe 1 ?
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

RV
Alto
Alto
Messages : 292
Enregistré le : 28 mars 2005, 23:00

Re: James Levine

Message par RV » 12 déc. 2017, 11:00

Ouais, une des "victimes" de James Levine a affirmé que tant que vous satisfaisiez les "caprices" du maestro vous étiez au centre de son attention musicale mais que vous dégringoliez aussi vite lorsque vous vous rebelliez. Plusieurs de ces "victimes " auraient d'ailleurs laisser tomber leur carrière musicale.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19743
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: James Levine

Message par JdeB » 12 déc. 2017, 11:18

On ne dit jamais que Lully était pédophile (l'affaire du petit page Brunet qui lui a valu sa disgrâce auprès de Louis XIV). La laideur morale et le génie artistique sont deux choses bien différentes...Exemples multiples...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12827
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: James Levine

Message par PlacidoCarrerotti » 12 déc. 2017, 12:01

RV a écrit :
12 déc. 2017, 11:00
Ouais, une des "victimes" de James Levine a affirmé que tant que vous satisfaisiez les "caprices" du maestro vous étiez au centre de son attention musicale mais que vous dégringoliez aussi vite lorsque vous vous rebelliez. Plusieurs de ces "victimes " auraient d'ailleurs laisser tomber leur carrière musicale.
Pour être précis, la première victime à s'être déclarée, Ashok Pai n'a jamais cherché à obtenir quoique ce soit : il avait 15 ans à l'époque.
Si les faits sont avérés, cela s'apparente à un viol.
Par ailleurs, si le jeune garçon avait 16 ans, ce n'en était pas un selon les lois de l'Illinois en vigueur à l'époque 8O

Les autres victimes expliquent en effet qu'elles ont eu des faveurs professionnelles en retour : c'est une situation différente.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1644
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: James Levine

Message par elisav » 12 déc. 2017, 12:45

PlacidoCarrerotti a écrit :
12 déc. 2017, 12:01

Pour être précis, la première victime à s'être déclarée, Ashok Pai n'a jamais cherché à obtenir quoique ce soit : il avait 15 ans à l'époque.
Si les faits sont avérés, cela s'apparente à un viol.
Par ailleurs, si le jeune garçon avait 16 ans, ce n'en était pas un selon les lois de l'Illinois en vigueur à l'époque 8O
L’état d’Illinois a arrêté l’enquête; Levine ne sera pas poursuivi en justice dans le cas d’Ashok Pai. Les raisons citées: les lois en vigueur au moment des faits et la prescription.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12827
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: James Levine

Message par PlacidoCarrerotti » 12 déc. 2017, 13:44

elisav a écrit :
12 déc. 2017, 12:45
PlacidoCarrerotti a écrit :
12 déc. 2017, 12:01

Pour être précis, la première victime à s'être déclarée, Ashok Pai n'a jamais cherché à obtenir quoique ce soit : il avait 15 ans à l'époque.
Si les faits sont avérés, cela s'apparente à un viol.
Par ailleurs, si le jeune garçon avait 16 ans, ce n'en était pas un selon les lois de l'Illinois en vigueur à l'époque 8O
L’état d’Illinois a arrêté l’enquête; Levine ne sera pas poursuivi en justice dans le cas d’Ashok Pai. Les raisons citées: les lois en vigueur au moment des faits et la prescription.
Soit il n'y a pas délit vis à vis des lois de l'Illinois en vigueur à l'époque, soit il y a délit, mais celui-ci est couvert par la prescription : arguer des deux à la fois, c'est incompatible en termes de logique pure.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
Franz Muzzano
Baryton
Baryton
Messages : 1070
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: James Levine

Message par Franz Muzzano » 12 déc. 2017, 13:58

PlacidoCarrerotti a écrit :
11 déc. 2017, 23:44
A part ça, comment peut-on encore tolérer que Daniel Cohn-Bendit puisse avoir une chronique de donneur de leçons sur Europe 1 ?
+ 1000
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1644
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: James Levine

Message par elisav » 12 déc. 2017, 14:16

PlacidoCarrerotti a écrit :
12 déc. 2017, 13:44

Soit il n'y a pas délit vis à vis des lois de l'Illinois en vigueur à l'époque, soit il y a délit, mais celui-ci est couvert par la prescription : arguer des deux à la fois, c'est incompatible en termes de logique pure.
Oui, j’ai remarqué aussi qu’il y avait une incompatibilité dans ce que j’ai lu... Il s’agit probablement de la première raison: les lois en vigueur à l’époque. En tous cas, l’enquête est arrêtée.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19743
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: James Levine

Message par JdeB » 13 déc. 2017, 09:26

PlacidoCarrerotti a écrit :
11 déc. 2017, 23:44
je ne nie pas l'existence du harcèlement, la difficulté de dire non, la pression, le mécanisme de l'engrenage, l'abus de faiblesse par adulte ayant autorité, des vies détruites, le mécanisme des "petits pas" (ou "de la grenouille ébouillantée") qui fait qu'on peut être conduit à faire quelque chose qu'on aurait normalement jamais accepté de faire, etc.
Mais il y a aussi des jeunes gens sans scrupules qui savent exploiter ces opportunités (ça marche aussi pour les femmes : je peux vous raconter comment une copine de copine a fait sa carrière dans l'audiovisuel).
Les plus vieux sont les vraies coupables, utilisant leur pouvoir pour satisfaire leurs appétits. Mais il n'y a pas nécessairement que des petits saints en face.
Absolument !

D'autant que la jeunesse d'aujourd'hui est de plus en plus putassière (c'est vrai dans le monde du BB comme dans celui de l'opéra quelque soit la sociologie et le niveau d'étude)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 35 invités