Les projets d'Angela Gheorghiu

Les artistes
Avatar du membre
philopera
Ténor
Ténor
Messages : 934
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les projets d'Angela Gheorghiu

Message par philopera » 04 août 2018, 11:38

C'est dommage je trouvais le sujet des bis très intéressant
Mais visiblement cela indispose micaela donc je vais m’arrêter là
bonne journée et bon week end sous la canicule

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8369
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Les projets d'Angela Gheorghiu

Message par jerome » 04 août 2018, 11:56

philopera a écrit :
04 août 2018, 09:09
Il n’empêche que lorsqu'on examine les prestations des glorieux artistes des années 50-70 ( j'ai cité Callas mais aussi Sutherland Caballe..) je crois pouvoir dire sans me tromper que le bis était exceptionnel voire inexistant.
Sutherland a bissé une fois la scène de la folie de Lucia di Lammermoor dans les années 60 ainsi que la cabalette de Marie (La Fille du régiment), Pavarotti a bissé Una furtiva lagrima (Elisir d'amore) et e lucevan le stelle (Tosca), Corelli a bissé aussi une fois e lucevan le stelle, Di Stefano a bissé La donna e mobile (Rigoletto), Bonisolli a bissé le di quella pira (Trovatore), Bergonzi a bissé le Ah si ben mio (mais pas le di quella pira ... lol) (Trovatore), Sills a une seule fois bissé la prière de Maria Stuarda, Caballé, Cuberli, Gasdia, Raimondi, Dara, Furlanetto et tous les chanteurs sous la direction d'Abbado ont repris en fin de représentation du Viaggio a Reims la stretta conclusive du grand ensemble concertant à 14 voix fra dolci e cari palpiti (ce qui a été refait ultérieurement par Abbado et d'autres chefs), Piero Cappuccilli et Ruggero Raimondi ont bissé le Suoni la tromba (I Puritani), Ramey a bissé la cabalette d'Attila, Cappuccilli a bissé la cabalette d'Ezio (Attila), la stretta du duo Malatesta/Don Pasquale est très souvent bissée parce qu'elle est jouissive, plus près de nous Matteuzzi a bissé l'air de Tonio aux 9 contre-uts (La Figlia del reggimento) et Florez en a fait autant (La Fille du régiment) ... voilà quelques exemples mais il y en a d'autres. :wink:

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3480
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les projets d'Angela Gheorghiu

Message par micaela » 04 août 2018, 12:04

Ce qui m'énerve, c'est le fait de s'étendre sur les bis , alors qu'ici ce n'est pas le fond du problème (c'est plus la réaction de Gheorghiu et sa façon de s'expliquer a posteriori).
Ca fait en plus la nième fois qu'on a ce débat, à chaque fois qu'il y a un bis quelque part. Au lieu de multiplier ces digressions, autant ouvrir un fil spécifique, non ?
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2029
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Les projets d'Angela Gheorghiu

Message par Efemere » 04 août 2018, 12:17

micaela a écrit :
04 août 2018, 12:04
Ce qui m'énerve, c'est le fait de s'étendre sur les bis , alors qu'ici ce n'est pas le fond du problème (c'est plus la réaction de Gheorghiu et sa façon de s'expliquer a posteriori).
Ca fait en plus la nième fois qu'on a ce débat, à chaque fois qu'il y a un bis quelque part. Au lieu de multiplier ces digressions, autant ouvrir un fil spécifique, non ?
Au lieu de râler, tu n'as qu'à ouvrir ce fil, non ?

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1630
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: Les projets d'Angela Gheorghiu

Message par elisav » 04 août 2018, 12:19

HELENE ADAM a écrit :
04 août 2018, 08:11
Il ne faut pas raisonner à l'envers : un "bis" correspond en général à une interprétation exceptionnelle (ou à un moment de rencontre exceptionnel entre un artiste et son public : Francesco Meli a été bissé chez lui à Gêne lors de son premier Tosca dans "Lucevan" et je pense que c'est exactement le cas de figure du "bonheur" d'un public face à son ténor qui chante enfin cet air emblématique du ténor).
Intéressant ce cas de figure du bonheur d’un public face à SON ténor !
À quoi ça correspondrait à Paris ?
Camarena pourrait offrir un bis dans Don Pasquale à Garnier la saison prochaine, mais il n’est absolument pas LE ténor du public parisien. Grigolo pourrait bisser Una furtiva lagrima à Bastille, mais il n’est pas non plus LE ténor du public parisien.
A part JK, je ne vois pas qui est considéré par le public lyricomane parisien comme SON ténor. Pourrait-on espérer un (ou plusieurs) bis du Lucevan de JK la saison prochaine ? :D

Par ailleurs, même si en principe les bis correspondent à des interprétations exceptionnelles, en pratique les choses sont plus compliquées...
Dans le cas de Radvanovsky, après son premier bis tout à fait spontané, le public s’attendait à un bis au cours des représentations suivantes et il a exigé « le sien ».
Il y a aussi l’épisode de la rivalité Camarena/Florez au Met. En 2014, Camarena a remplacé Florez dans la Cenerentola pour 3 représentations et son succès a été tel qu’il a bissé la cabalette du deuxième acte. Chose qui a beaucoup irrité Florez, qui a lui aussi bissé sa cabalette à son retour pour la dernière représentation de Cenerentola. D’aucuns ont dit que le bis de Florez était prévu d’avance et il n’était pas le reflet de l’enthousiasme du public.

P.S. Je viens de voir que Hiero dit à peu près la même chose que moi au sujet des bis récurrents de Radvanovsky.
P.P.S. Si, si, JK est le centre d’un certain monde !

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8369
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Les projets d'Angela Gheorghiu

Message par jerome » 04 août 2018, 14:34

elisav a écrit :
04 août 2018, 12:19
Si, si, JK est le centre d’un certain monde !
Mais c'était le cas aussi pour Callas, Tebaldi, Sutherland, Caballé, Domingo, Pavarotti, Carreras, ... Franchement ce n'est pas pire pour Kaufmann.

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1630
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: Les projets d'Angela Gheorghiu

Message par elisav » 04 août 2018, 18:00

jerome a écrit :
04 août 2018, 14:34
elisav a écrit :
04 août 2018, 12:19
Si, si, JK est le centre d’un certain monde !
Mais c'était le cas aussi pour Callas, Tebaldi, Sutherland, Caballé, Domingo, Pavarotti, Carreras, ... Franchement ce n'est pas pire pour Kaufmann.
Oui, mais leurs carrières se sont croisées et il y avait ainsi à tout moment plusieurs centres du monde.
Aujourd’hui il y a des planètes plus ou moins brillantes et des satellites, mais seul JK concentre comme un soleil l’attention et la vénération d’un certain monde lyricomane. :mrgreen:

Avatar du membre
philopera
Ténor
Ténor
Messages : 934
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les projets d'Angela Gheorghiu

Message par philopera » 04 août 2018, 18:09

jerome a écrit :
04 août 2018, 11:56
philopera a écrit :
04 août 2018, 09:09
Il n’empêche que lorsqu'on examine les prestations des glorieux artistes des années 50-70 ( j'ai cité Callas mais aussi Sutherland Caballe..) je crois pouvoir dire sans me tromper que le bis était exceptionnel voire inexistant.
Sutherland a bissé une fois la scène de la folie de Lucia di Lammermoor dans les années 60 ainsi que la cabalette de Marie (La Fille du régiment), Pavarotti a bissé Una furtiva lagrima (Elisir d'amore) et e lucevan le stelle (Tosca), Corelli a bissé aussi une fois e lucevan le stelle, Di Stefano a bissé La donna e mobile (Rigoletto), Bonisolli a bissé le di quella pira (Trovatore), Bergonzi a bissé le Ah si ben mio (mais pas le di quella pira ... lol) (Trovatore), Sills a une seule fois bissé la prière de Maria Stuarda, Caballé, Cuberli, Gasdia, Raimondi, Dara, Furlanetto et tous les chanteurs sous la direction d'Abbado ont repris en fin de représentation du Viaggio a Reims la stretta conclusive du grand ensemble concertant à 14 voix fra dolci e cari palpiti (ce qui a été refait ultérieurement par Abbado et d'autres chefs), Piero Cappuccilli et Ruggero Raimondi ont bissé le Suoni la tromba (I Puritani), Ramey a bissé la cabalette d'Attila, Cappuccilli a bissé la cabalette d'Ezio (Attila), la stretta du duo Malatesta/Don Pasquale est très souvent bissée parce qu'elle est jouissive, plus près de nous Matteuzzi a bissé l'air de Tonio aux 9 contre-uts (La Figlia del reggimento) et Florez en a fait autant (La Fille du régiment) ... voilà quelques exemples mais il y en a d'autres. :wink:
Caballe n'a jamais bissé seule ? quelle surprise ... :roll:
Deux bis de Sutherland dans sa carrière j'appelle ça exceptionnel moi ...

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8369
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Les projets d'Angela Gheorghiu

Message par jerome » 04 août 2018, 18:23

elisav a écrit :
04 août 2018, 18:00
mais seul JK concentre comme un soleil l’attention et la vénération d’un certain monde lyricomane. :mrgreen:
Très honnêtement pas autant que Pavarotti! Loin de là!

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8369
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Les projets d'Angela Gheorghiu

Message par jerome » 04 août 2018, 18:28

philopera a écrit :
04 août 2018, 18:09
Caballe n'a jamais bissé seule ? quelle surprise ... :roll:
Oh tu sais, ce n'est pas faute de se l'avoir vu réclamer notamment dans Norma pour le Casta diva mais si ma mémoire est bonne (et en général elle n'est pas mauvaise :wink: ), elle ne l'a jamais accordé.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 51 invités