La Traviata à la Fenice

Représentations
Répondre
tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

La Traviata à la Fenice

Message par tuano » 18 nov. 2004, 19:40

Impressions après le 1er acte

Nonobstant les problèmes de son auxquels Arte et France Musiques nous ont habitués, il est bien agréable de pouvoir suivre un opéra en direct en prime time sur la télé hertzienne. J'ai raté le tout début (le temps de monter les escaliers pour atteindre mon appartement).

La mise en scène se déroule pour l'instant sans encombres, modernisante mais en rien choquante. C'est même moins moche qu'à Bastille (J.Miller) même si je n'ai pas l'impression que ça apporte quoi que ce soit de neuf. Je ne suis pas sûr que ce soit intéressant de mettre en avant des liasses de billets, l'argent n'étant pas franchement le moteur de l'intrigue.

Patrizia Ciofi a chanté une version longue (que je ne connaissais pas) de son air du premier acte. On ne pourra pas lui reprocher d'être trop grosse pour le rôle mais j'espère qu'elle aura un look un peu plus glamour pour la suite.

Vous en pensez quoi pour l'instant ?

Avatar du membre
Lanou
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 114
Enregistré le : 06 nov. 2004, 00:00

Message par Lanou » 18 nov. 2004, 19:41

génial..


ciofi est malade et ca s'entend, saccà est moyen, mais la mise en scène me semble très illustratrice du propos: j'en suis tout excité


quand la fête se termine, on peut retrouver la superficialité des relations des gens qui s'incrustent à une fête, et j'ai même senti pour une fois un frisson me parcourir le dos, rien qu'à ça: on peut même imaginer un amoureux dans la masse des personnes qui disent au revoir, qui n'ose avouer son amour pour violetta, et qui essaye de se l'appropprier en l'embrassant, en lui disant, à bientôt 36 fois, à la gaver de paroles bafouillantes qui expriment sa gêne et sa timidité. Et il me semble que le trouble de violetta est un sentiment qui parcourt au moins quelqu'un une fois dans sa vie: après l'effervescence d'une fête joyeuse et festive, à quoi sert la vie?? manque cruel et vide. Je trouve que Carsen a très bien montré les viscères qui se trouve dans la musique de verdi. et pis le gars qui revient à la fin, vient lui changer les idées... je suis enthousiasmé pour la mise en scène, moins pour les chanteurs..
Gioir!
Sempre libera degg'io
Follegiare di gioia in gioia
Vo'che scorra il viver mio
Pei sentieri del piacer.

Avatar du membre
Rameau
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 12 oct. 2003, 23:00
Contact :

Message par Rameau » 18 nov. 2004, 20:06

J'accuserais plus volontiers la RAI pour les problèmes de son...

jean68
Messages : 1
Enregistré le : 07 nov. 2004, 00:00
Contact :

Message par jean68 » 18 nov. 2004, 20:33

Arte
Les imbéciles heureux sont restés 10 minutes branchés sur les micros de la régié des choeurs avant de passer sur ceux de la scène....

C'est un métier... ça ne s'improvise pas... PAUVRE FRANCE....

Avatar du membre
Rameau
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 12 oct. 2003, 23:00
Contact :

Message par Rameau » 18 nov. 2004, 21:06

Justement, ça c'est la prise de son en Italie, donc vraisemblablement la RAI. Ca veut dire quoi, Pauvre France?

Kozlika
Soprano
Soprano
Messages : 79
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Kozlika » 18 nov. 2004, 21:34

Peut-être que l'ingénieur du son s'appelle France et que jean68 craint qu'elle ne soit licenciée ?

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 18 nov. 2004, 21:40

lol !!!!

Alors j'espère aussi que France ne se fera pas virer !

Le reportage d'entracte était sympa. On se demande si les acousticiens de l'Opéra Bastille s'étaient posé des questions avant de construire la salle...
Les images de la Fenice étaient magnifiques ! Que d'or !

J'ai trouvé que le second tableau de l'acte II était le plus réussi. Quelle tension ! J'en ai eu des frissons alors que globalement, cette représentation ne me convain pas tout à fait.

Kozlika
Soprano
Soprano
Messages : 79
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Kozlika » 18 nov. 2004, 21:43

Moi je n'ai pas pu m'empêcher de jeter un oeil/oreille dans l'espoir d'entendre le duo Violetta/Germont mais je l'ai raté. Tant mieux finalement, il vaut mieux voir l'opéra dans sa continuité et je l'enregistre pour le regarder samedi.

Avatar du membre
Gioachino
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 135
Enregistré le : 27 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Gioachino » 18 nov. 2004, 22:24

Je pourrais pas voir la cassette avant dimanche, je vais donc arriver sur le fil "Traviata à la Fenice" et voir qu'il y a déjà 31 pages de commentaires à
lire :tears:

Avatar du membre
LucaGi64
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 135
Enregistré le : 04 juil. 2004, 23:00
Localisation : Torino (Italie)

Message par LucaGi64 » 18 nov. 2004, 22:26

Tous mes compliments à Elfride Fioroni
:clap:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 92 invités