Anna Netrebko (évolution de carrière)

Les artistes
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8306
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Anna Netrebko (évolution de carrière)

Message par Bernard C » 17 mai 2017, 09:28

abfab a écrit :
17 mai 2017, 09:26
On pourrait aussi considérer que TU as trollé Bernard.
C'est effectivement le mot.
Bernard

Je n'ai parlé que " d'intense ovation"... Et on a droit à tout un fromage.
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3455
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Anna Netrebko (évolution de carrière)

Message par Stefano P » 17 mai 2017, 09:43

Y'a quand même des moments d'anthologie dans cette critique d'Olyrix :

"D'une voix longue, sonore et chuintante, Peter Mattei chante du bout de son visage"

"Netrebko incarne et articule si bien, qu'elle se ferait comprendre d'un non-russophone."

"Tout est accablant, au premier chef le chandelier monstrueux qui menace de s'abattre sur les personnages"

"Vocalement, la chaleur des médiums graves de Varduhi Abrahamyan tend à sa sœur un duvet de velours." :eyes:
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8306
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Anna Netrebko (évolution de carrière)

Message par Bernard C » 17 mai 2017, 09:54

Stefano P a écrit :
17 mai 2017, 09:43
Y'a quand même des moments d'anthologie dans cette critique d'Olyrix :

"D'une voix longue, sonore et chuintante, Peter Mattei chante du bout de son visage"

"Netrebko incarne et articule si bien, qu'elle se ferait comprendre d'un non-russophone."

"Tout est accablant, au premier chef le chandelier monstrueux qui menace de s'abattre sur les personnages"

"Vocalement, la chaleur des médiums graves de Varduhi Abrahamyan tend à sa sœur un duvet de velours." :eyes:
Je suis bien d'accord... Cette critique que j'ai lue par hasard est inénarrable... Ceci dit je lis très rarement les critiques, sauf si elles instruisent sur une création.
L'intérêt d'ODB est de croiser des points de vue.

La description de Netrebko en vrac, affalée longuement au sol sous les hurlements et les applaudissements après l'air des lettres est une description exacte.

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1484
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Anna Netrebko (évolution de carrière)

Message par Adalbéron » 17 mai 2017, 19:58

quetzal a écrit :
17 mai 2017, 09:54
Stefano P a écrit :
17 mai 2017, 09:43
Y'a quand même des moments d'anthologie dans cette critique d'Olyrix :

"D'une voix longue, sonore et chuintante, Peter Mattei chante du bout de son visage"

"Netrebko incarne et articule si bien, qu'elle se ferait comprendre d'un non-russophone."

"Tout est accablant, au premier chef le chandelier monstrueux qui menace de s'abattre sur les personnages"

"Vocalement, la chaleur des médiums graves de Varduhi Abrahamyan tend à sa sœur un duvet de velours." :eyes:
Je suis bien d'accord... Cette critique que j'ai lue par hasard est inénarrable... Ceci dit je lis très rarement les critiques, sauf si elles instruisent sur une création.
L'intérêt d'ODB est de croiser des points de vue.

La description de Netrebko en vrac, affalée longuement au sol sous les hurlements et les applaudissements après l'air des lettres est une description exacte.

Bernard
Oui.
Pour ma part je n'avais jamais assisté à Bastille à un tel délire. J'avais un peu cependant l'impression d'être au TCE après la Norma de Bartoli : je ne comprenais pas cet enthousiasme, j'avais l'impression d'avoir raté quelque chose. De toute manière, cette ovation était programmée.

Dans la critique d'Olyrix, je n'arrive pas à comprendre si Mattei est jugé bon ou désastreux :lol:
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2229
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Anna Netrebko (évolution de carrière)

Message par micaela » 17 mai 2017, 20:19

Stefano P a écrit :
17 mai 2017, 09:43
Y'a quand même des moments d'anthologie dans cette critique d'Olyrix :

"D'une voix longue, sonore et chuintante, Peter Mattei chante du bout de son visage"

"Netrebko incarne et articule si bien, qu'elle se ferait comprendre d'un non-russophone."

"Tout est accablant, au premier chef le chandelier monstrueux qui menace de s'abattre sur les personnages"

"Vocalement, la chaleur des médiums graves de Varduhi Abrahamyan tend à sa sœur un duvet de velours." :eyes:
Il faudrait tout citer, tellement c'est hallucinant, ce texte...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8306
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Anna Netrebko (évolution de carrière)

Message par Bernard C » 17 mai 2017, 21:10

Adalbéron a écrit :
17 mai 2017, 19:58
quetzal a écrit :
17 mai 2017, 09:54
Stefano P a écrit :
17 mai 2017, 09:43
Y'a quand même des moments d'anthologie dans cette critique d'Olyrix :

"D'une voix longue, sonore et chuintante, Peter Mattei chante du bout de son visage"

"Netrebko incarne et articule si bien, qu'elle se ferait comprendre d'un non-russophone."

"Tout est accablant, au premier chef le chandelier monstrueux qui menace de s'abattre sur les personnages"

"Vocalement, la chaleur des médiums graves de Varduhi Abrahamyan tend à sa sœur un duvet de velours." :eyes:
Je suis bien d'accord... Cette critique que j'ai lue par hasard est inénarrable... Ceci dit je lis très rarement les critiques, sauf si elles instruisent sur une création.
L'intérêt d'ODB est de croiser des points de vue.

La description de Netrebko en vrac, affalée longuement au sol sous les hurlements et les applaudissements après l'air des lettres est une description exacte.

Bernard
Oui.
Pour ma part je n'avais jamais assisté à Bastille à un tel délire. J'avais un peu cependant l'impression d'être au TCE après la Norma de Bartoli : je ne comprenais pas cet enthousiasme, j'avais l'impression d'avoir raté quelque chose. De toute manière, cette ovation était programmée.
(...)
De toute façon, oui tu as raté quelque chose que tu n'es pas prêt de re-entendre sur scène dans ce rôle.
Mais tu as tes disques, bien sûr !

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1484
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Anna Netrebko (évolution de carrière)

Message par Adalbéron » 17 mai 2017, 21:50

quetzal a écrit :
17 mai 2017, 21:10
De toute façon, oui tu as raté quelque chose que tu n'es pas prêt de re-entendre sur scène dans ce rôle.
Mais tu as tes disques, bien sûr !

Bernard
Ce que j'ai entendu était très bien, mais je ne vois vraiment pas ce qu'elle a pu donner d'unique. J'espère vraiment pouvoir entendre une Tatiana plus émouvante et florescente que celle-ci, et pas que dans les archives du passé.
J'ai apprécié ce qu'à fait Netrebko hier soir, c'est incontestable ; mais elle ne m'a pas fait oublier la défection de Yoncheva.
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
Efemere
Baryton
Baryton
Messages : 1720
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Anna Netrebko (évolution de carrière)

Message par Efemere » 26 juin 2017, 18:42

Je ne sais pas si cela a déjà été rapporté dans ce fil :

selon Opera Musica, A. N. dans le rôle-titre d'Adriana Lecouvreur au Met, du 3 décembre 2018 au 26 janvier 2019.
Mise en scène de David McVicar ; avec Ambrogio Maestri (Michonnet), Piotr Beczala (Maurizio di Sassonia), Anita Rachvelishvili (Principessa di Bouillon), Carlo Bosi (Abate di Chazeuil).

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6459
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Anna Netrebko (évolution de carrière)

Message par MariaStuarda » 03 août 2017, 09:31

Vu que ma photo de Anna dans Aïda a été éjectée du fil ou je l'avais mise, je la mets là; il serait dommage de s'en priver :mrgreen:
(et j'en rajoute une autre du coup)

Image

Image

Avatar du membre
lionrougeetblanc
Alto
Alto
Messages : 289
Enregistré le : 05 janv. 2017, 12:18
Localisation : Paris - Savoie

Re: Anna Netrebko (évolution de carrière)

Message par lionrougeetblanc » 03 août 2017, 13:19

MariaStuarda a écrit :
03 août 2017, 09:31
Vu que ma photo de Anna dans Aïda a été éjectée du fil ou je l'avais mise, je la mets là; il serait dommage de s'en priver :mrgreen:
(et j'en rajoute une autre du coup)

Image

Image
La première est particulièrement belle ; j'aime beaucoup :) .

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 25 invités