Berlioz - Les Nuits d'été - Lemieux/Caussé, 11/2004

Représentations
Avatar du membre
nina
Alto
Alto
Messages : 484
Enregistré le : 24 avr. 2004, 23:00
Localisation : PARIS
Contact :

Berlioz - Les Nuits d'été - Lemieux/Caussé, 11/2004

Message par nina » 14 nov. 2004, 18:15

C'est en fin de programme, après des concertos de Mendelssohn et CM von Weber, accompagnée d'un orchestre de chambre conduit de l'alto par Gérard Caussé, que la contralto canadienne nous a proposé les fameuses nuits d'été de Berlioz en concert du dimanche matin au Chatelet.

Très naturelle et en riant elle nous a prévenu de ne pas nous inquièter si elle était prise de quintes de toux, c'est novembre, la saison des rhumes...
C'est sans problème qu'elle enchaina les six mélodies. Assurance dans tous les registres - notamment le grave - elle est aussi dotée un aigu sûr et puisant et d'une grande sensibilité. Beaucoup de nuances et de variations embellirent ainsi son interprétation. Le seul petit point faible de cette voix magnifique à la technique bien rodée semble être dans les piani (sons filés?..avec quelques conseils de la Caballé cela devrait s'arranger bientôt).

Je me demandais aussi si l'effectif des "alti musici" : 6violons, 2 altos, 2 violoncelle, 1 contrebasse n'était pas différent de la partition originale, il me semble que quelques instruments à vents auraient été les bienvenus.

C'est toujours le sourire au lèvre, de façon très décontractée qu'elle nous gratifia en bis de deux airs de Brahms pour piano alto et voix.

Une dédicace vint compléter sa performance matinale et les quelques odbiens dans la salle ne manquèrent pas de venir la saluer.

Cette artiste a vraiment une voix et une personalité attachante et j'espère la revoir bientôt à Paris ! :D

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 14 nov. 2004, 18:22

Cela fait beaucoup de bis après un programme de 6 mélodies !

Avatar du membre
lolorson
Messages : 15
Enregistré le : 11 nov. 2004, 00:00
Localisation : PARIS

Message par lolorson » 14 nov. 2004, 18:29

les nuits d'été ne durent que 31 minutes
alors pas d'inquiètude, il lui restai assez de forces pour signer mon autographe !
Ho une casa nell'Honan
con il suo laghetto blu
tutto cinto de bambu.
E sto qui a dissiparmi la mia vita,
a stillarmi il cervel sui libri sacri...

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 14 nov. 2004, 18:30

Ce que je voulais dire, c'est que c'était plutôt généreux de sa part.

Avatar du membre
lolorson
Messages : 15
Enregistré le : 11 nov. 2004, 00:00
Localisation : PARIS

Message par lolorson » 14 nov. 2004, 18:32

de toute maniere elle est genereuse de partout
Ho une casa nell'Honan
con il suo laghetto blu
tutto cinto de bambu.
E sto qui a dissiparmi la mia vita,
a stillarmi il cervel sui libri sacri...

Avatar du membre
Barberine
Alto
Alto
Messages : 470
Enregistré le : 08 août 2004, 23:00
Localisation : Vaucresson (92)
Contact :

Message par Barberine » 14 nov. 2004, 19:13

D'accord avec vous tous, cette artiste est vraiment merveilleuse et respire la santé, le bon tempérament, le naturel, la générosité comme vous dîtes, et enfin la joie de vivre ! Elle pétille (aucune bu-bulle dans les smilies, oh ! mais qu'est-ce que c'est que ça :!:). Je n'ai malheureusement pas pu y aller ce matin avec grand regret.

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 14 nov. 2004, 21:57

à propos des instruments, on m'a dit qu'il existait 2 versions des nuits d'été, une avec grand orchestre et une avec petit orchestre à cordes... j'ai trouvé ça bien, sans e^tre l'interprétation du siècle. il ne faut aps oublier qu'elle était enrhumée, et lui pardonner d'avoir "cassé" dans certains aigus, et de là où j'étais, j'ai trouvé que la voix était d'une puissance en retrait par rapport à d'habitude. Mais bon, c'était quand même très bien.
les bis étaient luxueux, avec la présence au piano de Maciej Pikulski, le pianiste attitré de Van Dam. j'étais heureux d'entendre les Lieder pour piano alto et contralto, pour la première fois par quelqu'un d'autre que Kathleen ferrier...
et puis le petit plaisir d'être reconnu par l'artiste à la scéance de dédicaces... merci Nina pour les photos!!

Avatar du membre
Nerone
Alto
Alto
Messages : 335
Enregistré le : 07 juin 2003, 23:00
Localisation : Paris

Message par Nerone » 14 nov. 2004, 23:06

Matinales Nuits d'Eté...

Fort prometteuses en vérité, avec des couleurs, des mots, des sourires, des larmes : la dame comprend ce qu'elle chante, c'est assez rare pour être signalé ! Alors évidemment, un de ces soirs, avec un vrai orchestre, ce serait bien de nous les refaire, pour qu'on se rende compte, vraiment, et que le "linceul" descende à la cave - contralto, quand même, ça se mérite...

Et puis du mérite de chanter juste, parce que derrière c'était pas la joie... C'est sûr, l'Orchestre National de Chambre de Toulouse, prévu, a eu des déboires, ses musiciens - je suppose - nous sont revenus sous le nom d'Alti Musici, mais là, c'était un peu casseroles ans Co...

Gérard Caussé dirigeait tout ça avec de l'enthousiasme, mais le Mendelssohn est resté plat, le Weber a pris quelques souplesses - l'alto de monsieur y était pour beaucoup - et Berlioz, sans ses vents, c'est un peu triste.

Enfin, la Lemieux est sur la voie royale, et ça, c'est inestimable... et avec des bis, faut dire, alto, piano et voix, c'est le pied !

Avatar du membre
ugo_notte
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 124
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere UNDER the Rainbow
Contact :

Message par ugo_notte » 15 nov. 2004, 07:54

RuggeroRaimondi a écrit :à propos des instruments, on m'a dit qu'il existait 2 versions des nuits d'été, une avec grand orchestre et une avec petit orchestre à cordes... mais ça reste à vérifier.
N'oublie pas non plus la version originelle pour voix et piano, que je préfère de loin à la version avec orchestre.

U.N.

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Message par violetta » 15 nov. 2004, 09:56

Moi jai trouvé l'interprétation passionante d'engagement, de couleurs vocales, de nuances. C'est vrai qu'il y a eu 2-3 moments où la voix "cassait" un peu puis reprenait, ce qu'on n'entend pas souvent. Mais la grande qualité de sa voix est d'être homogène sur une tessiture très étendue. ceux que j'ai préférés étaient Vilanelle et le Spectre de la rose, magnifique. C'est intéressant, quand on a dans l'oreille la version célébrissime de crespin, d'entendre une voix plus "pleine". J'ai trouvé le volume de la voix assez bluffant mais j'étais tout près.
Et j'ai adoré la pièce pour alto solo de Weber, un vrai plaisir.

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 80 invités