FRANCO CORELLI....un an déjà!!!!!

Les artistes
Avatar du membre
PaoloAlbiani
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 762
Enregistré le : 05 nov. 2004, 00:00
Contact :

Message par PaoloAlbiani » 05 nov. 2004, 10:48

C'est avec un grand plaisir que je constate que cet artiste est resté dans les mémoire des amateurs !!!!

Une immense voix que celle de Corelli, avec un côté barytonnal exceptionnel chez un ténor. La voix était d'une ampleur rare.
Je souscrit totalement aux propos de FAB lorsqu'il dit que Corelli était "rompu aux exigences bel cantistes". Son Poliuto reste pour moi un modèle de conduite vocale (avec un entourage de toute beauté).

J'ajouterais simplement qu'il est urgent d'écouter ses Huguenots de la Scala en 62, qui sont éclectrisants. On ne peut d'ailleurs dissimuler un sentiment de nostalgie à l'écoute de cet enregistrement, aux vues de la distribution de rêve: c'était vraimrnt la nuit des 7 étoiles. Et dire que c'est Callas qui aurait du tenir la partie de Valentine.

PaoloAlbiani

Avatar du membre
lyricomaniaque
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 193
Enregistré le : 16 févr. 2004, 00:00

Message par lyricomaniaque » 05 nov. 2004, 13:01

Mon avatar parle de lui-même : Franco et Maria... La nostalgie a la vie dure !

Déjà un an ? Des larmes, ce jour-là, et aussi des heures de bonheur à entendre cette voix irisée, éclatante, vibrante, pleine de fragilité aussi, capable de mille merveilles, avec un pouvoir émotionnel constant. Franco, nous nous souvenons de toi, tu es plus que jamais présent dans nos mémoires, et tu nous manques.

Je n'ai pas eu le bonheur de l'entendre en vrai, mais j'ai eu la chance de faire sa rencontre au Virgin de Marseille, il y a bien des années. Il a eu la gentillesse de dédicacer les disques que je lui présentais, et à la déclaration que je lui faisais ("vous êtes pour moi le plus grand ténor qui ait jamais existé"), il a répondu par un merci très doux, presque en baissant la tête : il était d'une humilité incroyable, et tous ceux qui l'ont approché ce jour-là on ressenti la même chose : un être très discret, presque introverti, et extrêment humble. Un ténor qui n'aurait jamais déclaré dans la presse être le meilleur dans sa catégorie, etc... Les temps changent ! Et un chanteur éternellement insatisfait, ayant interdit certains de ses enregistrements, et en estimant peu (le contraire de Varady, apparemment ravie de son legs discographique : chacun ses exigences !).

Mes plus beaux souvenirs de lui ? Le Chénier avec Tebaldi et Bastianini (ah ! le "carezza di poesia"...) ; le Poliuto électrique de la Scala, la Forza de Naples, la Turandot avec Nilsson et Vichny ( avec son plus beau "splendera" à mi-chemin de "nessun dorma"), la Tosca invraisemblable à New York en 65 qui vient d'être rééditée chez Living Stage : longtemps attendue, cette réédition est peut-être une des bandes les plus folles que je connaisse : ovation insensée à l'entrée de Callas, à la fin des airs, des actes : une hystérie prodigieuse ! et la Fanciulla avec kirsten ! inoubliables aussi Gioconda, et le Cavalleria avec Simionato à la Scala : le plus bel "addio alla madre", peut-être ! le timbre qu'il trouve au début me donne à chaque fois le frisson !! et j'aime aussi son Don José ! et Don Carlo !!! La bande avec Raina, Ghiaurov reste incroyable d'engagement et de splendeur !

L'engagement... voilà ce qui me manque dans les chanteurs d'aujourd'hui, à de rares noms près ! Ce don de soi, chez Corelli vraiment exceptionnel !

Quelle chance d'avoir vu une Norma à Paris et le fameux Don Carlo !!! Je t'envie beaucoup !!!

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 05 nov. 2004, 13:20

Depuis quand es-tu le porte-parole de Julia Varady ? :evil:

En quoi le fait de peu aimer sa voix est un gage de qualité ? :annoyed:

Avatar du membre
lyricomaniaque
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 193
Enregistré le : 16 févr. 2004, 00:00

Message par lyricomaniaque » 05 nov. 2004, 13:28

Ah ! quand même !! Je me demandais ce que tu faisais pendant tout ce temps ! :wink:

Cette déclaration vient du numéro en cours d'un mensuel musical, dans lequelle elle déclare être satisfaite de ses disques : j'ai trouvé cela peu critique et humble. Et l'humilité me semble être la marque des très grands.

Allez, vaï, Tuano, elle est formidable, ta Julia ! (ce n'est pas vrai, mais l'essentiel est que tous ceux qui l'aiment le croient ! :P )...

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 05 nov. 2004, 13:38

Quel mensuel ? Pourquoi personne ne me préviens ?!

Julia Varady a été une grande insatisfaite tout sa carrière, d'où les trop nombreuses annulations. Je trouve ça plus sain pour elle qu'aujourd'hui, elle aime ses disques. Je n'adore pas tout ce qu'elle a enregistré mais je ne trouve aucun de ses disques mauvais, il y en a même beaucoup qui sont bien meilleurs que ceux de pleins d'autres !

On peut utiliser l'humilité comme qualité pour juger une personne, mais un grand artiste n'a pas forcément à être humble. S'il a énormément travaillé avant chaque enregistrement, pourquoi devrait-il ne pas aimer le résultat ?

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20741
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 05 nov. 2004, 13:39

tuano a écrit :Quel mensuel ? Pourquoi personne ne me préviens ?!
Le Monde de la musique, non ?

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 05 nov. 2004, 13:40

OK, je cours me l'acheter alors !

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 05 nov. 2004, 13:53

lyricomaniaque a écrit :Et l'humilité me semble être la marque des très grands.
Exit donc Toscanini, Klemperer, Karajan, Stokowsky, Muti, Schwarzkopf, Christoff, Nilsson, Tebaldi, Price, Pavarotti et j'en passe, qui n'ont pas vraiment brillé par leur humilité. Ce ne sont donc pas des "très grand" : forcément !

X

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 05 nov. 2004, 14:53

Bien sûr. Il faut une humilité dans le travail mais lorsqu'on est un grand, il n'y a pas de honte à s'en rendre compte. L'humilité de Corelli était doublée d'une nervosité un peu maladive, pas forcément représentative des plus grands.

Je viens de m'acheter le Monde de la Musique. Je reviendrai sans doute dans un nouveau fil de discussion sur l'interview et la discographie commentée de Julia Varady. Merci à JdeB et à Lyricomaniaque.

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 05 nov. 2004, 15:26

En outre, et sans vouloir jouer les iconoclastes, la réélle humilité de Corelli face à son travail (l'angoisse ?) ne se doublait pas forcément d'un comportement de "bon camarade", son stress ayant eu, semble-t-il, des conséquences négatives sur son comportement.

X

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 39 invités