Luciano Pavarotti

Les artistes
Répondre
Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12027
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Luciano Pavarotti

Message par PlacidoCarrerotti » 26 août 2016, 15:05

Loïs a écrit :
jerome a écrit :Aucune de ces anecdotes ne retire quoi que ce soit à l'immense et exceptionnelle carrière de Pavarotti qui a exercé l'essentiel de sa carrière avec les chefs compétents pour son répertoire.
Absolument et ces anecdotes doivent se lire avec un sourire amusé, rien de plus si ce n'est comme toujours des regrets de se dire qu'il aurait pu encore aller plus loin (sachant qu'il avait atteint un niveau toujours pas égalé)
Sachant qu'il y a aussi des anecdotes dans l'autre sens ;-)

http://www.odb-opera.com/viewtopic.php? ... ot#p239771
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

paul
Alto
Alto
Messages : 414
Enregistré le : 23 nov. 2004, 00:00
Localisation : Igny (91)
Contact :

Re: Luciano Pavarotti

Message par paul » 26 août 2016, 15:10

Lucas a écrit : Pavarotti a surtout collaboré avec des chefs de série B.
:2guns: :2guns: :2guns: :2guns: :2guns: :2guns: :eyes: :eyes: :eyes:

et des partenaires de série Z pendant que tu y es :Jumpy: :Jumpy: :Jumpy:

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12027
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Luciano Pavarotti

Message par PlacidoCarrerotti » 26 août 2016, 15:12

paul a écrit :
Lucas a écrit : Pavarotti a surtout collaboré avec des chefs de série B.
:2guns: :2guns: :2guns: :2guns: :2guns: :2guns: :eyes: :eyes: :eyes:

et des partenaires de série Z pendant que tu y es :Jumpy: :Jumpy: :Jumpy:
B comme Bonynge ? Excellente série :D
Mais on a déjà eu ce débat, je crois ...
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1784
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Luciano Pavarotti

Message par Lucas » 27 août 2016, 08:25

jerome a écrit :Aucune de ces anecdotes ne retire quoi que ce soit à l'immense et exceptionnelle carrière de Pavarotti qui a exercé l'essentiel de sa carrière avec les chefs compétents pour son répertoire.
Et bien si, justement car j'en veux à Pavarotti de s'être appuyé trop exclusivement sur la beauté de son timbre en chantant tout autour du mezzo forte sans aucun souci des nuances alors qu'il pouvait faire bien mieux avec un grand chef.

Quant à Bonynge, Pritchard ou Maag, ce sont des chefs de série Z comparés à Carlos Kleiber, Muti, Karajan, Chailly, Jansons and co. C'est simple, Bonynge plombe l'Elixir d'amour (jamais entendu une direction aussi lourdingue là dedans), Lucia et le Trouvère (Karajan à Salzbourg au secours !), Rigoletto (la comparaison avec Muti est cruelle) tout comme Maag est nullissime dans Luisa Miller (écoutez Maazel !) et Pritchard chausse des semelles de plomb dans Idoménée (cf Gardiner qui swingue autrement). Oui, des chefs nuls qui laissent Pavarotti faire ce qu'il veut et nous chanter trop souvent le bottin.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7975
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Luciano Pavarotti

Message par jerome » 27 août 2016, 12:49

Tant sur le manque de nuances de Pavarotti que sur les chefs cités (particulièrement Bonynge et Pritchard) tout est absolument faux mais comme on a déjà eu cette discussion, je ne re-développerai pas point par point. Mais si c'est ton ressenti, libre à toi après tout mais ça ne correspond à aucune réalité ni à aucune objectivité. Tout cela n'est que préjugés de principe.
Donc je le redis pour ceux qui lisent: A sa grande époque et donc dans les intégrales citées ci-dessus (et dans d'autres), Pavarotti chantait divinement ses rôles (et pas du tout le bottin), avec ferveur, nuançait sous la baguette d'un chef (Bonynge) qui maîtrisait à la perfection le style de tout ce répertoire, tout en étant d'une lisibilité orchestrale rare et en mettant en valeur les nervosités et les tensions dramatiques des oeuvres. Ce même chef a su réunir, autour du sublime couple vocal que formaient son épouse et Pavarotti, des distributions luxueuses (dont on aimerait pouvoir en réentendre aujourd'hui sur scène ne serait ce que la moitié) et a signé des enregistrements de référence.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8639
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Luciano Pavarotti

Message par HELENE ADAM » 06 sept. 2017, 18:01

Pavarotti est mort il y a dix ans.

Image


Album de photos de la Scala en lien ici (et article)

https://www.gramilano.com/2017/09/pavar ... -archives/

Concert aux Arènes de Vérone pour commémorer les dix ans de sa disparition avec notamment Placido Domingo, José Carreras, Angela Gheorghiu, Vittorio Grigolo etc...

Image

On peut réécouter le lirico-spinto qui lui avait été consacré, 10 ans après sa sortie de scène
https://www.francemusique.fr/emissions/ ... pera-22382

A vos souvenirs.... :coeur2:

(et voilà que, comme une gourde, je n'ai pas vu que c'était l'un des sujets de controverse entre Jérôme et Lucas.... :cry: )
On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra (Desproges).

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1784
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Luciano Pavarotti

Message par Lucas » 07 sept. 2017, 07:56

HELENE ADAM a écrit :
06 sept. 2017, 18:01

et voilà que, comme une gourde, je n'ai pas vu que c'était l'un des sujets de controverse entre Jérôme et Lucas.... :cry:
D'un autre côté, Hélène, si tu dois éviter tous les sujets de discorde avec Jérôme, autant mettre la clef sous la porte et j'aime trop te lire pour qu'il en soit ainsi.

Par ailleurs, j'aime beaucoup Pavarotti (timbre solaire assez unique, style assez sobre, phrasés élégants fondés sur une prononciation parfaite de l'italien ...). Le seul reproche qu'on peut lui faire, c'est de chanter trop souvent autour du mezza forte quand on le laisse en roue libre et de ne pas toujours bien maitriser la voix mixte (beaucoup de critiques lui ont reproché son "fading" à cet égard). Mais quand il est bien coaché (Karajan dans la Bohème et Butterfly ou Solti dans le Ballo), il est formidable et, contrairement à beaucoup, j'aime beaucoup son Otello. Simplement, il ne me viendrait pas à l'idée d'affirmer que tel chanteur actuel et célèbre a le quart de la moitié de sa voix ou de dire qu'il est le plus grand. L'opéra n'est pas un sport olympique avec une médaille d'or à la clef.

Enfin, pour information, je crois que Decca va bientôt publier un coffret comprenant toutes ses intégrales d'opéra avec pochettes d'origine. En revanche, je ne suis pas sûr que ce soit remasterisé et qu'il y ait les livrets en français. A voir donc mais pour le néophyte, ce sera une vraie mine d'or que je conseille vraiment.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1746
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Luciano Pavarotti

Message par aroldo » 07 sept. 2017, 09:11

Decca avait commencé à publier il y a quelques années les intégrales dans de coffrets luxueux. Mais s'était arrêtée dès le volume I (ça courrait jusqu'aux Puccini, je crois).
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1784
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Luciano Pavarotti

Message par Lucas » 07 sept. 2017, 15:18

aroldo a écrit :
07 sept. 2017, 09:11
Decca avait commencé à publié il y a quelques années les intégrales dans de coffrets luxueux. Mais s'était arrêtée dès le volume I (ça courrait jusqu'aux Puccini, je crois).
Voici les infos que j'ai pu trouver sur le net : deux coffrets prestigieux sont annoncés. D'une part, l’intégrale des opéras en 100 disques (95 CD + 5 Blu-ray audio) et, d'autre part, l’intégrale des récitals (25 CD + 5 DVD).

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7975
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Luciano Pavarotti

Message par jerome » 07 sept. 2017, 18:45

HELENE ADAM a écrit :
06 sept. 2017, 18:01
et voilà que, comme une gourde, je n'ai pas vu que c'était l'un des sujets de controverse entre Jérôme et Lucas.... :cry:
oui mais ça va se terminer ça! Dorénavant, je passerai par dessus ou contournerai ...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 32 invités