Annick Massis

Les artistes

La Massis sous l'ère N. Joêl"

Le sondage s’est terminé le 18 juin 2007, 13:32

oui
18
72%
non
7
28%
 
Nombre total de votes : 25

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2729
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Annick Massis

Message par Loïs » 07 oct. 2016, 11:13

Stefano P a écrit :Rappelons que Massis chante Maria Stuarda à Marseille pour un concert unique le dimanche trente octobre. Belle distribution avec Enea Scala (ça vaudra le coup d'être près de la scène) :wink: .
Image

Inconnu au bataillon, suis allé voir sur internet et ne vois pas pourquoi tu dis cela :crazyeyes:

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12249
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Annick Massis

Message par PlacidoCarrerotti » 04 nov. 2016, 10:56

Je sais que je vais en énerver quelques uns, mais je lis (sans grande surprise) les divers CR (ici et sur d’autres sites) de la dernière prestation en date d’Annick Massis et je dois avouer ma grande incompréhension.
En résumé, pour sa Stuarda, on lui reproche pêle-mêle de ne pas être le personnage, de graillonner dans le grave, d’être couverte par le chœur, de s’économiser avant chaque suraigu, etc. (je mets de côté les inconditionnels)

Mais même ceux qui ont ces réserves ne varient pas : on l’aime bien la p’tite Annick.

S’il s’agissait d’une immense chanteuse dont on venait apprécier dévotement les derniers feux, je comprendrais : mais Massis n’a jamais brillé spectaculairement (et je ne dois pas être le seul à le penser quand on voit sa carrière). Elle n’a jamais été une grande interprète dramatique, une voix exceptionnelle, ni même une chanteuse particulièrement généreuse sur scène.
En fait, j’ai l’impression qu’on est face à une réaction typiquement française : Poulidor, Cyrano, Diên Biên Phu … L’amour masochiste pour les éternels seconds, peut-être parce qu'ils sont le reflet de nous-mêmes.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8534
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Annick Massis

Message par Bernard C » 04 nov. 2016, 11:38

Personne ne peut aimer Diên Biên Phu , l'enfer , l'absolue défaite.
Reconnais que tu viens de faire une grosse bourde.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12249
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Annick Massis

Message par PlacidoCarrerotti » 04 nov. 2016, 11:47

quetzal a écrit :Personne ne peut aimer Diên Biên Phu , l'enfer , l'absolue défaite.
Reconnais que tu viens de faire une grosse bourde.

Bernard
C'était encore plus beau car c'était inutile !
Mais je veux bien retirer cette image qui ne change rien à ma question.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8534
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Annick Massis

Message par Bernard C » 04 nov. 2016, 12:09

Merci.
Pour ceux morts dans la cuvette et pire les 8000 captifs disparus dans l'enfer de la jungle .

Pour ta démonstration , on peut aimer des champions qui ne soient pas premiers .
Ce n'est pas être "perdant" ni maso.
On pouvait facilement aduler Poulidor parce qu'à l'époque on avait Anquetil.
Aujourd'hui ça ne se produirait plus.

Massis n'est pas la plus grande chanteuse du monde mais elle fait plaisir le plus souvent.

Ceci dit elle doit bien avoir ses fans aveuglés...mais est ce qu'ils sont " la France" ?
Je trouve plutôt que la " réaction française" pour reprendre ton expression c'est d'assez peu aimer ses chanteurs ( même les bons).
Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20597
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Annick Massis

Message par JdeB » 04 nov. 2016, 12:10

Il y a un chauvinisme, le goût pour les chanteuses "à l'ancienne" (avec les bons et les mauvais côtés), un sentiment d'injustice (a-t-elle la carrière qu'elle mérite ?) qui tendent en effet à surévaluer un tantinet son statut. Parler de "légende du chant" comme je l'ai lu, c'est en effet fort exagéré me semble-t-il
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
raph13
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 2772
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Annick Massis

Message par raph13 » 04 nov. 2016, 12:29

Et je pense qu'il faut qu'elle arrive à accepter son âge : les rajouts de faux cheveux bouclés blond platine et les robes froufroutantes de jeune première ne sont vraiment plus pour elle...
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8534
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Annick Massis

Message par Bernard C » 04 nov. 2016, 12:43

raph13 a écrit :Et je pense qu'il faut qu'elle arrive à accepter son âge : les rajouts de faux cheveux bouclés blond platine et les robes froufroutantes de jeune première ne sont vraiment plus pour elle...
Décidemment on est porté sur les robes en ce moment. :wink:
J'ai publié une photo de son récital de septembre au Grand Théâtre de Tours.
Elle ne cherchait ( àmha) nullement à faire " jeune première" ....c'était plutôt , sans vouloir lui être désagréable , " vieille France" :

viewtopic.php?p=291854#p291854

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
jean-didier
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 3372
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Annick Massis

Message par jean-didier » 04 nov. 2016, 12:47

Ben non, je pense qu'Annick a effectivement fait des merveilles, que c'est la seule chanteuse française soprano à pouvoir chanter le répertoire bel canto de manière très convaincante. Face à Blake dans le Comte Ory, elle avait tout à fait sa place, en récital, l'air des Vêpres siciliennes était électrisant pour ne prendre qu'un exemple ... et jusqu'à une Mathilde au TCE de très belle allure. Je veux bien que ça soit une éternelle seconde mais dans le bel canto en France derrière qui ? Pour la générosité, ça dépend à quel niveau on la place : si c'est pour le plan vocal, les suraigus tenus indéfiniment à la fin des airs peuvent en être une preuve (même au TCE où elle a failli être submergée par le trac) de même que les programmes de récital bien rempli. Après pour l'aspect communication avec le public, le trac encore une fois la coupe certainement en partie du public.

Avatar du membre
jean-didier
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 3372
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Annick Massis

Message par jean-didier » 04 nov. 2016, 12:52

Sinon si elle n'avait pas été victime du bulldozer Dessay sur le terrain du bel canto en France, peut-être aurait-elle eu une chance de s'exposer plus et de développer des qualités qu'on lui reproche de ne pas avoir. Rappelons que Massis a quand même chanté la Fille du régiment, la Somnambule, les Capulet, Lucia, les Puritains, Tancredi en France mais jamais à Paris.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 20 invités