Jonas Kaufmann

Les artistes
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9160
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Jonas Kaufmann

Message par Bernard C » 06 avr. 2018, 17:45

Un article du NYT

https://mobile.nytimes.com/2018/04/06/a ... phony.html

:bowdown:

Bernard

Écoutez l'extrait du concert , Jonas est sublime ! 4'50"

Qu'il tienne jusqu'au bout ! On en a la chair de poule ....

KAUFMANN " It’s not a marathon. It’s like one high jump after another. And you don’t have time in between to come properly back to the ground and accelerate for the next one. It’s just jump, jump, jump. If on just one of those notes you hesitate — you wait a little bit because you’re not sure where the harmony is or whatever — you can completely break your neck and lose your voice in a second."


Une critique dans le journal local ( Massachussetts)
http://www.masslive.com/entertainment/i ... outst.html
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9160
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Jonas Kaufmann

Message par Bernard C » 07 avr. 2018, 00:43

Noter pour ce concert , Durée de l'acte : 84'

Dans le Boston Globe on peut lire ça :

Je vous traduis :

Kaufmann et Nylung ont chanté leur duo passionné faisant face au public dans la configuration oratorio , et tous les deux étaient concentrés sur leur partition vocale.
Kaufmann est resté dans ce cadre hormis quelques moments moins statiques..
Certes quand il transmettait l'ardeur de Tristan avec une voix de tenor puissante et sonnante ou quand il chantait les charmes doux de la nuit avec des tons magnifiquement ombragés qui combinaient en quelque sorte la tendresse et l'intensité, vous sentiez le Tristan accompli qu'il pourrait éventuellement devenir.


(Jeremy Eichler
APRIL 06, 2018 )

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9160
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Jonas Kaufmann

Message par Bernard C » 07 avr. 2018, 08:32

Pour le journal de critique musicale de la Harvard Musical Association , The Boston Musical Intelligencer
, c'est le Marke de Zeppenfeld qui fut la star de la soirée : . "Zeppenfeld was for me the vocal star of the evening"

Sur Jonas Kaufmann :
Probablement assez frustré du peu de théâtralité du dispositif " oratorio " des deux protagonistes principaux , fixés à leur partition ( " they did a decent job of singing to the audience " ,) il a surtout apprécié Marke chantant 12' sans partition... :wink:

Sur la performance vocale de JK comme les autres critiques peu de choses sont dites clairement :
.He is a reasonable heldentenor who can really sing; his Tristan had both vocal beauty and intelligence. What he lacked was romantic ardor

Reasonable... n'est pas très enthousiaste, ça peut être traduit par "correct" , "honnête" ..

L'article très fouillé est ici

https://www.classical-scene.com/2018/04 ... r-bso/?amp

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7139
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Jonas Kaufmann

Message par MariaStuarda » 07 avr. 2018, 08:51

En effet, tout ça manque d'enthousiasme.
Tu nous diras ce qu'il en sera à New York jeudi.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9857
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Jonas Kaufmann

Message par HELENE ADAM » 07 avr. 2018, 13:30

Curieux, dit l'article (qui s'intitule "Kaufmann fait un impressionnant début en Tristan avec Andris Nelsons"), que Wagner ait été si peu souvent joué à Boston. C'est donc Andris Nelsons, qui change la donne : d'abord quand il a quitté Bayreuth où il devait diriger la nouvelle production de Parsifal pour "désaccord avec la mise en scène", l'été 2016 et qu'ayant du temps, il a proposé alors au BSO (Boston Symphony Orchestra dont il est le directeur musical) une version concert de "Rheingold". Mais c'est surtout avec cette version concert de l'acte 2 de Tristan et Isolde et une brochette de stars pour l'interpréter que Nelsons amène vraiment Wagner à Boston.
Bonne critique générale d'un concert qui a comblé les attentes, petites réserves sur Camilla Nylund dont la voix semble insuffisante pour remplir la salle.
http://bostonclassicalreview.com/2018/0 ... lsons-bso/
Bernard C a écrit :
06 avr. 2018, 17:45
Écoutez l'extrait du concert , Jonas est sublime ! 4'50"

Qu'il tienne jusqu'au bout ! On en a la chair de poule ....
Extrait prometteur en effet :wink:


Image
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Philippes
Ténor
Ténor
Messages : 589
Enregistré le : 27 mars 2005, 00:00
Contact :

Re: Jonas Kaufmann

Message par Philippes » 07 avr. 2018, 16:27

Bernard C a écrit :
07 avr. 2018, 08:32
Sur Jonas Kaufmann :
Probablement assez frustré du peu de théâtralité du dispositif " oratorio " des deux protagonistes principaux , fixés à leur partition ( " they did a decent job of singing to the audience " ,) il a surtout apprécié Marke chantant 12' sans partition... :

Bernard
Aurait-on là un nouvel exemple d'auditeurs qui écoutent avec leurs yeux et non leurs oreilles ?

Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9160
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Jonas Kaufmann

Message par Bernard C » 07 avr. 2018, 16:45

Philippes a écrit :
07 avr. 2018, 16:27
Bernard C a écrit :
07 avr. 2018, 08:32
Sur Jonas Kaufmann :
Probablement assez frustré du peu de théâtralité du dispositif " oratorio " des deux protagonistes principaux , fixés à leur partition ( " they did a decent job of singing to the audience " ,) il a surtout apprécié Marke chantant 12' sans partition... :

Bernard
Aurait-on là un nouvel exemple d'auditeurs qui écoutent avec leurs yeux et non leurs oreilles ?
Ceci dit , qu'est-ce qu'on n'a pas entendu (lu) sur ODB concernant le fait que Stemme ne connaissait pas Judith par cœur et regardait sa partition à la PP !
Il n'a été question que de ça ( ou presque ) récemment.

Bernard

( Curieusement, alors que les solistes de la troupe du Mariinsky avaient le nez dans leur pupitre pour le Ring (P et J1) et que moult chanteurs buvaient sur scène au goulot de leur Évian ... personne n'a rouspété.... alors que je me souviens de remarques très désagréables sur le sujet..... passons je n'ai pas envie de polémiquer.)

Merci Philippe pour ton observation.
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

philipppe
Ténor
Ténor
Messages : 988
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Jonas Kaufmann

Message par philipppe » 07 avr. 2018, 22:55

Voyant la photo, c’est surtout le fait que que les deux interprètes soient de part et d’autre du chef qui me gênerait. J’ai déjà eu des actes 1 de Walkyrie et des II de tristan en concert avec ce dispositif et cela me frustre toujours, tellement il me semble que la musique impose une proximité des corps (à défaut on pourrait au moins éviter qu’il y ait un tiers entre les deux chanteurs). Je comprends que pour certains l’experience visuelle ne peut être totalement dissocier de l’expérience musicale.

paco
Basse
Basse
Messages : 8282
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Jonas Kaufmann

Message par paco » 08 avr. 2018, 00:12

philipppe a écrit :
07 avr. 2018, 22:55
Voyant la photo, c’est surtout le fait que que les deux interprètes soient de part et d’autre du chef qui me gênerait. J’ai déjà eu des actes 1 de Walkyrie et des II de tristan en concert avec ce dispositif et cela me frustre toujours, tellement il me semble que la musique impose une proximité des corps (à défaut on pourrait au moins éviter qu’il y ait un tiers entre les deux chanteurs).
Tout à fait d'accord. Je pense qu'ils le font pour une raison acoustique, mais c'est dramatiquement (et musicalement) une aberration.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3035
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Jonas Kaufmann

Message par micaela » 08 avr. 2018, 07:37

Je trouve de toute façon la disposition curieuse. Pour un peu, les deux solistes seraient mélangés à l'orchestre .
C'est peut-être dû au manque de place devant l'orchestre...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 26 invités