Jonas Kaufmann

Les artistes
xavierscriabine
Baryton
Baryton
Messages : 1020
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Re: Jonas Kaufmann

Message par xavierscriabine » 08 oct. 2017, 23:06

jerome a écrit :
08 oct. 2017, 20:27
dongio a écrit :
08 oct. 2017, 20:19
L'exemple même de l'interview nulle ...faite par des gens qui n'y connaissent rien et dont le seul intérêt est de recevoir un invité prestigieux pour s'entendre parler et l'utiliser comme faire valoir de leur propre verbiage. Le summum étant le discours pontifiant de Yann Moix qui ne sait quoi faire pour faire croire qu'il est intelligent ( ou croit l'être) . Le recadrage de Philippe Geluck était savoureux !
Entièrement d'accord avec toi! Moix est l'exemple typique du gugusse qui n'y connait absolument rien à l'art lyrique et tout ce qu'il en a dit montre qu'il n'y a absolument rien compris!
Il n'y connaît peut-être pas grand chose, mais un peu plus que rien quand même, je l'ai notamment croisé à Bastille pour les Meistersinger l'an dernier.

Angot, elle, "a beaucoup entendu parler de J.Kaufmann"... ça veut tout dire.

dongio
Baryton
Baryton
Messages : 1293
Enregistré le : 05 nov. 2006, 00:00
Contact :

Re: Jonas Kaufmann

Message par dongio » 09 oct. 2017, 13:22

ce qui rend son verbiage gonflé (et gonflant) encore plus pénible de par sa prétention pour faire comme si... :evil:

Verdi 82
Messages : 2
Enregistré le : 09 oct. 2017, 14:19

Re: Jonas Kaufmann

Message par Verdi 82 » 09 oct. 2017, 14:53

bonjour oui j'ai suivi hier au soir "on n'est pas couches" comme chaque samedi et j'ai trouvé nul le discours de Yann Moix qui faisait "croire" qu'il etait un grand connaisseur mdr ,mais Philippe Geluck l'a bien repris bravo au chat !!!! tu as raison sur Angot je la déteste de toute façon amitiés Verdi82

muriel
Basse
Basse
Messages : 2723
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Re: Jonas Kaufmann

Message par muriel » 09 oct. 2017, 18:55

Franz Muzzano a écrit :
08 oct. 2017, 22:21
Suis-je le seul à avoir senti comme une gêne quand il doit répondre à la question de Ruquier concernant l'importance du chef, et plus précisément de Jordan ?
très drôle
je pensais qu'il allait dire que le Directeur musical était fondamental
mais certains se contentent de se regarder diriger dans un miroir...
et en fait c'est mieux avec un orchestre et des chanteurs !

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9038
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Jonas Kaufmann

Message par HELENE ADAM » 14 oct. 2017, 14:40

La BBC a tourné un films sur le ténor notamment pendant les répétitions de Otello et à l'occasion du concert donné avec Eva Marie Westbroek à Amsterdam en juin dernier "Jonas Kaufmann, ténor for the ages".

Il existe deux clips de présentation, bien foutus je trouve et qui permettent de voir des extraits du concert d'Amsterdam qui a laissé des souvenirs émus à tous les Odbiens présents, on entend son premier "Wälse" en particulier....

https://www.youtube.com/watch?v=BkdDvrNd9MU&t=1s
https://www.youtube.com/watch?v=eyehDkw3_TE

Le film entier est diffusé sur BBC4 demain 15 octobre à 21h, heure anglaise et disponible à la réécoute quelque temps (a shortly time....)

http://www.bbc.co.uk/programmes/b099tpby
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9038
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Jonas Kaufmann

Message par HELENE ADAM » 16 oct. 2017, 06:49

HELENE ADAM a écrit :
14 oct. 2017, 14:40
La BBC a tourné un films sur le ténor notamment pendant les répétitions de Otello et à l'occasion du concert donné avec Eva Marie Westbroek à Amsterdam en juin dernier "Jonas Kaufmann, ténor for the ages".

Il existe deux clips de présentation, bien foutus je trouve et qui permettent de voir des extraits du concert d'Amsterdam qui a laissé des souvenirs émus à tous les Odbiens présents, on entend son premier "Wälse" en particulier....

https://www.youtube.com/watch?v=BkdDvrNd9MU&t=1s
https://www.youtube.com/watch?v=eyehDkw3_TE

Le film entier est diffusé sur BBC4 demain 15 octobre à 21h, heure anglaise et disponible à la réécoute quelque temps (a shortly time....)

http://www.bbc.co.uk/programmes/b099tpby
Une heure trente consacré aux aventures de JK essentiellement lors de prestations londoniennes : the last night of the Proms et le succès délirant à l'issue du Nessum Dorma, ou sa réaction amusée et décontractée quand ses fans lui lancent des... accessoires inattendus à l'issue de son Rule Britannia, mais aussi les conseils qu'il donne à l'orchestre devant la chef d'orchestre amusée pour l'accompagnement de son air d'opérette allemande, répertoire auquel l'orchestre semble peu habitué, sa résidence au Barbican en février dernier et l'annulation du "talk" prévu une des après midi, les répétitions d'Otello avec beaucoup de scène passionnantes sur le plan musical (répétitions piano avec Pappano, jeu de scènes avec Vratogna ou avec Agresta, et des anecdotes comme celle de Kaufmann s'apercevant au moment où il arrive sur scène qu'il a oublié son épée et retraversant tous les corridors en riant pour aller la rechercher sans paraitre stressé le moins du monde, ou le gentil salut de Kunde lui souhaitant bonne chance.
Quelques autres scènes comme celles des répétitions d'Amsterdam et quelques extraits du concert.

Et puis des scènes de vie, courtes qui tentent de percer la personnalité de Kaufmann sans vraiment y parvenir : ses ballades à Londres pour s'acheter des sucreries où il croise une fan éperdue et accepte un selfie, sa passion pour le foot, un aperçu rapide de sa compagne Christiane Lutz, et surtout sa visite à la demeure-musée de Benjamin Britten et Peter Pears où il confie son attirance pour Peter Grimes qui pourrait être un rôle selon son coeur (il chante déjà depuis longtemps les "Seven sonnets of Michelangelo" dont on entend d'ailleurs des extraits). Enfin il confirme deux rôles wagnériens attendus : Tannhauser et Tristan.

Image

Mais comme le souligne l'article ci-dessous, Kaufmann rit beaucoup mais cache soigneusement sa vraie personnalité derrière des postures qu'on lui connait et qui apparaisse toujours décontractées, joyeuses et fair-play même quand il traite avec une exemplaire diplomatie amusée l'incident de Vienne quand suite à son "bis" Angela Gheorghiu n'arrive pas à temps sur scène.
L'article se conclue ainsi : "He is a wonderfully handsome man, with a dazzling smile and a hearty Teutonic sense of humour, but he is not tremendously interesting. Here, he seemed neither inspired nor neurotic – what drives him, what terrifies him, what goes on inside remained undetectable."

http://www.telegraph.co.uk/tv/2017/10/1 ... cumentary/

Autre article :
http://www.theartsdesk.com/classical-mu ... shortbread
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 7858
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Jonas Kaufmann

Message par paco » 16 oct. 2017, 14:15

HELENE ADAM a écrit :
16 oct. 2017, 06:49
Enfin il confirme deux rôles wagnériens attendus : Tannhauser et Tristan.
Je ne sais plus si cela a été signalé, mais Tannhäuser ce sera au ROH. Si déjà signalé, désolé pour le radotage, vous pouvez supprimer ce post...

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8767
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Jonas Kaufmann

Message par Bernard C » 16 oct. 2017, 15:04

Et Tristan, on sait où ?

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2281
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Jonas Kaufmann

Message par aurele » 16 oct. 2017, 20:25

Pour Tannhaüser et Tristan, je me réjouis et espérons des captations officielles car dans Wagner aujourd'hui, à part peut-être Skelton que je connais assez mal et Ventris, il est quasiment sans rivale à mon goût. Je n'ai pas cité à dessein un ténor que d'autres aiment.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8767
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Jonas Kaufmann

Message par Bernard C » 16 oct. 2017, 20:52

aurele a écrit :
16 oct. 2017, 20:25
Pour Tannhaüser et Tristan, je me réjouis et espérons des captations officielles car dans Wagner aujourd'hui, à part peut-être Skelton que je connais assez mal et Ventris, il est quasiment sans rivale à mon goût. Je n'ai pas cité à dessein un ténor que d'autres aiment.
Sans rival dans Wagner ?
Ah, bon ! (?)

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 22 invités